Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Il peut s’avérer difficile de percevoir la différence entre un Cognac et un Armagnac, deux spiritueux du Sud-Ouest de la France. Il existe cependant quelques différences qui vous permettront de les appréhender plus facilement.

SÉLECTION COGNAC ET ARMAGNAC

Verre cognac armagnac vignes fabrication

COGNAC ET ARMAGNAC :
QUELLES DIFFÉRENCES DE FABRICATION ?


Les cépages

L'élaboration du Cognac et de l'Armagnac suit les mêmes principes mais elle est essentiellement différente sur quelques points décisifs. La base est la même dans les deux spiritueux : le vin blanc. Dans le cas du Cognac, le vin blanc de base est principalement issu de raisins Ugni blanc issus des terres de l'appellation. Dans l'Armagnac, l'Ugni Blanc est également utilisé, mais il est couramment assemblé avec le Baco Blanc, le Colombard et la Folle Blanche.

La distillation

Une autre différence majeure est la distillation, le Cognac est distillé deux fois dans des alambics à marmites alors que l'Armagnac est distillé une seule fois dans des alambics à colonnes. Issue de cépages cultivés dans un climat humide et frais, la distillation du Cognac est régie par une méthode traditionnelle stricte : la double chauffe. Cette technique ancestrale offre un arôme fin et très épuré. En revanche, la grande majorité de l’Armagnac est obtenu avec l'alambic continu armagnacais. Cette technique permet d’obtenir un alcool plus fort que le Cognac. Toutefois, la distillation sur l'alambic charentais (double chauffe) a été autorisée en 1972 pour l'Armagnac. Quant au vieillissement de ces deux spiritueux, les deux se font en fûts en bois de chêne qui révèlent et subliment leurs arômes.

La commercialisation

L'Armagnac est un produit davantage artisanal que le Cognac qui est produit quasiment de manière industrielle et consacré à l'export, notamment aux États-Unis où le spiritueux connaît un réel succès. La majorité des exportations du marché du cognac y est d'ailleurs destinée. Outre Altantique, l'attrait pour la richesse aromatique du cognac est telle, qu'elle a finalement diversifié la manière de le consommer, dégusté pur mais aussi en cocktail.

Classification du Cognac et Armagnac

C’est en lisant les mentions de vieillissement figurant sur l’étiquette de la bouteille que vous pouvez déterminer l’âge de l’eau-de-vie la plus jeune de l’assemblage. Il y a officiellement trois mentions de vieillissement :

VS (Very Special) : 3 ans minimum
VSOP (Very Superior Old Pale) : 5 ans minimum
NAPOLÉON : 6 ans minimum pour les Armagnacs
XO (Extra Old) ou Hors d’Âge : 10 ans minimum pour l’Armagnac depuis 2013 et le Cognac en 2018.

NOTRE SÉLECTION D’ARMAGNACS

Dégustation d'Armagnac

COMMENT DÉGUSTER L’ARMAGNAC ?


L’Armagnac est la plus ancienne eau-de-vie produite dans le Sud-Ouest de la France, en Gascogne à Appellation d'Origine Contrôlée. Elle est obtenue par la distillation de vin blanc dans un alambic dit “alambic armagnacais” et vieillit de longues années dans des fûts de chêne avant d'être mis sur le marché. L’Armagnac est proposé en assemblages, de plusieurs eaux-de-vie issues de plusieurs récoltes (VS / VSOP / XO) en version millésimée c’est-à-dire, une seule et même année de récolte. La zone de production, les méthodes et le savoir-faire de viticulture, distillation, les crus de l'Armagnac répondent à des règles strictes.

Conseils de dégustation

En bouteille, l’Armagnac n’évolue plus. Il faut cependant le conserver debout afin que l’alcool n’attaque pas le bouchon. L’Armagnac se déguste à température ambiante dans des verres tulipes qui concentrent les arômes et autorisent une dégustation plus précise. Inclinez le verre pour observer la teinte et la brillance de l’eau-de-vie. Du jaune doré à l’acajou en passant par l’orangé fauve, les teintes de l’Armagnac sont le reflet de son vieillissement en fût de chêne et de sa maturité.

De l’apéritif au dessert

A l’apéritif, servi sur glace ou en cocktails, optez de préférence pour des Armagnacs jeunes que l’on peut accompagner de quelques glaçons, d’eau gazeuse, de tonic ou les marier dans des créations de cocktail. En accompagnement de plats sucrés-salés : foie gras, canard au miel ou encore en dessert, avec des mignardises à base d’orange confite, de cannelle ou de chocolat. L’Armagnac jeune est fréquemment utilisé pour relever une sauce, flamber une volaille ou des crustacés, déglacer une préparation. Il sert également à agrémenter une recette de pâtisserie (cannelés, crêpes.) N’oublions pas les vertus gouleyantes de l’Armagnac en fin de repas !

ARMAGNAC AOC

Retrouvez notre sélection d’Armagnacs AOC

NOS MEILLEURES VENTES DE COGNACS AOC

Verres de cognac

COMMENT DÉGUSTER LE COGNAC ?


Le Cognac une eau-de-vie à Appellation d'Origine Contrôlée produit dans la région du même nom, issu de cépages blancs, distillé et vieilli en fût de chêne. Produit de luxe par excellence et considéré comme le symbole d’un art de vivre à la Française. Apprécié en apéritif « on the rocks » (c'est à dire frappé sur un lit de glaçons), en accompagnement d’un plat, d’un dessert ou encore d’un café et toujours en digestif pour les amateurs plus traditionnels !

Conseils de dégustation

Pour apprécier toute la richesse visuelle du Cognac, servez-le pur dans un verre tulipe. Sa forme légèrement refermée retient les arômes pour les libérer au fur et à mesure de la dégustation. Le Cognac se sert à température ambiante, idéalement autour de 20 °C. Au-delà, la chaleur exacerbe le gout de l'alcool, qui est le plus désagréable en bouche. Tournez lentement le verre pour observer la teinte, la limpidité, la viscosité et les larmes de cette eau-de-vie si subtile. C’est ce que l’on appelle faire « pleurer » le Cognac. Inclinez ensuite le verre pour apercevoir sa viscosité, tantôt aqueuse, sirupeuse ou huileuse. À la première approche du nez, les parfums les plus volatils s’échappent : c’est ce que l’on appelle « le montant » ou le « premier nez ».

De l’apéritif au dessert

À l’apéritif, dégustez un Cognac allongé de glace avec du Schweppes, du Perrier ou encore du Ginger Ale. En cocktail avec des grands classiques tel que le Champagne Cocktail. Ou tout simplement sur glace ! Osez également accorder votre Cognac à votre repas avec des plats raffinés et des saveurs grasses comme que le roquefort, le parmesan, la truite fumée, une pintade confite avec du foie gras poêlé, un pavé de saumon ou encore un gâteau au chocolat noir.

COGNAC AOC

Retrouvez notre sélection de Cognacs AOC

NOS DEUX RECETTES COCKTAIL COUP DE CŒUR !


Quand le Cognac et l’Armagnac s’invitent dans vos cocktails ! Deux recettes à tester les yeux fermés.

Recettes cocktails cognac et armagnac

COCKTAIL COGNAC : Le « Sidecar » 

INGREDIENTS POUR 1 PERSONNE

• Cognac 4 cl
• Triple sec 2 cl
• Jus de citron jaune 2 cl
• Citron jaune ½ tranche

PRÉPARATION

1. Réalisez le cocktail Sidecar au shaker.
2. Givrez la moitié de votre verre à cocktail avec du sucre.
3. Faites tourner quelques glaçons dans le verre pour le rafraîchir.
4. Versez le Cognac, le triple sec et le jus de citron jaune dans un shaker.
5. Ajoutez dans ce dernier 8 à 10 glaçons et shakez pendant 15 secondes.
6. Retirez les glaçons du verre à cocktail.
7. Double-filtrez le cocktail dans le verre.
8. Décorez d’une demi tranche de citron jaune.

Votre cocktail Sidecar est prêt !

COCKTAIL ARMAGNAC : Le « Serial Lover » 

INGREDIENTS POUR 1 PERSONNE

• Armagnac XO 2,5cl
• Cointreau 1,5cl
• Jus d'ananas 6 cl
• Sirop de grenadine 1 trait

PRÉPARATION

1. Prendre un verre à mélange.
2. Verser l'Armagnac XO, le Cointreau et le jus d'ananas sur quelques glaçons.
3. Mélanger à la cuillère.
4. Verser le trait de grenadine dans le fond du verre à cocktail.
5. Passer le contenu du verre à mélange dans le verre à cocktail.

Votre cocktail Serial Lover est prêt !

À LIRE AUSSI SUR LE BLOG

Vous avez aimé cet article ?