Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Entre deux Mers

Entre-deux-Mers est une AOC d’une vaste zone viticole bordelaise comprise entre la Garonne et la Dordogne. Son nom lui vient d’ailleurs de cette particularité géographique et de son influence océanique. Les vignes sont cultivées dans cette région depuis le Moyen-Âge, apportées par les moines bénédictins qui en font la réputation. Entre-deux-Mers produit des vins blancs secs d’assemblage reconnus pour leur fraîcheur, leur vivacité et dont les cépages phares sont le Sauvignon, le Sémillon et la Muscadelle. Le terroir de l’appellation est très varié, grâce à sa diversité de sols et d’expositions. Ainsi, les vins qui en résultent ont différents profils aromatiques. Si Entre-deux-Mers est principalement connu pour ses vins secs, la zone viticole est tout à fait propice au développement du champignon botrytis, à l’origine des vins moelleux. Découvrez cette appellation bordelaise avec le domaine de Cheval Quancard et du Château Turcaud.

ON DÉGUSTE ? ACCORDS METS & VIN : Lire la suite...

Carte de la Loire

MEILLEURES VENTES ENTRE-DEUX-MERS AOC

LES DOMAINES PHARES

RETROUVEZ TOUS NOS VINS ENTRE-DEUX-MERS AOC

2 articles
|
 Mosaïque  Détail
0,75 L
8,70 €
1
Disponible
0,75 L
8,90 €
1
Disponible
2 articles
|
 Mosaïque  Détail

APPELLATION ENTRE-DEUX-MERS AOC

ON DÉGUSTE ?

vin rouge

VIN BLANC SEC

Oeil : La robe est d’un bel or pâle dont les teintes peuvent varier en fonction du terroir.

Nez : Le bouquet est élégant. Le cépage Sémillon s’exprime au travers d’arômes fruités tels que les agrumes et les fruits exotiques. Le cépage Sauvignon apporte quant à lui des notes de fleurs blanches, de genêt et de buis.

Bouche : Habile mélange entre sucrosité, acidité et fraîcheur. Issu de sols argilo-siliceux, la bouche du vin est ample et pleine, plus puissante que le nez. Une cuvée dont la majorité des sols sont sablo-argileux présente un palais léger et délicat qui contraste avec l’intensité du bouquet olfactif. Le vin demeure dans tous les cas d’une fraîcheur désaltérante.

Capacité de garde : 1 à 3 ans. Vins à boire jeunes.

Service : Entre 7°C et 11°C


ACCORDS METS & VINS

vin rouge

VIN BLANC SEC Grâce à leur fort côté iodé, l’Entre-deux-Mers accompagne tout plat de poisson grillé, les fruits de mer et les crustacés. Dégustez les vins de cette AOC avec des huîtres fraîches du bassin d’Arcachon pour un accord local ! Évitez les plats trop cuisinés ou en sauce car trop de saveurs et de textures risqueraient de rompre l’équilibre de l’accord mets et vin.


À RETENIR

LA MACÉRATION PELLICULAIRE POUR L’ENTRE-DEUX-MERS AOC

La macération pelliculaire peut être pratiquée sur certaines cuvées de l’appellation Entre-deux-Mers. Cette technique, également appelée macération pré-fermentaire à froid, relève entièrement du choix du vigneron. Elle consiste à laisser le jus de raisin en contact avec la peau du fruit, avant le pressurage.

Concrètement, comment ça se passe ?

Dans une énorme cuve saturée en gaz carbonique, à une température basse allant de 5°C à 7°C, le jus du raisin se retrouve directement en contact avec la pruine, pellicule qui recouvre le raisin. Ces conditions sont idéales pour l’extraction maximale des qualités organoleptiques de la peau. Le contact entre le jus et la pellicule du raisin s’effectue entre quelques heures et deux jours. Cette macération ne peut excéder 48 heures afin d’éviter un déclenchement d’une fermentation en cuve. Ces conditions particulières permettent l’extraction d’arômes dit ‘précurseurs’, qui ne sont pas perceptibles au nez. Ces derniers se révèlent réellement lors de la fermentation alcoolique, lorsque la liaison des arômes et du sucre se brise. Les caractéristiques révélées par une macération pelliculaire sont de type variétal, c’est-à-dire, qu’ils sont entièrement liés à la variété du cépage.

La macération pelliculaire en dégustation

La macération pelliculaire permet d’accentuer les expressions aromatiques. Au nez, les cuvées ayant eu recours à cette technique sont très expressives et dévoilent des notes puissantes de fruits exotiques, de fleurs jaunes et d’agrumes. L’expression de certains arômes de fruits et de végétaux n’est possible qu’avec cette technique.

En bouche, le vin paraît plus gras. Cette technique apporte une sensation veloutée, qui s’explique par la réduction de l’acidité due à l’extraction de potassium lors du processus. Bien que les tannins soient en effet présents dans la peau du raisin, il est difficile de dire que les cuvées ayant eu recours à cette technique puissent être tanniques. En effet, les cépages blancs contiennent en moyenne deux fois moins de composés phénoliques que les cépages rouges. De plus, les tannins n’étant pas hydrosolubles, la température fraîche de la macération rend l’extraction de ceux-ci très compliqués. Dans l’élaboration de vins rouges, les tannins sont extraits lors de la fermentation alcoolique. Les tannins s’extraient beaucoup plus facilement en présence d’alcool. Or, la fermentation alcoolique est évitée lors de la macération pelliculaire.

À LIRE SUR LE BLOG

Plus d'informations sur le site officiel

CÉPAGES

AUTRES SÉLECTIONS VINS DE BORDEAUX

LES PRINCIPALES APPELLATIONS PAR RÉGION