Livraison en
France
Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Meilleures ventes

Le meilleur du bio

Top 20 Meilleures affaires

SĂ©lection -10€

Packs & Coffrets bio

Magnums & JĂ©roboams 100% Bio

Nos vins sans soufre ajoutÉ (sans sulfites)

Avec moins de soufre, mais tout aussi bons !

Vins bio par région

Par couleur

Top SĂ©lection 100% Bio

Médaillés d'or

Guide Hachette

Coups de cƓur clients

SĂ©lection de nos experts

Les cuvées bio à découvrir

Les domaines certifiés bios

ZOOM sUR 3 VIGNERONS bios

Romain Ott

Romain Ott 

Des vignes cultivées en BIO donnent des vins marqués par le Sud et le littoral ...

Alain Jaume

Une envie de protéger le milieu naturel de la multiplicité des terroirs languedociens ...

François et Adrien Fabre

Ce domaine a engagé la conversion à l'agriculture biologique de ses 15 ha de vignes ...

Vin biologique, vin biodynamique, vin nature : quelles différences ?

Vin biologique


Un vin biologique est un vin produit suivant les principes de l'agriculture biologique, c’est-Ă -dire produit Ă  partir de raisins certifiĂ©s en agriculture biologique respectant ainsi un cahier des charges bannissant les pesticides, les herbicides, les engrais chimiques et les OGM. Depuis 2012, la dĂ©nomination « vin biologique » est encadrĂ©e par de nouvelles directives europĂ©ennes. Selon ces nouvelles rĂ©glementations, le seuil maximum de sulfites est devenu beaucoup plus strict, de l'ordre de 30% de moins que dans l'agriculture traditionnelle. Pour obtenir cette certification, les producteurs doivent respecter un cahier des charges prĂ©cis comportant ainsi des rĂšgles de vinification plus « propres », telle qu’une teneur* maximale en sulfites infĂ©rieure par rapport aux doses maximales autorisĂ©es pour les vins conventionnels. En outre, seuls les additifs certifiĂ©s biologiques, tels que les levures et le sucre, sont autorisĂ©s. L'organisme habilitĂ© Ă  valider le label "AB" (Agriculture Biologique) le plus connu s'appelle Ecocert.

* Cette limite de sulfites autorisés en teneur maximale dans le vin est par exemple de 50mg/l pour les vins rouges secs avec une dose maximale de 150 mg/l autorisés en agriculture conventionnelle, contre 100mg/l en agriculture biologique. Notons que le vin contient naturellement des sulfites.

Vin biodynamique


Le vin biodynamique est obtenu, comme le vin biologique, Ă  partir de vigne non traitĂ©e, notamment sans herbicide sur les sols. Il y a quelques similitudes entre un vin biologique et un vin biodynamique, mais le biodynamique va beaucoup plus loin, car ce type de culture influence toute la vie du vignoble. En effet, la culture biodynamique exprime un Ă©quilibre entre la nature, la vigne et l'environnement immĂ©diat. La biodynamie est un systĂšme de production inspirĂ© par Rudolf Steiner, philosophe et agronome autrichien, qui consiste Ă  rĂ©habiliter et intensifier la vie organique au sein des vignes dans le but de mieux respecter l’environnement et de permettre la plus juste expression du terroir dans les vins. Elle prend Ă©galement en compte les cycles lunaires et les positions planĂ©taires pour leur influence sur la vie et la croissance des plantes. L'amĂ©lioration du sol et de la vigne se fait ainsi naturellement, grĂące aux extraits naturels des plantes, d'animaux et de minĂ©raux en dose homĂ©opathique. Le seuil maximum de sulfites est encore infĂ©rieur Ă  celui de la culture biologique. De plus en plus de domaines se convertissent Ă  la biodynamie et les dĂ©gustateurs reconnaissent de plus en plus la qualitĂ© des vins biodynamiques lors des dĂ©gustations. Cette culture est souvent gage de qualitĂ© et surtout de protection du terroir. Pour obtenir la certification en biodynamie (Label Demeter ou Label Biodyvin), il faut au prĂ©alable ĂȘtre certifiĂ© en agriculture biologique.

Vin nature

Un vin nature, appelĂ© Ă©galement "vin naturel" ou encore "vin sans sulfites" est une dĂ©marche inspirĂ©e de la biodynamie et de l’agriculture biologique, mais beaucoup plus poussĂ©e lors de la vinification. Aucun intrant ou presque n’est tolĂ©rĂ© ! Un vin nature est donc un vin conçu dans le respect des sols, suivi d’une vinification saine et ne recevant aucun ajout de soufre. Les ≈ sont souvent issus de la biodynamie et vinifiĂ©s le plus naturellement possible. Il faut toutefois savoir que les vins natures, sans sulfites ajoutĂ©s donc, ne sont pas des vins de longue garde. En rĂ©alitĂ©, il n’existe pas de rĂ©glementation officielle, mais en France deux grandes associations, AVN et S.A.I.N.S s'efforcent de promouvoir une culture entiĂšrement biologique ou biodynamique en ajoutant d'autres rĂ©glementations, telles que l'interdiction des levures, qui font partie intĂ©grante de la production de vin, ou par une renonciation contraignante Ă  tout sulfite ou autre additif.

Est-ce que les vins bio contiennent des sulfites ?

La rĂ©ponse est oui ! Il y a des sulfites dans le vin bio, mais avec une teneur beaucoup plus faible comparĂ©e Ă  un vin issu d’un mode de production classique. Un vin sans sulfites n’existe pas et "vin bio" ne veut pas forcĂ©ment dire que le vin soit sans sulfites ajoutĂ©s ! Lors de la vinification, vin biologique et vin sans sulfites ajoutĂ©s sont deux types de mĂ©thodes distinctes : un vin biologique est un vin qui porte un label, un vin sans sulfites ajoutĂ©s est soumis Ă  une rĂ©glementation. La production de vins sans sulfites est trĂšs complexe, car ce sont les sulfites qui permettent notamment d’éviter ou de limiter l’oxydation lors de la vinification.

Les sulfites (SO2) sont des dĂ©rivĂ©s du soufre qui jouent un rĂŽle majeur dans l’élaboration et la conservation du vin. Sans prĂ©sence de sulfites, le vin tournerait en vinaigre ! Le contrĂŽle du dosage de sulfite dans les vins bio est beaucoup plus strict et donc plus faible que chez les vins non bio. La mention lĂ©gale « contient des sulfites » doit obligatoirement ĂȘtre affichĂ©e sur l’étiquette dĂšs lors que le vin contient plus de 10 mg/L de SO2. De ce fait, la mention « vin sans sulfites » signifie simplement qu'il s'agit d’un vin sans sulfites ajoutĂ©s.

Pourquoi le vin bio contient-il des sulfites ?

Les sulfites sont naturellement produits pendant le processus de fermentation du vin. Cependant, dans la production de vin conventionnel, des sulfites sont souvent ajoutés en quantités plus importantes pour des raisons de conservation. Les sulfites agissent comme des agents antimicrobiens et antioxydants, ce qui aide à prévenir l'oxydation du vin et à prolonger sa durée de conservation. Les sulfites ajoutés peuvent également contribuer à stabiliser le vin et à maintenir sa qualité lors du transport et du stockage. Dans la production de vin bio, l'utilisation de sulfites ajoutés est limitée et réglementée. Les producteurs de vin bio cherchent généralement à réduire l'ajout de sulfites autant que possible. Le soufre permet ainsi de stabiliser la fermentation du vin, dÚs sa mise en bouteille. C'est pourquoi un vin à faible teneur en soufre doit avoir de bonnes conditions de vinification, ainsi qu'un stockage et une conservation de qualité.

Les principaux labels bio et logos

Une bouteille de vin bio doit obligatoirement porter deux mentions : la mention “vin issu de raisins de l’agriculture biologique” et le logo de l’organisme certificateur. En outre, les vins produits depuis le 1er aoĂ»t 2012 doivent obligatoirement prĂ©senter sur l’étiquette la mention “vin bio” et le logo bio de l’Union EuropĂ©enne. Vin bio, biodynamique, naturel, Demeter, Biodyvin, Terra Vitis, Nature et ProgrĂšs
 Pas facile de s’y retrouver ! Voici pour les diffĂ©rences parmi les principaux labels environnementaux prĂ©sents sur nos bouteilles de vin.

Label AB


Label AB

Le logo français était utilisé jusqu'en 2012 et garantissait que le vin était issu de raisins bio. Il est maintenant remplacé par le label européen Eurofeuille dont le cahier des charges est européen et garantit que le contenu de la bouteille est bien du vin bio.

Label Demeter


Label Demeter

C’est le label de rĂ©fĂ©rence de l’agriculture biodynamique. Les raisins sont certifiĂ©s et la vinification est conforme aux cahiers des charges bio europĂ©en.

Label Biodyvin


Label Biodyvin

Label international, ce syndicat composĂ© de vignerons exploitant l’intĂ©gralitĂ© de leur domaine en biodynamie. Comme pour DEMETER, ce label garantit la biodynamie mais est plus restrictif.

Label Terra Vitis


Label Terra Vitis

Les vignerons qui adhÚrent à ce label s'engagent à diminuer la quantité d'intrants de synthÚse aussi bien dans la vigne que dans le vin. Toutefois, en cas de maladie de la vigne ou avarie, ils sont autorisés à en utiliser. Ce label bio est le plus permissif.

Label H.V.E


Label H.V.E

Exploitation agricole Ă  Haute Valeur Environnementale qui vise une production et une consommation durable. ReconnaĂźt les bonnes pratiques environnementales et sanitaires des agriculteurs

Label nature et progrĂšs


Label nature et progrĂšs

Fondé dÚs 1964 en réaction à l'industrialisation de l'agriculture, le mouvement milite pour le développement de l'agriculture biologique comme alternative (sans coller pour autant aux directives du rÚglement européen). Elle inclut une économie à taille humaine qui vise à favoriser une "dynamique participative et horizontale". Une charte spécifique trÚs précise est définie sur la culture de la vigne et la vinification.

Label Ecocert


Label Ecocert

Respect des écosystÚmes vivants, meilleure gestion des ressources naturelles et de l'énergie, filiÚre socialement responsable, engagée sur la sécurité et la qualité vers la durabilité.

AVN


AVN

L’Association des Vins Naturels (AVN) dĂ©fend que : « un vin naturel est conçu Ă  partir de raisins issus de l’agriculture biologique ou biodynamique, vendangĂ©s Ă  la main, vinifiĂ©s Ă  l’aide de techniques artisanales, sans aucun intrant, Ă  l’exception possible, mais pas encouragĂ©e, de trĂšs faibles doses de sulfites ajoutĂ©es ».

S.A.I.N.S


S.A.I.N.S

L’association Sans Aucun Intrant ni Sulfite AjoutĂ© (S.A.I.N.S) est plus restrictif car si AVN souhaite ajouter le moins d’intrants possible, notamment les sulfites au moment de la vinification, S.A.I.N.S. les interdit complĂštement.

Les vins classiques et les vins bio ont-ils le mĂȘme goĂ»t ?

Les vins classiques et les vins bio peuvent avoir des goĂ»ts diffĂ©rents en raison des diffĂ©rentes pratiques de culture et de vinification utilisĂ©es. Il est possible de retrouver dans les vins bio la mĂȘme diversitĂ© que pour les vins conventionnels, nĂ©anmoins il est reconnu que les vins bios peuvent offrir une expĂ©rience gustative diffĂ©rente. En effet, la culture biologique permet gĂ©nĂ©ralement d’obtenir une reproduction plus fidĂšle du terroir, qui n'est ni modifiĂ©, ni altĂ©rĂ© par l’usage de diffĂ©rents produits chimiques. Les raisins certifiĂ©s en Agriculture Biologique apportent beaucoup plus de minĂ©ralitĂ© au vin.

Un vin biologique offre une belle prĂ©sence en bouche, un Ă©quilibre de saveurs marquĂ© des notes aromatiques se libĂ©rant davantage. GĂ©nĂ©ralement le taux d’alcool prĂ©sent dans un vin bio est lĂ©gĂšrement infĂ©rieur Ă  celui d’un vin conventionnel. Lors de la dĂ©gustation, si l’attaque et le milieu de bouche offrent des sensations uniques, la finale sera, quant Ă  elle, plus courte. Les amateurs de vins s'accordent Ă  dire que la dĂ©gustation d’un vin bio est un moment d’exception !

Le vin bio coûte-t-il plus cher ?

En gĂ©nĂ©ral, un vin bio peut coĂ»ter lĂ©gĂšrement plus cher qu'un vin conventionnel. Le prix s’explique facilement par les dĂ©marches entreprises par les vignerons pour se convertir Ă  l’Agriculture Biologique afin de pouvoir labelliser leurs vins. Le coĂ»t du vin bio peut Ă©galement varier en fonction de diffĂ©rents facteurs, tels que la rĂ©gion de production, le producteur spĂ©cifique, le cĂ©page utilisĂ©, le rendement et la notoriĂ©tĂ© de la marque. Rassurez-vous, il y a des vins bio pour tous les budgets !

Vin vegan, vin bio : quelles différences ?

Un vin vegan est un vin qui n'est pas en contact avec un produit d’origine animale lors de sa fabrication. En effet, autrefois le blanc d’Ɠuf ou de la colle de poisson Ă©taient souvent utilisĂ©s lors de la vinification et notamment durant l’étape de la clarification du vin. En rĂ©sumĂ©, pour qu’un vin soit considĂ©rĂ© comme vegan, les vignerons doivent utiliser des techniques oĂč le vin n’est pas mis en contact avec des produits d’origine animale pour effectuer le collage. Les puristes iront-ils jusqu'Ă  revendiquer un vin issu de vendanges non rĂ©alisĂ©es avec un cheval de trait ? Possible, mais pour simplifier les choses, il existe lĂ  aussi divers labels vegan selon les pays et il est possible de scruter les exigences de chacune

Un vin vegan et un vin bio sont donc diffĂ©rents. MĂȘme si la plupart le sont, un vin vegan n’est pas obligatoirement bio ! Si le cahier des charges de la production de vin biologique interdit l’utilisation de produits comme la gĂ©latine ou l’albumine Ă  base de sang animal, il autorise en revanche le blanc d’Ɠuf et la casĂ©ine. Par consĂ©quent, un vin certifiĂ© "bio" (label AB) n’est donc pas toujours vegan et vice-versa.

À lire aussi sur le blog