Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Vin Orange

Nommé ainsi pour sa couleur ambrée, le vin orange est un vin blanc de macération issu de cépages blancs. Le vin orange est tout simplement un vin blanc vinifié comme du vin rouge avec macération ! Concrètement, l'opération consiste à faire fermenter des raisins blancs avec leurs parties solides, à savoir les peaux et parfois même les rafles.
C'est ce procédé qui lui donne sa couleur caractéristique, ses arômes et sa structure opulente le différenciant nettement du vin blanc.

Ce mode de vinication est très ancien : la tradition remonte à plus de 8000 ans avant JC et vient du Caucase. Elle s'est répandue ensuite aux frontières de l'Italie. Elle perdure de nos jours dans de grandes jarres en terre cuite, les fameux kvevris. Inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, la méthode géorgienne inspire le monde entier. Le vin orange connaît un regain d'intéret qui s'étend de nos jours partout en Europe et au-delà. Les vins orange sont donc des vins blancs tanniques où la fraîcheur prédomine.
Fruits secs, mirabelle, mandarine, lime, miel, laissez-vous envoûter par ses arômes et son caractère.

QU'EST-CE QUE LE VIN ORANGE ?


Après le vin rouge, le vin blanc et le vin rosé, le vin orange est la quatrième couleur du vin. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, ce type de vin n’est pas fabriqué à partir d’oranges, mais de raisins blancs. Également connus sous le nom de vin ambré, les vins orange correspondent à des vins blancs vinifiés comme un vin rouge. La teinte orangée de ce nectar est entièrement naturelle. Aucun colorant n’est ainsi utilisé dans son processus de fabrication.

UN VIN BLANC DE MACÉRATION


Ce vin tire sa couleur orangée de la macération du jus obtenu à partir de cépages blancs avec les peaux, les pépins et les rafles. Avant de bénéficier de l’appellation « vin orange », ce type de nectar était connu sous le nom de « vin blanc de macération ».

LE VIN ORANGE EST LOIN D'ÊTRE UN PHÉNOMÈNE DE MODE

Parfois considéré comme un vin à la mode, sans pour autant en être un, le vin orange n’a rien d’une nouveauté, figurant même sans aucun doute parmi les premiers vins créés. Originaire du Caucase, sa production s’est ensuite propagée à travers le monde, notamment en Italie avec le vin orange italien, en Slovénie, puis en France.

Couleur très peu connue et qui étonne, ce type de vin suscite la curiosité aussi bien des consommateurs que des producteurs. En effet, de nombreux domaines réputés pour leur production de vins rouges ou de vins blancs se sont lancés dans l’élaboration de ce vin à la couleur surprenante.

Gérard Bertrand, l’un des grands noms des vignobles de la France et amoureux des terroirs, fait partie des producteurs de vin orange. Davantage associé aux vins méditerranéens, ce domaine remonte pourtant aux origines des premiers vins et remet ce vin historique au goût du jour grâce à son vin Orange Gold. Un vin orange certifié biologique, reconnu pour son agréable fraîcheur, son acidité naturelle et la légèreté de ses tannins !

LES ORIGINES DU VIN ORANGE

Contrairement aux idées reçues, le vin n’a été inventé ni par les Romains ni par les Grecs. Le vin orange, constituant vraisemblablement l’un des premiers vins au monde, date de l’Antiquité et trouve son origine principalement dans la région de la Géorgie actuelle. En effet, il y a plus de 6 000 ans en Caucase, berceau de la viticulture, dans la région de Kakhétie, les grappes entières de raisins blancs étaient macérées dans de grandes jarres en terre appelées Kvevri. Pouvant contenir entre 800 et 3 500 litres, ces récipients se prêtaient à merveille à l’élevage du vin. Enfouies dans la terre, ces jarres étaient parfaitement étanches grâce à leur partie intérieure recouverte d’une couche de cire d’abeille.

De nombreux siècles plus tard, cette technique particulière de vinification s'est propagée ailleurs, notamment en Slovénie et en Italie, avant d’arriver en France. Ce vin géorgien n’obtient la dénomination « Vin orange » qu’en l’an 2000 suite à la création du terme « Orange Wine » aux États-Unis. La production de vin orange s’est depuis étendue à d’autres pays comme la Nouvelle-Zélande ou l’Afrique du Sud.

COMMENT FAIT-ON LE VIN ORANGE ?

La fabrication du vin orange repose sur la technique de la vinification par macération. Pour l’élaboration d’un vin blanc, après la vendange, les raisins sont directement pressés pour récupérer le jus. Cette technique permet d’obtenir un jus clair, légèrement teinté, puisque le moût du raisin et les particules solides des raisins ne sont pas en contact. En revanche, pour la fabrication du vin orange, le moût est en contact avec les peaux, la pulpe, les pépins des baies et parfois même avec les rafles. La durée de macération varie de quelques semaines à deux ans.

Également appelée « macération pelliculaire longue », cette méthode de vinification permet de mettre le moût en contact des parties solides, riches en tannins, en phénols et en pigments naturels (anthocyanes, flavonoïdes et polyphénols). Considérés comme des indésirables dans la fabrication de vins blancs, ces éléments sont indispensables pour les vins rouges, puisqu’ils leur confèrent leur couleur, leur texture et leur saveur. Le vin orange, vin de macération, présente certaines caractéristiques du vin rouge, comme des arômes intenses et une teinte plus prononcée, en raison de la présence de tannins.

Traditionnellement, la fermentation du moût en Géorgie s’effectue dans des jarres en argile. Même si ces récipients restent très utilisés, de nombreux vignerons optent pour la fermentation en fûts de chêne ou en cuves. En ce qui concerne les cépages, les variétés locales comme le Kisi ou le Rkatsiteli sont utilisées pour la production de vin orange en Géorgie. D’autres cépages sont utilisés dans d’autres pays comme le Muscat, le Chardonnay ou le Gewurztraminer.

QUELLES SONT LES PARTICULARITÉS GUSTATIVES DES VINS ORANGE ?

Le vin orange possède des caractéristiques à mi-chemin entre le vin rouge et le vin blanc. Ces particularités gustatives varient selon différents paramètres : le terroir, les cépages utilisés pour son élaboration, l’éraflage partiel ou total des grappes, la durée du processus de macération, l’élevage ou l’oxydation. D’autres facteurs influencent aussi le goût et les arômes de ce vin comme le récipient utilisé pour la vinification ou l’âge du vin.

Le vin orange affiche une robe de couleur jaune au brun ambré. D’une manière générale, comparés aux vins blancs, les vins orange sont plus aromatiques et agréables en bouche. Ils offrent aussi moins d’acidité, sans pour autant perdre en fraîcheur. Ce type de vin est aussi très sec, peu marqué en alcool et en sucre. À la fois riche, ample et structuré avec des tannins développés, le vin orange révèle un goût intense, avec une légère amertume.

Au nez, l’expression aromatique varie considérablement selon les vins. Ce vin de macération peut développer des arômes floraux, de pommes écrasées, de raisins secs et d’agrumes. On retrouve aussi parfois des notes de fruits à coque, de thé, d’épices, de miel, mais aussi des touches herbacées, minérales et torréfiées. En bouche, minéralité et fraîcheur se conjuguent avec les tannins, conférant au vin une structure complexe.

Grâce à ses tannins élevés, le vin orange profite d’un bon potentiel de garde.

COMMENT SERVIR UN VIN ORANGE ?


Quand boire un vin orange ? Comment boire ce vin ? Quels plats pour l’accompagner ? Pour apprécier pleinement la dégustation d’un vin orange, il importe de respecter certaines règles.

QUAND BOIRE UN VIN ORANGE ?


En raison de sa structure tannique, ce type de vin peut accompagner tout un repas, de l’apéritif au dessert.

COMMENT BOIRE UN VIN ORANGE ?


Comme le vin rouge, le vin orange ne se sert pas trop frais. Idéalement, il se boit à une température de service de 13 °C à 14 °C pour une meilleure expression de ses arômes.

VIN ORANGE : QUELS ACCORDS METS ET VIN ?

Grâce à sa structure riche et complexe, à sa fraîcheur et à ses tannins, le vin orange permet de créer des accords originaux et savoureux. Les arômes variés de ce vin s’accordent harmonieusement avec des mets parfumés et aux saveurs sucré-salé comme la cuisine asiatique ou orientale. Ce vin de macération accompagne à merveille des plats épicés à base de curry, alliant texture onctueuse et saveurs puissantes.

Le vin orange constitue aussi un excellent accompagnement de volailles agrémentées d’une sauce à l’orange. Les arômes d’agrumes de ce vin sublimeront un canard, une pintade, un pigeon ou du poulet à l’orange. Ce type de vin crée aussi un accord en harmonie avec du poisson grillé ou un poisson accompagné d’une sauce subtilement relevée. En revanche, les sauces à la saveur puissante sont déconseillées pour ne pas masquer le goût de ce vin.

En fin de repas, le vin orange se marie très bien avec les fromages à pâte dure (comté, mimolette ou salers). Pour accompagner un fromage de caractère, un vin ayant profité d’une longue macération est recommandé. Côté dessert, ce nectar crée un mariage parfait avec une préparation chocolatée comme un moelleux ou une mousse au chocolat noir à l’orange. En effet, les tannins du vin orange font écho à ceux du cacao, parfait pour une alliance savoureuse.