Bien ajouté dans le panier !
Quantité

LES VINS DE SAVOIE

À la frontière italienne, proche du Piémont, la région viticole de Savoie couvre une superficie de plus de 2 000 hectares environ, sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie ainsi que sur deux communes de l’Ain et sur une de l’Isère. S’étendant du Lac Léman à la rive droite de l’Isère, le vignoble savoyard donne une large collection de vins : vins blancs, vins rouges, vins rosés ou encore vins pétillants. Élaborés à partir d’une grande variété de cépages, dont sept sont uniques au monde (Mondeuse, Altesse ou encore Jacquère), les vins de Savoie présentent des caractères variés, répondant ainsi aux goûts de chacun. Découvrez cette sélection complète des meilleurs vins de Savoie, à partager en toute convivialité entre amis ou pour accompagner une grande gastronomie. De véritables pépites issues de différents domaines !

UN VIGNOBLE HISTORIQUE

Les plus anciens témoignages concernant la culture de la vigne en Savoie remontent au Ier siècle avant J.C par des auteurs tels que Columelle et Pline. Au cours du Moyen-Âge, les religieux contribuent considérablement au développement de la viticulture savoyarde. Les moines réalisent diverses expériences en matière de viticulture et de vinification, améliorant ainsi la qualité des vins. L’histoire des vins de Savoie connaît ensuite de nombreux tournants. Entre le Moyen-Âge et la Révolution, les surfaces viticoles de la région font l’objet d’une extension grâce à l’abolition du servage. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, les vignes sont cultivées sur des plaines, mais aussi sur des versants de plus de 1 000 mètres d’altitude environ. Afin de maintenir la qualité des vins et de limiter cette progression, le duc Emmanuel Philibert instaure le ban des vendanges, via un édit de 1559. Cette mesure est mise en place en vue de favoriser la récolte de raisins à bonne maturité.

L’arrivée du phylloxéra, survenant quelques années après l’annexion de la Savoie à la France en 1860, engendre des ravages considérables sur le vignoble. Cependant, grâce à un vaste mouvement de replantation et à la découverte de la technique du greffage sur porte-greffe américain, la surface du vignoble savoyard reste constante. De nombreux faits marquent ensuite l’histoire du vignoble et améliorent la qualité de la production, notamment la modernisation des techniques culturales et des méthodes de vinification, mais aussi la maîtrise des rendements. Aujourd’hui, la région viticole compte plus de 2 000 hectares environ de vignes, dont une grande partie se trouve dans le département de la Savoie. Elle produit plus de 20 crus, déclinés en vins blancs (représentant environ 80% de la production totale), vins rouges (environ 17 %), vins rosés (environ 5%) et vins pétillants (environ 3%).

Accord met/vin : la raclette

VIN RACLETTE : le combo hivernal qu'on adore !

Quel vin avec la raclette ? Suivez les recommandations de nos experts pour un moment de pur plaisir garanti ! En savoir plus ›

Accord met/vin : la fondue savoyarde

Quels vins avec une fondue savoyarde ?

Suivez les conseils Vinatis pour accompagner votre fondue savoyarde d'un vin à la hauteur de ce classique des mets fromagés ! En savoir plus ›

Accord met/vin : la tartiflette

Quel vin avec la tartiflette ?

La tartiflette est un incontournable des tablées d'hiver. Spécialité savoyarde, elle est symbole de réconfort et de journées à la montagne. En savoir plus ›

ENCÉPAGEMENT : UNE RICHESSE AMPÉLOGRAPHIQUE

Implanté à l’Est de la France, le vignoble savoyard se distingue par sa nature verdoyante. Avec ses sols largement caillouteux, constitués de moraine et d’éboulis calcaires, cette région est particulièrement favorable à la culture de la vigne. Parfois continental et d’autres fois montagnard, le climat est également soumis aux influences du Sud et de la Méditerranée. Ces différentes caractéristiques favorisent la production d’une large variété des vins de Savoie.

Avec ces sols assez divers et ces climats variés, une grande diversité des cépages s’adapte parfaitement aux terroirs savoyards, permettant ainsi de produire des vins aux caractères diversifiés. En dépit de sa taille relativement réduite, le vignoble de Savoie se distingue par son riche patrimoine ampélographique avec ses 23 cépages dénombrés, sur les 250 variétés répertoriées en France.

LA RARETÉ DES CÉPAGES AUTOCHTONES

L’une des particularités des vins de Savoie repose sur la vingtaine de cépages cultivés, avec une part dominante de cépages autochtones.

En effet, sept variétés sont cultivées uniquement dans le vignoble savoyard : l’Altesse, le Gringet, la Molette, la Jacquère, le Persan, la Mondeuse Noire et la Mondeuse Blanche.

DÉNOMINATIONS GÉOGRAPHIQUES

Les vins de Savoie peuvent être produits sous trois Appellations d’Origine Contrôlées : AOC Vin de Savoie, AOC Roussette de Savoie et AOC Seyssel.

Ces dernières peuvent être complétées par des dénominations géographiques variées en fonction du terroir et des cépages utilisés. Certains crus sont produits en mono-cépage.

AOC VIN BLANC AOC SAVOIE

En blanc, l’AOC Vin de Savoie ou AOC Savoie peut être complétée par les dénominations géographiques suivantes :

  • Les Abymes (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Apremont (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Chignin (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Chautagne (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Cruet (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Jongieux (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Montmélian (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Saint Jeoire du Prieuré (avec 80% minimum de Jacquère)
  • Crépy (avec 80% minimum de Chasselas)
  • Marin (avec 80% minimum de Chasselas)
  • Marignan (avec 80% minimum de Chasselas)
  • Ripaille (avec 80% minimum de Chasselas)
  • Chignin Bergeron (élaboré exclusivement à partir de cépage Roussanne)
  • Ayze (issu exclusivement du cépage Gringet)

AOC VIN ROUGE AOC SAVOIE

Les vins rouges produits sur l’appellation Savoie peuvent porter les dénominations géographiques suivantes :

  • Arbin (uniquement à partir de Mondeuse, cépage emblématique de la région)
  • Saint Jean de la Porte (élaboré uniquement à partir de Mondeuse)
  • Chautagne (possibilité d’utiliser l’ensemble des cépages)
  • Jongieux (possibilité d’utiliser l’ensemble des cépages)
  • Chignin (possibilité d’utiliser l’ensemble des cépages)

AOC VIN ROSÉ AOC SAVOIE


L’AOC Savoie produit aussi quelques vins rosés pouvant être élaborés à partir de l’ensemble des cépages autorisés. Aucune dénomination géographique ne vient compléter le nom de l’appellation.

AOC VIN PÉTILLANT AOC SAVOIE


Le vignoble savoyard produit aussi un vin blanc pétillant sur l’AOC Savoie Méthode traditionnelle ou AOC Savoie Ayze. Les cépages utilisés sont le Gringet et la Roussette d’Ayze.

AOC ROUSSETTE DE SAVOIE


L’AOC Roussette de Savoie donne des vins blancs secs, issus exclusivement du cépage Altesse. Elle peut être complétée par les dénominations géographiques suivantes :

  • Frangy
  • Monthoux
  • Frangy
  • Monterminod

AOC SEYSSEL


L’AOC Seyssel offre du vin blanc tranquille, élaboré exclusivement à partir de cépage Altesse. Cette appellation produit également du vin blanc effervescent en méthode traditionnelle, à partir de l’assemblage des cépages Molette et Altesse.

CÉPAGES BLANCS SAVOYARDS

Bien qu’un grand nombre de cépages soit cultivé dans le vignoble savoyard, certains le sont beaucoup plus que d’autres. Parmi les cépages blancs les plus plantés, on retrouve :

  • La Jacquère : cépage blanc le plus planté de Savoie, la Jacquère couvre environ 50% du vignoble. Il entre dans l’élaboration des crus d’Abymes, d’Apremont, de Chignin et de Saint Jeoire de Prieuré, dans la Cluse de Chambéry. Ce cépage est également présent en Combe de Savoie, entrant dans la production du cru Cruet, et à l’Ouest du lac du Bourget pour l’élaboration du cru Jongieux. La Jacquère permet d’obtenir des vins blancs à la robe pâle. Pleins de fraîcheur, ces vins offrent une palette aromatique marquée par des notes minérales et des arômes de fleurs blanches.
  • L’Altesse : également connu sous le nom de Roussette, ce cépage représente environ 10% de l’encépagement du vignoble savoyard. Particulièrement adaptée aux sols pentus, l’Altesse confère de la richesse et de la fraîcheur, mais aussi des arômes floraux et fruités aux vins. Des cuvées au bon potentiel de garde!
  • Le Chasselas : présent sur l’ensemble de la zone du Lac Léman, ce cépage entre dans la production des crus Crépy, Marin, Marignan et Ripaille. Il confère aux vins des notes aromatiques de beurre frais, de fruits secs et de pain grillé.
  • La Roussanne : appelé Bergeron en Savoie, ce cépage est cultivé sur les communes de Chignin, de Montmélian et de Francin. La Roussanne donne naissance au cru Chignin Bergeron, un vin blanc gras et puissant aux arômes de fruits mûrs, de coing, d’abricot et de miel.

Le Gringet, l’Aligoté et le Chardonnay constituent d’autres cépages blancs utilisés pour la production de vins de Savoie.

CÉPAGES ROUGES SAVOYARDS

Pour la production de vins rouges et rosés, la région viticole savoyarde cultive aussi divers cépages, notamment :

  • La Mondeuse : couvrant environ 12 % de la surface viticole savoyarde, ce cépage est particulièrement renommé sur les crus Arbin et Saint Jean de la Porte. Particulièrement résistante, cette variété s’adapte parfaitement aux éboulis argilo-calcaires. Coloré et tannique, ce cépage apporte des arômes épicés de poivre blanc et des notes de fruits noirs aux vins. La Mondeuse donne des vins structurés avec une bonne aptitude au vieillissement.
  • Le Gamay : représentant environ 15 % du vignoble, le Gamay s’est bien adapté sur les crus de Jongieux et de Chautagne. Ce cépage donne des vins parfumés et friands, s’appréciant dans leur jeunesse.

Outre ces variétés, d’autres cépages rouges sont cultivés dans le vignoble savoyard :

  • Le Pinot Noir
  • Le Persan
  • Le Cabernet Franc
  • Le Cabernet Sauvignon
  • L’Étraire de Dui
  • Le Joubertin
  • Le Servanin
  • Le Mècle de Bourgoin

UNE VOLONTÉ DE RECONQUÊTE

Boudés auparavant par les consommateurs, les vins de Savoie connaissent un remarquable renouveau. Ce vignoble particulièrement dynamique s’est notamment lancé dans la reconquête du patrimoine ampélographique, engendrant une montée en gamme des vins de Savoie. Outre les 22 cépages déjà inscrits dans le cahier des charges, d’autres variétés y ont été inscrites avec l’aval de l’INAO : Douce Noire, Bia Blanc, Dousset, Mondeuse Grise, Hibou Noir, Pinot Gris et Petite Sainte-Marie.

L’utilisation de ces divers cépages permet aux vignerons et vigneronnes de la région d’élaborer un large panel de cuvées originales. Par ailleurs, l’amélioration des pratiques culturales et œnologiques a permis la production de vins haut de gamme : des vins blancs exprimant pleinement leur singularité et des vins rouges d’exception, reflétant les effets de grands millésimes sur le cépage rouge emblématique du vignoble savoyard, la Mondeuse.

VIN DE SAVOIE ET RACLETTE, UN COMBO INCONTOURNABLE

Les vins de Savoie permettent de nombreux accords. Cependant, pour rester dans le même terroir, les accords régionaux sont de mise. Partageant les mêmes valeurs (terroir, savoir-faire et passion), les vins et les fromages de Savoie partagent aussi incontestablement la même table. Les vins de Savoie et les spécialités savoyardes comme la raclette, la fondue savoyarde ou encore la tartiflette créent en effet un accord parfaitement réussi.

En hiver, la raclette et les vins de Savoie offrent un mariage incontournable. Vous vous demandez quelle bouteille servir pour l’occasion ? N’hésitez pas à lire notre article « Quel vin avec la raclette ? » pour avoir une idée. Par exemple, la fraîcheur et les arômes fruités des vins blancs sont parfaits pour révéler l’onctuosité et l’élégance du fromage. La légère suavité de ces vins se marie très bien au gras et à la texture charnue du fromage fondu, et aux saveurs marquées de la charcuterie. Un large choix de vins blancs de Savoie peut être servi avec une raclette, notamment des cuvées issues des AOC Chignin Bergeron, Chignin, Apremont ou encore Roussette de Savoie.

Titillant les papilles, la fraîcheur et la vivacité de ces vins, alliant bouche fruitée et minérale, contrebalancent le gras et apportent de la légèreté à ce plat riche. Les adeptes de vins rouges, quant à eux, peuvent opter pour des vins souples et juteux, exprimant le fruit et dont les tannins sont peu présents, se mariant très bien à la charcuterie accompagnant la raclette. Pour cela, une Mondeuse rouge convient parfaitement. Vous n’êtes pas encore totalement certain que le duo raclette et vins de Savoie fonctionne ? Notre article « Vin raclette : le combo hivernal qu’on adore ! » saura sûrement vous convaincre. En plus des plats typiquement savoyards, les vins de Savoie, appréciés pour leur finesse, se marient aussi à merveille à la grande gastronomie. Les vins blancs de la région se savourent notamment en accompagnement d’un plateau de fromage, de fruits de mer, de viandes blanches, de poissons grillés ou en sauce. Les amateurs de vins rouges de Savoie pourront les accompagner de charcuteries fines ou d’un plat à base de gibier.

Plus d'informations sur le site officiel