Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Beaujolais Villages

Beaujolais Villages est l’une des appellations régionales du vignoble du Beaujolais avec l’AOC Beaujolais. Cette région viticole compte en tout 12 AOC sur un territoire très vaste, composé de 73 types de sols différents. Terre de prédilection du cépage Gamay, l’AOC Beaujolais Villages compte cependant quelques parcelles de cépage Chardonnay pour une production de vins blancs très confidentielle. Composé en majorité de schiste et de granit, le terroir du Beaujolais Villages se distingue de l’AOC Beaujolais par ses terres en pente. Des vins plus charpentés, plus colorés et de meilleure garde résultent de ses terres pentues. Le caractère recherché pour ces vins est la souplesse, la finesse, l’absence d’astringence ainsi qu’un fruité bien présent !

ON DÉGUSTE ? ACCORDS METS & VIN : Lire la suite... ...

Carte Beaujolais Villages

MEILLEURES VENTES BEAUJOLAIS VILLAGES

LES DOMAINES PHARES

8 articles
|
 Mosaïque  Détail
0,75 L
9,50 €
1
Disponible

Vin Rouge / Beaujolais / Beaujolais Villages AOC / 13 % vol / 100% Gamay

0,75 L
7,50 €
1
Disponible
livraison offerte
Livraison 24h offerte

Vin Blanc / Beaujolais / Beaujolais Villages AOC / 13 % vol / 100% Chardonnay

0,75 L
10,75 €
1
Disponible

Vin Rouge / Beaujolais / Beaujolais Villages AOC / 13 % vol / 100% Gamay

0,75 L
10,00 €
1
Disponible
0,75 L
10,90 €
1
Disponible

Vin Rouge / Beaujolais / Beaujolais Villages AOC / 12,5 % vol / 100% Gamay

0,75 L
14,90 €
Plus que 6 btlle(s)
1
Disponible
0,75 L
Indisponible
0,75 L
Indisponible
8 articles
|
 Mosaïque  Détail

APPELLATION BEAUJOLAIS VILLAGES AOC

ON DÉGUSTE ?

vin rouge

VIN ROUGE

Oeil : La robe est d’un joli cerise pâle qui tire parfois sur un grenat intense, surtout si les vignes de la cuvée proviennent d’un sol schisteux.

Nez : Dominance intense de fruits rouges frais, surtout de cassis, de framboise et de fraise des bois. Une touche florale rappelant la violette et les fleurs des champs s’ajoute au bouquet.

Bouche : Les vins issus des parcelles en bas de pente sont légers, rappelant ceux du Beaujolais AOC. Les cuvées issues des plus hautes pentes présentent un caractère plus structuré et charpenté. Le tout demeure peu tannique, souple, fin, peu acide et fruité. La bouche est dotée d’une bonne persistance.

Service : 14-16 °C

Capacité de garde : 3 à 4 ans. Les vins du Beaujolais ne sont pas faits pour la garde.

vin blanc

VIN BLANC : Une production confidentielle

Oeil : La robe est jaune pâle.

Nez : Arômes de fleurs ainsi que de fruits à chair blanche et de fruits exotiques.

Bouche : La bouche est souple, ronde, structurée et agréable avec une finale courte.

Service : 8-11 °C

Capacité de garde : 1 à 2 ans. Les vins du Beaujolais ne sont pas faits pour la garde.

vin rose

VIN ROSÉ : Une production confidentielle

Oeil : La robe est lumineuse d’une teinte rosée très pâle.

Nez : Le bouquet est dominé par des arômes de fruits rouges, secondé par des arômes d’agrumes et de fleurs. Le tout dégage une superbe fraîcheur.

Bouche : Les arômes de fruits rouges du nez se retrouvent en bouche, tout comme cette pointe d’acidité rappelant celle des agrumes. Le tout est désaltérant, doté d’une jolie finesse.

Service : 8-11 °C

Capacité de garde : 1 à 2 ans.


ACCORDS METS & VINS

vin rouge

VIN ROUGE Délicieux accompagné de charcuteries, d’un rôti de porc, de triperies, de volaille grillée, rôtie, de fromages peu relevés ou encore de gratins.

vin blanc

VIN BLANC Le Beaujolais blanc accompagne joliment tout plat à base de poissons et de fruits de mer en sauce. À l’apéritif, servez-le avec une larme de crème de cassis, il fait un excellent kir !

vin rose

VIN ROSÉ Dégustez le Beaujolais rosé avec des grillades, du jambon persillé ou encore un melon frais.


À RETENIR

VINS PRIMEURS OU BEAUJOLAIS NOUVEAU

C’est grâce à l’engouement autour du Beaujolais nouveau que cette appellation obtient une renommée internationale. Mais qu’est-ce que c’est, exactement, le Beaujolais nouveau ? Les AOC Beaujolais et Beaujolais Villages sont les seules AOC du vignoble à pouvoir commercialiser le Beaujolais nouveau. Bien que la notion de grande fête autour du « nouveau vin » date du Moyen-Age, ce n’est que depuis 70 ans que le Beaujolais nouveau est devenu un évènement à ne pas manquer. Son origine vient de la Saint-Martin, fête désignant la fin de l’année viticole et donc la sortie du « nouveau » vin en Europe. C’est en 1985 que la date du 3eme jeudi de novembre devient officiellement la date de mise en marché du produit. Somme toute, l’arrivée du « nouveau » est l’élément déclencheur du nouveau millésime.

L’objectif des vignerons est d’obtenir un vin de pur plaisir, frais, fruité, tendre et surtout sans astringence. Le Beaujolais nouveau est en effet un vin facile à boire et tout à fait gourmand, de quoi faire plaisir aux néophytes. Les domaines et maisons producteurs œuvrent cependant d’année en année pour monter leur produit en gamme. Dans le Beaujolais, c’est tout de même 20% de la production qui est consacrée à celle du Beaujolais nouveau.

Le terme « Primeur » est un synonyme de « vin nouveau ». Les vins ayant cette mention sont autorisés à une commercialisation anticipée par la réglementation des AOC. Pour le Beaujolais, elle est fixée à la date choisie du 3eme jeudi de novembre et ne peut être devancée. Le vin est mis en bouteille que quelques jours seulement après la fin des vendanges.

Le Beaujolais nouveau rosé existe, vraiment ! Sa production reste encore très confidentielle cependant, des vignerons travaillent à développer leur gamme. Chose curieuse, les Beaujolais nouveau rosés ont d’abord été commercialisés au Japon en 2006, avant d’être commercialisés en France en 2007 ! L’arrivée du Beaujolais nouveau rosé viendrait en effet d’une demande du marché nippon, les Japonais étant de grands amateurs de Beaujolais nouveau !

MACÉRATION CARBONIQUE : MÉTHODE BEAUJOLAISE

Ce qui fait la particularité des vins du Beaujolais, et notamment pour les Beaujolais nouveaux, c’est cette méthode de vinification bien spéciale appelée « macération carbonique ». Les raisins sont soigneusement vendangés à la main, puis encuvés entièrement afin de préserver au maximum tous les arômes de la baie. Dans une grande cuve hermétique et close, les raisins sont entièrement privés d’oxygène. S’en suit une fermentation par anaérobie, c’est-à-dire, sans oxygène. Cette fermentation se produit à l’intérieur même de la baie. Elle est intracellulaire. Le temps de macération est très court, parfaitement adapté au cépage Gamay qui permet une durée réduite. Le processus ne prend pas plus de 10 jours. Il s’agit de la vinification la plus rapide au monde ! Une telle technique permet l’obtention d’un vin léger, gourmand, d’un fruité absolument hors pair.

À LIRE SUR LE BLOG

Plus d'informations sur le site officiel

CÉPAGES

AUTRES SÉLECTIONS VINS DE BEAUJOLAIS

LES PRINCIPALES APPELLATIONS PAR RÉGION