Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Clairette de Die

Clairette de Die

L’expression du Muscat version pétillante.
Situé dans la vallée du Rhône Sud méridional, plus précisément dans la vallée de la Drôme, le vignoble Clairette-de-Die s’exprime en quatre AOC comprenant des vins tranquilles en blanc, rouge et rosé, ainsi qu’en deux AOC de vins pétillants. L’AOC Clairette-de-Die, un vin pétillant frais, doux, fruité et peu alcoolisé, représente à elle seule 90% des volumes du vignoble. Les cépages utilisés dans la production de ce nectar effervescent sont la Clairette et le Muscat Blanc à petits grains. Perché à 700 mètres d’altitude, le vignoble Clairette de die est un des plus hauts de France !
Le plus connu, le vin effervescent, se distingue des autres du fait qu’il est le seul à utiliser le cépage Muscat. Dégustez-le dans sa jeunesse, à l’apéritif ou au dessert et même pourquoi pas en cocktail ! Pour mieux le découvrir, savourez les cuvées du domaine des Muttes, de M.Chapoutier ou encore de l’UJVR.

ON DÉGUSTE ? ACCORDS METS & VIN : Lire la suite... ...

Carte du Rhône

Meilleures ventes clairette de die AOC

SÉLECTION 

CÉPAGE CLAIRETTE

LES DOMAINES PHARES

RETROUVEZ TOUS NOS VINS CLAIRETTE DE DIE

3 articles
|
 Mosaïque  Détail
0,75 L
11,50 €
1
Disponible
0,75 L
14,90 €
1
Disponible
0,75 L
11,50 €
1
Disponible
3 articles
|
 Mosaïque  Détail

ON LE DÉGUSTE ?
Dans le verre

vin blanc effervescent Clairette de Die

VIN BLANC EFFERVESCENT

Un vin pétillant, doux et fruité.

Œil : Robe or pâle avec de légers reflets verts. Les bulles très fines forment une délicate mousse sur le disque.

Nez : Expression du cépage Muscat grâce au parfum frais du raisin. La richesse aromatique se compose de notes florales rappelant la rose, le chèvrefeuille ou l’églantine, des notes d’agrumes, de citron ainsi qu’une senteur de miel. On y distingue également des arômes de fruits à noyaux blancs comme la pêche ou l’abricot, ainsi que celles de fruits exotiques comme la mangue, le fruit de la passion ou le litchi.

NB : la Clairette-de-die n’est pas un vin de garde. Au-delà de deux années, les parfums de fruits frais se transforment en notes de fruits secs, peu agréable pour une telle appellation.

Bouche : On retrouve le raisin sucré et frais, expression fidèle du cépage Muscat, parfois combiné à des arômes de fruits exotiques. La légèreté et la douceur résultent d’une portion de sucre non fermentée dans le vin. Le cépage Clairette apporte finesse, acidité, ainsi qu’une pointe de minéralité en fin de bouche rappelant parfois le thé.

vin blanc effervescent Clairette de Die

VIN BLANC EFFERVESCENT

La Clairette-de-die fait des merveilles sur des desserts à base de fruits. Le cépage Clairette rappelant le croquant du fruit, on y accorde un cake au citron, une tarte aux pommes, fraises, poires, une tourte au fromage blanc citronné, un sorbet ou encore une salade de fruits frais.

Il accompagne également parfaitement une salade de St-Jacques à la mangue !

EN SAVOIR PLUS
Quelques particularités

La légende de la Clairette-de-Die

Il y a de cela 2000 ans de notre ère, Pline l’Ancien, un auteur romain, faisait déjà mention de la Clairette de die dans ses ouvrages. Il parlait de ce vin comme un nectar bien apprécié des Voconces, ancêtres des Diois. Il raconte que ce peuple gaulois aurait laissé des jarres de vin dans la rivière pendant tout un hiver, pour les redécouvrir au printemps seulement. Leur surprise fût de découvrir un vin doux, fin et… pétillant !

Deux méthodes de conception

Méthode traditionnelle :

La méthode traditionnelle ou champenoise, contient deux phases de fermentation : la première se fait en cuve et la seconde en bouteille. Seul le cépage Clairette est utilisé dans cette première méthode.

Méthode ancestrale :

La méthode ancestrale, ou dioise, est le porte-drapeau de l’AOC Clairette de die. Il s’agit d’une méthode originale unique en France, dont l’enchaînement successif de phases de fermentation naturelles mène à l’effervescence. La fermentation en cuve est incomplète, pour ainsi se terminer en bouteille. Cette dernière fermentation s’arrête naturellement lorsque le degré d’alcool atteint entre 7 et 9 degrés. Méthode idéale pour l’expression du cépage Muscat, ce dernier doit constituer au  minimum 75% de l’assemblage.

C’est en 1910 que l’État reconnaît pour la toute première fois les spécificités de la Clairette de die. En 1942 la Clairette-de-die est officiellement reconnue par l’INAO et octroi l’AOC. La méthode ancestrale dioise si unique en son genre est, quant à elle, reconnue en 1971. Pour le plus grand bonheur des amateurs.





À lire sur le blog

Plus d’informations sur le site officiel : Clairette de Die


AUTRES SÉLECTIONS VINS EFFERVESCENTS

LES PRINCIPALES APPELLATIONS PAR RÉGION