Livraison en
drapeau France France

L’achat de Vins et Champagnes aux meilleurs prix. Vinatis vous propose de découvrir sa plus belle sélection du net en promos.

Achetez les vins du Beaujolais au meilleur prix sur Vinatis.com !

Partez sur la route des vins du Beaujolais grâce à la sélection proposée par vinatis.com. L’occasion idéale de découvrir ou redécouvrir de grandes appellations et de grands crus du Beaujolais comme , Moulin-à- Vent. Vous rencontrerez des noms aussi incontournables que le Château des Jacques ou Lapalu. Mais le Beaujolais est aussi une région où l’on peut faire de bonnes affaires en achetant des vins à petit prix. Sans oublier le fameux Beaujolais nouveau !

On vous guide
Pour acheter du vins Beaujolais sans se tromper

Achetez vos vins du Beaujolais au meilleur prix grâce à nos conseils et à notre sélection de bons plans et profitez des plus fortes promotions. L’occasion parfaite de faire des achats de vins du Beaujolais sans se tromper !

Top 10 meilleures ventes de beaujolais

Top 10 meilleures ventes

Dirigez-vous vers les vins les plus appréciés. Qu’il s’agisse de buzz du moment où de références incontournables, notre sélection de meilleures ventes de vins du Beaujolais vous dirige vers les plus belles valeurs sûres !

Sélection des meilleures promos beaujolais sur vinatis

LES PLUS FORTES PROMOS

Faites les plus belles affaires du net en vins du Beaujolais : profitez de nos plus fortes promotions. Une sélection idéale pour faire des achats malins de vins du Beaujolais !

La séléction de beaujolais à petites prix sur vinatis

Séléction beaujolais -10€

Le Beaujolais regorge de vins pas chers, idéals pour l’apéritif.
Qu’il s’agisse de vins blancs ou de vins rouges, les vins du Beaujolais à moins de 10€ sont de véritables « canons » à déguster entre copains. Remplissez votre cave de bonnes affaires !

UN TERROIR D'EXCEPTION

Partez à la découverte des Vins du Beaujolais découvrez les merveilles de son terroir et son incroyable diversité. Laissez vous envoûter par ses vins de soif mais aussi ses fabuleux vins de garde aux nombreuses appellations.

Sur la Route des Vins du Beaujolais

Parcourez la route des vins du Beaujolais et succombez au charme de ses plus belles appellations : Fleurie, MorgonBrouilly, Beaujolais Villages… autant de nom qui font le succès des vins du Beaujolais. Sans oublier notre sélection de vins bio et le célèbre Beaujolais Nouveau !

Séléction de beaujolais nouveau

beaujolais nouveau

Chaque 3ème jeudi du mois de novembre, Vinatis fête le Beaujolais Nouveau ! Découvrez notre gamme de vins primeurs spécialement dégustés sur cuve pour être certains de vous régaler au mieux à l’occasion de cet évènement populaire et incontournable !

Les vins beaujolais bio sur vinatis

100% BIO

Nombreux sont les vins du Beaujolais à être conçus en bio, pour notre plus grand bonheur ! Faites votre sélection parmi notre gamme de vins bios du Beaujolais !

notre sélection de vins fleuris sur vinatis

100% Fleurie

L’appellation Fleurie est extrêmement connue parmi les vins du Beaujolais. Ce cru du Beaujolais est en effet réputé pour ses vins très expressifs et aromatiques, aux délicieux bouquets printaniers.

notre sélection de beaujolais 100% Morgon

100% Morgon

Les Morgons font partis des vins les plus réputés du Beaujolais. On y trouve aussi bien des vins à petits prix que des grands vins à l’excellent potentiel de garde !

La séléction de beaujolais villages à petites prix sur vinatis

100% Beaujolais Villages

Le top du top pour de superbes affaires en vins du Beaujolais, ce sont les vins de l’appellation Beaujolais Villages ! De vrais vins de copains au caractère chaleureux… mais pas que ! On trouve aussi de très grands vins au bel avenir devant eux !

notre sélection de beaujolais 100% Brouilly à petit prix sur le net

100% Brouilly

Le plus méridional des crus du Beaujolais est le Brouilly ! Issu des collines du Beaujolais, il en porte la rondeur et la souplesse. Il fait particulièrement le bonheur des amateurs de vins du Beaujolais adeptes de rouges minéraux et fruités.

PIZAY
BEL AIR
PACALET
LES BERTRAND
PAUL JANIN
TRENEL BY CHAPOUTIER

Beaujolais, un vignoble historique


Constituant l’un des vignobles les plus anciens de France, le Beaujolais est marqué par plusieurs siècles d’histoire. Comme dans la grande majorité des régions viticoles françaises, la culture de la vigne débute lors de la conquête de la Gaule par les Romains. Son emplacement, au cœur des axes de communication, favorise considérablement le développement de la culture de la vigne et de l’exportation des vins. L’arrivée des moines et la construction d’abbayes dans la région au Moyen-Âge intensifient la viticulture. D’ailleurs, la région du Beaujolais doit son nom à la seigneurie de Beaujeu, située au Nord de Lyon. Au cours du XVIIe siècle, les vins du Beaujolais rencontrent un franc succès au sein des bouchons et tavernes lyonnais. Lors de la crise phylloxérique du XIXe siècle, un vigneron nommé Victor Pulliat est à l’origine de la renaissance du vignoble du Beaujolais. Installé à Chiroubles, cet ampélographe dispose d’une collection de 1 200 plants de vignes provenant des quatre coins du monde. Il découvre que certains ceps de vigne américains résistent efficacement au phylloxéra. Grâce à la création d’un greffoir, Victor Pulliat sauve de nombreux hectares de vigne de l’attaque de cet insecte dans le Beaujolais.

Beaujolais, une mosaïque de terroirs


À cheval sur le département du Rhône et celui de Saône-et-Loire, le vignoble du Beaujolais se trouve entre les deux grandes régions viticoles du Rhône et de Bourgogne. Placé au Sud du Mâcon et au Nord de Lyon, il s’étend sur plus de 15 000 hectares de vignes réparties sur un ruban de 15 km de large et sur environ 50 km de long. Particulièrement diversifiée, la région du Beaujolais abrite une grande variété de terroirs apportant chacun sa typicité à chaque appellation. Possédant l’une des géologies les plus riches et les plus complexes de France, cette région viticole concentre sur une petite surface plusieurs types de sols. Dans la partie Sud, dans le terroir des Pierres Dorées, les sols sont à dominante argilo-calcaire. Constitué de calcaires du Bajocien, ce terroir donne naissance à des vins suaves, opulents et solaires. Au Nord jusqu’à Villefranche-sur-Saône, les vignes reposent sur des sols à dominante granitique. Les propriétés de la roche varient en fonction des villages : débris graveleux, schistes, diorites, porphyres, etc.

Quel type de vin est le Beaujolais ?

La région viticole du Beaujolais est réputée pour ses vins rouges, représentant environ 95 % de la production, au profil aromatique très varié. Les vins de la région se déclinent également en rosé. Des vins frais et désaltérants ! Réputé pour sa culture historique des vins rouges, le Beaujolais brille aussi par ses vins blancs. Des trésors méconnus au profil aromatique séduisant !

Quels sont les cépages du Beaujolais ?

Le vignoble du Beaujolais est majoritairement planté de Gamay pour l’élaboration de vins rouges et rosés. Plus confidentiel, le Chardonnay est à l’origine des vins blancs de la région.

Le Gamay, cépage rouge de la région


En tête du tableau d’honneur, le Gamay Noir à jus blanc constitue le cépage phare du vignoble du Beaujolais. Présent sur le territoire depuis le début du XVIIe siècle, son histoire est liée à celle du vignoble. Cette variété trouve ici une terre de prédilection pour révéler les finesses et la diversité de son expression. Couvrant plus de 90 % des surfaces de production, le Gamay nait du croisement entre le Pinot Noir et le Gouais Blanc. Polyvalente et d’une grande amplitude, cette variété produit aussi bien des vins gouleyants à boire dans leur jeunesse que des vins à l’excellent potentiel de garde.

Le Chardonnay, cépage blanc du Beaujolais


Cépage blanc le plus planté dans le monde, le Chardonnay représente moins de 5 % de la surface du vignoble du Beaujolais. Exprimant ici toute sa richesse et sa complexité, cette variété s’épanouit pleinement sur des sols calcaires et marneux. Dans le Beaujolais, le Chardonnay produit des vins souples et charnus aux notes fruitées et florales. Sur les meilleurs terroirs, ce cépage exprime une minéralité remarquable associée à une belle tension.

AOC Beaujolais


Constituant la plus vaste des AOC du Beaujolais, cette appellation régionale couvre une superficie de plus de 5 000 hectares, répartis sur plus de 90 communes. Les parcelles s’étendent sur les départements de la Saône-et-Loire et du Rhône, du Nord de la région, sur le long de la Saône, jusqu’au terroir des Pierres Dorées, dans le Sud. L’AOC Beaujolais se distingue par ses sols composés de marnes, d’argiles et de calcaires de l’ère secondaire. L’AOC Beaujolais décline ses vins dans les trois couleurs. Arborant une belle robe rouge carmin, les rouges, gourmands et gouleyants, sont caractérisés par leurs arômes concentrés de fruits rouges associés à une pointe d’épice. Les Beaujolais rouges offrent une bouche fraîche et ronde avec des tannins fins. Les vins issus du terroir des Pierres Dorées dévoilent plus de structure. Dotés d’une robe brillante de couleur rose pâle aux reflets saumonés, les Beaujolais rosés exhalent de délicats arômes de fleurs et de fruits rouges. Ces vins sont souples, fruités et désaltérants en bouche. Parés d’une robe cristalline aux reflets d’or, les vins blancs de l’AOC Beaujolais dévoilent des notes aromatiques de fleurs, de fruits à chair blanche et d’agrumes. Frais et aromatiques, ils exhalent aussi des notes minérales.

AOC Beaujolais Villages


Produite sur 38 communes, l’AOC Beaujolais Villages constitue la première appellation française à avoir employé le terme « villages ». Couvrant une superficie de plus de 6 000 hectares, elle profite d’une grande diversité de terroirs particulièrement ensoleillés. Situées à flanc de coteaux, les vignes s’enracinent dans des sols granitiques, de sables ou composés de roches volcano-sédimentaires. Parfaite pour découvrir la typicité des vins de la région, l’AOC Beaujolais Villages produit des vins à apprécier dans leur jeunesse ou à conserver pendant quelques années en cave. Souples et délicats, les vins rouges offrent des parfums riches et expressifs de fruits rouges et noirs. Ils dévoilent une bouche puissante, structurée et harmonieuse. Rares et recherchés, les rosés de l’AOC Beaujolais Villages surprennent par leur franchise. Arborant une robe pâle aux reflets saumonés, ces nectars séduisent par leur bouquet intense, parfumé et fruité. Ample et croquante, la bouche offre un bel équilibre entre rondeur et souplesse rafraîchissante. Tout aussi confidentiels que les rosés, les vins blancs de l’AOC Beaujolais Villages se parent d’une robe or pâle. La palette aromatique est dominée par des notes de fruits et d’agrumes s’entremêlant à des notes minérales. Ces vins blancs sont amples et équilibrés.

Quels sont les dix crus du Beaujolais ?

Dans le Nord du vignoble se trouve le territoire des crus du Beaujolais. Au nombre de dix, ces appellations produisent exclusivement des vins rouges réputés à travers le monde. Exprimant toutes les nuances du Gamay sur des terroirs multiples, les crus du Beaujolais offrent une palette de couleurs et de profils aromatiques variés.

AOC Brouilly


Constituant le cru le plus étendu du Beaujolais, l’AOC Brouilly est aussi le plus méridional de tous. Couvrant une superficie de plus de 1 300 hectares, cette appellation est caractérisée par ses sols complexes : sols granitiques à l’Ouest, roches compactes dures au centre et sols d’alluvions anciens. Les vins rouges de l’AOC Brouilly se parent d’une robe rouge rubis, plus violacée ou plus sombre en fonction des terroirs. Au nez, ces nectars développent des notes de petits fruits rouges, principalement de fraise et de framboise. Alliant souplesse, finesse et chair, les vins rouges de Brouilly offrent une belle rondeur et des tannins fondus.


Comment se boit le Brouilly ?


Le vin de l’appellation Brouilly s’accorde à merveille avec des grillades de viande blanche, une volaille de Bresse et du gibier à plumes. Ce nectar se sert idéalement à une température de 13°C à 15°C.

AOC Chénas


Plus petite appellation du Beaujolais, l’AOC Chénas, dont le nom signifie « lieu planté de chênes », s’étend sur une superficie d’environ 300 hectares. À cheval sur les communes de Chénas et de La Chapelle-de-Guinchay, cette appellation offre des terroirs variés : coteaux granitiques pentus avec des sols très sableux et maigres, sols alluvionnaires et petits galets. Présentant une robe soutenue de couleur rouge rubis aux reflets grenat, les vins de l’AOC Chénas libèrent des notes de petits fruits noirs associées à des arômes d’épices et de vanille. Au cours des premières années, les vins exhalent de jolies nuances de rose et de pivoine. Nette à l’attaque, la bouche révèle une faible acidité ainsi qu’un caractère charnu et fruité soutenu par de tannins souples.


Quel plat avec le vin rouge de l'AOC Chénas ?


À servir à une température de 14°C-15°C, le vin rouge de Chénas accompagne très bien la blanquette de veau, le saucisson chaud ou encore le petit salé.

AOC Chiroubles


Située au Nord du Rhône, au cœur du village éponyme, l’AOC Chiroubles éparpille ses vignes à flanc de coteaux, disposées en cirques granitiques. Alternant avec des vallées, ces derniers offrent aux vignes, plantées entre 270 et 600 mètres d’altitude, une exposition optimale. Parés d’une robe légère rouge rubis, les vins de l’AOC Chiroubles se distinguent par leur partition aromatique florale mêlant des notes d’iris, de muguet, de pivoine et de violette. Certains vins exhalent des notes de petits fruits rouges comme la framboise et la fraise. Figurant parmi les plus fins et les plus fruités du Beaujolais, les vins de Chiroubles sont tendres et peu tanniques. Ces nectars développent des saveurs fruitées, persistant longtemps en bouche.


Comment boire le vin de Chiroubles ?


Le vin rouge issu de cette appellation se déguste de préférence à une température de 13°C à 15°C. Ce nectar accompagne très bien les endives au jambon, les pieds de porc et le foie de veau.

AOC Côte de Brouilly


Implantée sur les pentes du Mont Brouilly, emblème de l’appellation, l’AOC Côte de Brouilly s’étend sur les communes de Saint-Lager, Quincié, Odenas et Cercié. Implanté majoritairement sur des sols pentus et caillouteux, le vignoble est caractérisé par son terroir particulier marqué par la présence de sols de « pierres bleues ». Arborant une robe profonde et intense de couleur rouge grenat sombre, les vins de l’appellation Côte de Brouilly dévoilent une palette complexe. Ces nectars développent des arômes de petits fruits rouges associées à des notes florales comme la pivoine, l’iris et la violette. Des notes minérales et poivrées sont parfois ressenties. Vifs et charpentés, ces vins possèdent de beaux tannins leur conférant une grande aptitude au vieillissement.


Quel plat servir avec un Côte de Brouilly ?


Le Côte de Brouilly s’accorde à la perfection avec des rillettes d’oie, une terrine de lièvre, du hachis parmentier ou encore des paupiettes de veau.

AOC Fleurie


Dominée par la colline de la Madonne, l’aire de l’AOC Fleurie est adossée à une chaîne de crêtes : Fût d’Avenas, Col des Labourons, Col de Durbize et Pic Raymont. Présente uniquement sur la colline éponyme, cette appellation est caractérisée par son sol sablonneux provenant de la décomposition de granit rose. Présentée comme le plus féminin des crus du Beaujolais, l’AOC Fleurie donne naissance à des vins à la robe rouge violacé dans leur jeunesse et carmin ou rubis à maturité. Ces nectars offrent au nez des notes florales d’iris, de rose et de violette associées à des notes de fruits rouges. Élégants, ronds et veloutés, ces vins séduisent par leurs tannins d’une grande finesse. En fonction des terroirs, certains vins de l’AOC Fleuri sont beaucoup plus corsés que d’autres.


Comment se boit le vin rouge de l’AOC Fleurie ?


À servir à une température comprise entre 13°C et 15°C, le vin de l’AOC Fleurie est idéal avec les viandes blanches et la volaille. Ce nectar sublime aussi l’andouillette à la beaujolaise.

AOC Juliénas


Plantées à une altitude comprise entre 230 et 430 mètres, les vignes de l’AOC Juliénas profitent d’un bel ensoleillement. Elles s’épanouissent sur une grande diversité de sols : schistes, diorites, grès et argile. Cru de caractère, l’AOC Juliénas donne naissance à des vins de bonne garde. Portant une robe violacée au cours des premiers mois, les vins de cette appellation se parent ensuite d’une couleur particulièrement sombre. Complexe, le bouquet révèle des parfums de fleurs (violette ou pivoine) accompagnés de notes de fruits rouges et noirs. Le nez est complété par des notes minérales et épicées. Très expressifs, les Juliénas offrent un équilibre parfait entre nervosité et richesse en tannins.


Quel plat servir avec le Juliénas ?


Le vin rouge de Juliénas constitue le compagnon idéal pour les plats à base de viande rouge et de gibier. Ce nectar se marie aussi très bien avec une volaille en sauce ou un coq au vin. À servir à une température de 13°C à 15°C !

AOC Morgon


Dominée par le Mont Py, l’AOC Morgon couvre une surface d’environ 1 100 hectares. Elle se compose de trois terroirs différents : des sols granitiques de Villié-Morgon jusqu’à Corcelette et Saint-Joseph, des pierres bleues sur le sommet et le versant Est de la Côte du Mont Py, et une voie d’argile à bloc entre les villages de Morcille et Douby. Présentant une robe grenat soutenu et profond, les Morgon exhalent des arômes de fruits mûrs à noyau, de kirsch et d’eau-de-vie de fruits. Certaines cuvées développent des notes minérales. Vins riches et puissants, ces nectars offrent une bouche charpentée, structurée par une matière charnue. Ils atteignent leur apogée au bout d’une dizaine d’années de garde.


Que manger avec un vin de Morgon ?


Ce nectar se sert idéalement à une température de 13°C à 15°C. Il accompagne parfaitement un gigot d’agneau ou un plat à base de gibier à plumes comme le canard sauvage ou le faisan.

AOC Moulin à Vent


S’étendant sur les communes de Romanèche-Thorins et Chénas, l’AOC Moulin à Vent doit son nom au Moulin à vent dominant la colline de Poncié. Classé monument historique, ce moulin, datant du XVe siècle, fait la fierté de l’appellation. Couvrant plus de 600 hectares, le vignoble repose sur des sols composés de granites, de piémonts, de calcaires, de marnes et de grès. À l’œil, les Moulin à Vent arborent une robe rouge violacé évoluant vers une teinte grenat sombre au rubis profond avec l’âge. Le bouquet aromatique est dominé par des notes de petits fruits noirs et de fleurs comme la violette, évoluant vers des effluves de rose fanée et d’iris. À maturité, ces vins révèlent un bouquet plus complexe et épicé avec des notes de musc, de truffe et de venaison. Puissants et charpentés, les vins de l’AOC Moulin à Vent se caractérisent par leurs tannins fins et élégants ainsi qu’une persistance aromatique remarquable.


Comme boire le Moulin à Vent ?


Pour apprécier une bouteille de Moulin à Vent, servez-la à une température tournant autour de 15°C. Ce vin rouge du Beaujolais sublime les préparations à base de viande rouge et de gibier. Il crée aussi un accord parfait avec des fromages de caractère comme l’époisses, le camembert ou le munster.

AOC Régnié


Concentrée autour du petit village éponyme, l’AOC Régnié s’étire sur environ 400 hectares, répartis sur des coteaux exposés Sud-Est et à une altitude moyenne de 350 mètres. Dernière appellation à être officiellement reconnue, elle donne naissance à des vins à la robe rouge cerise ou rubis. Très aromatiques, ces nectars offrent un nez dominé par des parfums de fruits rouges, surtout la framboise et la groseille. Des notes de mûre et de cassis ainsi que des senteurs minérales et épicées enrichissent la palette. Légers et gourmands, les vins de l’AOC Régnié se distinguent par leur fraîcheur et leurs tannins fins.


Comment se boit le vin de l'appellation Régnié ?


Ce vin se sert à une température comprise entre 12°C et 14°C avec de la charcuterie, de la viande blanche.

AOC Saint Amour


Cru du Beaujolais au nom romantique et enchanteur, l’AOC Saint Amour naît sur la commune éponyme. S’étalant sur plus de 300 hectares, le vignoble repose sur des sols granitiques, schisteux et argileux. L’AOC Saint Amour donne naissance à des vins à la robe rubis soutenu aux reflets violines. Légers et gourmands ou complexes et puissants, les vins de cette appellation se déclinent en différentes versions. En effet, une macération courte produit des nectars tendres aux arômes de framboise, d’iris et de violette. Une cuvaison longue donne en revanche naissance à des vins plus solides, un peu rudes et austères dans leur prime jeunesse. Avec le temps, ces nectars deviennent des vins puissants et complexes avec des notes de kirsch, d’épices et de fruits macérés.


Comment boire le Saint Amour ?


À servir entre 12°C et 14°C, ce vin rouge est idéal avec des plats à base de gibier à plumes ou de viande rouge. Il s’apprécie aussi sur un dessert au chocolat. Les vins les plus tendres et légers s’apprécient au bout de 2 ans. Les cuvées les plus solides révèlent toutes leurs qualités 4 ou 5 ans après la récolte.

Beaujolais Nouveau ou Primeur, star de la mi-novembre

Le Beaujolais Nouveau est arrivé ! Voici la célèbre phrase incontournable de la mi-novembre. Elle annonce l’arrivée de ce vin primeur, soit le vin nouveau de l’année, chez tous les vignerons·ronnes et les cavistes. Un vin festif qui contribue considérablement à la renommée mondiale du vignoble du Beaujolais !

Quelle est la particularité du Beaujolais Nouveau ?


Célébré chaque année, le Beaujolais Nouveau désigne un vin primeur, soit le vin de la vendange de l’année. Contrairement aux autres cuvées, il ne bénéficie pas d’un élevage de plusieurs mois ou années. En effet, ce vin jeune est destiné à une consommation quelques mois après les vendanges. Élaboré à partir de Gamays, ce nectar est produit uniquement par les appellations Beaujolais et Beaujolais Villages. Décliné en rouge et en rosé, le Beaujolais Nouveau est un vin fruité, léger, friand et gouleyant.

Quelle est l’histoire et l’origine de cette tradition ?


L’histoire du Beaujolais Nouveau débute lorsqu’un arrêté publié le 11 mars 1951 interdit la commercialisation des vins de la récolte l’année avant le 15 décembre. Face au mécontentement des vignerons·ronnes du Beaujolais, ayant l’habitude de vendre leurs vins avant cette date, l’union viticole du Beaujolais demande l’autorisation de commercialiser leur production en primeur avant cette date. Leur demande est acceptée le 13 novembre 1951, à condition de préciser « nouveau » sur l’étiquette des bouteilles. Le Beaujolais Nouveau est né !

Quelle est la date de sortie du Beaujolais Nouveau ?


Depuis 1985, la date de sortie officielle du Beaujolais Nouveau est fixée au 3ème jeudi du mois de novembre à minuit.

Où fêter le Beaujolais Nouveau ?


Célébrée dans le monde entier, l’arrivée du Beaujolais Nouveau donne lieu à un évènement résolument festif. Pour cette occasion, diverses manifestations sont organisées dans les bars et les restaurants. Pour goûter à ce vin primeur, une carte interactive permet de découvrir tous les endroits dans le monde où il est possible d’en boire.

Quand boire le Beaujolais Nouveau ?


Élaboré avec les raisins récoltés dans l’année, le Beaujolais Nouveau n’est pas un vin de garde. Pour profiter de sa fraîcheur et de ses arômes fruités, il est conseillé de le boire dans un délai de 6 mois maximum après sa commercialisation.

Quel est le meilleur vin du Beaujolais ?

Difficile de répondre à cette question, puisque tout dépend essentiellement des préférences de chacun. Par exemple, si vous appréciez les vins tendres et fins, une cuvée de Saint Amour saura certainement vous séduire. Pour les amateurs de vins typés, puissants et charpentés, optez pour un flacon de Morgon. Pour savourer un vin fin et fruité, choisissez une cuvée de l’AOC Chiroubles. En revanche, si vous recherchez un vin blanc ou un rosé, orientez votre choix vers une bouteille de Beaujolais ou de Beaujolais Villages.

vinatis_logo

Élu Meilleur site e-commerce par Capital
dans la catégorie “Vins, bières et spiritueux”

reward_capital reward_capital_mobile
Quantité
Voir le panier