Livraison en
drapeau France France
Achat vin Penfolds

VINS PENFOLDS
PLUS QU'UN DOMAINE DE RÉFÉRENCE POUR SES GRANDS VINS, PENFOLDS À AUSSI ÉCRIT L'HISTOIRE DU VIN AUSTRALIEN

Géant viticole qui cultive ses vignes depuis 1844, Penfolds est avant tout l’une des toutes premières structures viticoles du pays. La maison doit son succès à la détermination d’une lignée de passionnés du vin, tous animés par la recherche. C’est cet esprit pionnier doublé d’un génie visionnaire qui a permis à Penfolds de construire sa notoriété internationale. Une véritable référence à l’échelle planétaire.

L’HISTOIRE DE PENFOLDS

Un domaine historique inscrit dans la légende des grands vins

Penfolds, emblème des grands vins australiens devenu référence dans le monde du vin

Penfolds élabore des vins remarquables depuis sa création en 1844. Le succès de la Maison tient de l’esprit visionnaire d’une lignée de vignerons curieux et déterminés dont les recherches en vinification servent encore aujourd’hui au monde vinicole. Ces grandes avancées ont propulsé le succès du domaine et la réputation des vins australiens sur le marché international. Animé par un esprit d’excellence, Penfolds reçoit les récompenses les plus élogieuses et s’impose dès les années 80 comme référence mondiale dans le monde du vin. Chaque année, le domaine dévoile sa collection : des vins toujours fidèles aux valeurs de la maison, distinctifs et reconnaissables. Derrière chaque étiquette se cache une histoire et une ambition qui apportent une qualité intemporelle et rendent les vins de Penfolds si fascinants pour les collectionneurs et les connaisseurs du monde entier. Focus sur l’un des producteurs de vin les plus récompensés au monde, un véritable mythe par-delà l’Australie.

L’épopée Penfolds

Un couple pionnier parti avec un trésor inestimable en poche


Les vins Penfolds, c’est une histoire qui remonte loin dans le temps, au 19e siècle, lorsqu’un couple britannique, venu tenter sa chance en Australie, le Docteur Christopher Rawson Penfold et sa femme Mary, débarque en 1844 avec quelques boutures de vignes françaises dans leur bagage, dans l’idée de commercialiser des vins dits « médicinaux ». Cherchant un terrain de choix, c’est près d'Adélaïde, qu’ils choisissent de planter leurs vignes sur 200 hectares, créant à Magill Estate la société viticole sous le nom Penfolds Wine Company. Conforté par le succès des vins fortifiés, le couple vise plus grand en élargissant la superficie du vignoble pour y planter des cépages variés dans le but de vinifier cette fois des vins tranquilles, en partant rien. Si Christopher est sur le terrain, Mary est celle qui, en autodidacte, expérimente en coulisse la vinification pour tester les assemblages. L’identité du domaine autant que les vins qui naîtront se sont ainsi forgés avec l’esprit pionnier de l’époque, à force de détermination, sous le signe de l’innovation, et avec un sens visionnaire sur l’évolution du marché du vin.

Une lignée de vignerons déterminés et visionnaires


Au décès de son époux en 1870, l’entreprise rayonne et c’est avec une même ambition que Mary reprend les rênes d’un domaine qui deviendra en moins de deux décennies le plus gros producteur de vin du Sud de l’Australie, mais aussi la propriété d’un tiers des magasins de vins de l’État de Southern Australia. Une femme à la tête d’une entreprise d’une telle ampleur, c’est du jamais vu !
L’héritage de Mary se concrétise et se poursuit avec la relève lorsqu’elle passe le relai à sa fille Georgina Penfold en 1884. En 1907 le domaine acquiert de nouvelles parcelles qui deviendront de grands vignobles. Les programmes d’expérimentations en vinification prennent une autre dimension puisque Georgina sait s’entourer d’éminents œnologues : Ray Beckwith et Max Schuber ont contribué à l’expansion de Penfolds vers de nouveaux sommets, toujours plus audacieux en anticipant les habitudes de consommations. Après-guerre, le marché se tourne davantage vers les vins secs, un changement qu’ils avaient prévu en élargissant leur vignoble.

Un programme d’expérimentations en avance sur son temps

S’en suit une ère d’expérimentations en laboratoire, notamment sur les vins de longue gade, un nouveau tournant dans l’histoire de la Maison. Ray Beckwith découvre que le contrôle de l'acidité pouvait réduire la croissance bactérienne et la détérioration du vin. Cette trouvaille, initialement gardée secrète, impacte le monde du vin lorsqu’on sait que tout vigneron intègre encore aujourd’hui cette routine du contrôle du PH de son vin. De cette découverte découle un nouveau style de vinification. En 1950, Max Schubert est nommé Senior Winemaker (maître de chai) et entreprend une visite de vignobles en Europe pour mettre au point un vin rouge de longue garde. Après 7 ans d'expérimentation, il développe une méthode révolutionnaire et crée un vin expérimental appelé Grange Hermitage. Bien que la production n'ait pas été approuvée au domaine à ses débuts, le projet ayant été abandonné en 1957, la détermination de Schubert l'a poussé à continuer en secret dans un chai caché des profondeurs des chais de Magill Estate… là où tout avait commencé.

Non commercialisé, ce vin finit par faire surface par séduire les connaisseurs, dont les avis plus que favorables, finiront par convaincre la direction de rétablir la production pour le millésime 1960. Pendant que Max Schubert perfectionnait son travail exploratoire de Grange en secret, une série de nouveaux vins voit le jour : l’année 1959 marque le début de la production de la gamme Bin (acronyme de Batch Identification Number, servant à localiser l’emplacement dans les chais). Une dynastie de vins est née grâce aux innovations majeures du domaine en vinification concernant les levures, la fermentation et la maturation. Des découvertes qui contribueront à créer les grands vins du 20e siècle.

De grands chercheurs et maîtres de chai

Dans l’esprit pionner des fondateurs Dr Christopher et sa femme Mary, plusieurs œnologues ont contribué à l’expansion de la marque vers de nouveaux sommets, toujours plus audacieux. Parmi eux, des légendes de la vinification australienne comme Ray Beckwith et Max Schubert.

Le géni de Ray Beckwith


Les réalisations du chimiste et son influence ont été négligées pendant sa carrière, mais ont été reconnues après sa retraite. Ses recherches ont été d’améliorer la qualité du vin et d’en réduire la détérioration. Il a également été le premier à utiliser la chromotographie sur papier pour surveiller la fermentation malolactique et il a préconisé des tubes en acier inoxydable pour acheminer le vin. Autre avancée, il a mis au point des tubes de refroidissement pour ralentir la fermentation du vin. Il a surtout introduit cette notion essentielle de PH en démontrant le rôle des niveaux d’acidité dans la détérioration du vin, une innovation fondamentale de l’industrie vinicole mondiale. Il a montré que le contrôle de l’acidité pouvait limiter la croissance des bactéries dans le vin et la réduire presque complètement. Parmi ses projets, on compte aussi un laboratoire exploratoire sur l’emploi de la levure. Il a prouvé qu’il était crucial d’éviter toute température excessive pendant la fermentation pour réduire la détérioration bactérienne. Les outils pour la manipulation du PH (un PH-mètre) du vin font désormais partie de l’arsenal de tout vigneron. Ces avancées pour maintenir le vin sans qu’il ne se dégrade ont permis à Penfolds de réaliser des économies importantes au domaine, elles ont aussi considérablement amélioré la qualité des vins. RAY a contribué pour une grande partie au succès de l’entreprise, même s’il a fallu de longues années pour que ses apports scientifiques soient ouvertement reconnus, avec tous les honneurs. Son travail à ouvert un champ d’expérimentations à Max Schubert.

Le très obstiné Max Schubert


En 1948, Max Schubert devient le premier maître de chai au sein de Penfolds. En 1951, après avoir visité la région de Bordeaux, il se met au défi de créer un vin réunissant concentration, équilibre et longévité. Il s’évertue à élaborer un vin de garde expérimental dont la production ne fera pas l’unanimité au domaine, au point d’en interrompre la production en 1957. Toutefois, passionné et déterminé, Schubert a continué à travailler en secret dans une cave cachée des profondeurs de Magill Estate. Bien que non commercialisé, les éloges sur ce vin expérimental n’ont pas tardé à faire surface pour finalement convaincre la direction de rétablir officiellement la production pour le millésime 1960. Ces efforts seront récompensés. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que les récompenses commencent à se succéder. Les vignes de Grange sont devenues celles d’un vin le plus réputé au monde. Grâce à ses exploits, Schubert a été nommé Homme de l'Année par le magazine Decanter en 1988. Cinquante ans après sa création, le Penfolds Grange a été classé au patrimoine de l'Australie. Véritable innovateur, dévoué à l'expérimentation de vins de garde, Max Schubert a propulsé Penfolds sur la scène mondiale en créant le prestigieux Penfolds Grange. Un vin qu’un certain critique dénommé Robert Parker qualifiera, bien des années après, comme l' «un des meilleurs candidats à devenir le vin le meilleur et le plus concentré de cette planète ».

Le talentueux Peter Gago


Dans les traces de ses prédécesseurs, le maître de chai Peter Gago suit les valeurs visionnaires, en digne successeur. Il perpétue l’esprit visionnaire de Mary Penfold pour rester à la pointe du progrès et toujours expérimenter de nouvelles méthodes de production de vin. Britannique de naissance, il exprime ses talents d’œnologue au sein de Penfolds depuis 1989. Nommé winemaker en 2002, il commence à travailler chez Penfolds en produisant d’abord des vins effervescents avant de passer aux vins rouges. Succédant à John Duval qui a travaillé à l’élaboration des vins blancs, Peter est le quatrième à occuper le poste depuis la nomination de Max Schubert. Son talent ne tardera pas à être remarqué. Nommé Vigneron de l’Année en 2005 par le magazine Wine Enthusiast, puis en 2012 par l’Institute of Master of Wine et le mensuel The Drink Buisiness, Peter Gago est une personnalité du vin incontournable. Incarnation de la marque, il développe des projets dont le plus innovant ayant le vu le jour jusqu’à présent est celui de 12 ampoules fabriquées à la main du rare Kalimna Block Cabernet Sauvignon 2004. Cette collaboration datant de 2012 mêle l’art à l’héritage viticole de ce domaine historique et constitue un véritable chef-d’œuvre, une capsule de vin rare pour les collectionneurs. En 2013, les éloges continuent et Penfolds est élu New World Winery* de l’année 2013 par le prestigieux magazine Wine Enthusiast. En 2014, le Grange 2008 est le seul millésime à s’être vu attribué la note parfaite de 100/100 de la part du Wine Spectator et du Wine Advocate de Robert Parker. Une consécration qui mène Penfolds à sa renommée planétaire.

Domaine viticole du Nouveau Monde *

Le succès de grange, la cuvée phénomène de Penfolds

Penfolds est sans connu dans le monde entier grâce notamment à sa cuvée Grange, un assemblage des meilleurs jus issus de toute l’Australie. Son nom est tiré de « Grange Cottage », la première maison du couple fondateur. L’idée de sa création vient de Max Schubert après une visite à Bordeaux, où l’envie lui est venue de créer un vin rouge capable de vieillir au moins vingt ans, à partir de son cépage de prédilection, le Shiraz. Son premier millésime expérimental en 1951 ne séduit au domaine, mais sans se laisser décourager, Max a persévéré en produisant dans les caves de Magill Estate trois « millésimes cachés » (1957, 1958, 1959). D’abord élaboré en secret, ce vin a finit par séduire les amateurs qui ont convaincu le domaine de rétablir sa production. Penfolds est alors entré dans une nouvelle ère de vinification et Grange initie un nouveau style de vin caractéristique. Ce vin australien taillé pour la garde est le rêve d’un homme qui a su combiner tradition, nouvelles idées bordelaises et découvertes révolutionnaires du chimiste Ray Beckwith. Ces efforts et recherches et ce goût pour la curiosité ont offert un vin de garde mémorable pour sa complexité, pour l’intensité de son fruit, pour ses tannins mûrs de Shiraz et son boisé nuancé.

Ayant subi une fermentation partielle en barrique et 18 à 20 mois de maturation en fût de chêne américain, son attrait réside dans la souplesse de ses tannins. S’en suit une pluie de récompenses pour Grange qui acquiert une reconnaissance internationale, notamment avec le millésime 1990 qui a été nommé Vin rouge de l’Année par Wine Spectator en 1995. Au fil des millésimeS, les maîtres de chai ont perpétué un engagement indéfectible envers ce style inchangé depuis 1951, classant Grange au rang d’icône. Il est classé au patrimoine du Sud de l’Australie en 2001 pour son cinquantième anniversaire. Le millésime 2008 obtient lui la note parfaite de 100/100 attribuée par les deux magazines spécialisés les plus influents au monde : Wine Spectator et du Wine Advocate de Robert Parker. Ce mélange des meilleures parcelles australiennes est devenu la cuvée phare du domaine, un des vins les plus recherchés par les collectionneurs. Objet de toutes les convoitises, entre 10 000 et 20 000 caisses de douze bouteilles ne sont produites, selon les années.

Le style Penfolds

Avec ses dizaines de cuvées, assemblages ou monocépages, du moyen de gamme à la cuvée de prestige, la marque offre une vision large et avantageuse de ce qui se fait en Australie. Penfolds propose une relecture des terroirs avec des assemblages et un élevage inattendus. Devant l’ensemble des possibilités, Penfolds recherche l’excellence selon trois possibilités de vinification : des vins issus d’une même parcelle, des vins issus d’une même région ou sous-région et des vins issus de multiples régions et de différentes variétés de cépages. Des combinaisons surprenantes pour les amateurs européens. Les vins sont reconnus pour leur régularité étonnante, pour une gamme très large, du vin le plus accessible au vin de vrai collectionneur.

Ce sont des vins généreux et pointus, constants en qualité. Rouges, blancs, effervescents ou fortifiés, ces vins sont suivis de près, lorsque chaque année, le domaine dévoile sa Collection Penfolds. De collection en collection, les cuvées ont la même signature du domaine. Les vins rouges sont très appréciés dans leur jeunesse et pour leur capacité de garde. Les vins blancs dévoilent l’intensité et la diversité des Chardonnays australiens. La découverte d’une nouvelle collection est un moment très attendu tant l’influence de la maison est grande dans le monde du vin.

Penfolds, la recherche de la perfection

À l’heure où beaucoup de vignerons européens ont tenté l’aventure des vignobles du Nouveau Monde, Penfolds met lui à contribution son savoir-faire ailleurs dans le monde, à la fois en Europe, en Californie, en Chine et en Nouvelle-Zélande. Le domaine phare des vins dits du « Nouveau Monde » n’hésite pas à redéfinir les pratiques vinicoles même les plus conventionnelles face au défi du réchauffement climatique. Il met au point des démarches inédites et audacieuses, face aux changements climatiques pour trouver de nouveaux équilibres entre les jus issus de différentes régions.

En mouvement permanent, Penfolds est sans cesse en recherche de terroirs à défricher pour réinventer le vin, avec l’esprit originel de celui d’explorateur. Ces nombreuses collaborations sont la promesse de nouveautés inattendues que tout bon connaisseur suit de près. Ainsi, pour son 175e anniversaire, c’est la co-création Champagne Thiénot x Penfolds qui voit le jour. Avec un temps d’avance pour anticiper les pratiques vitivinicole et le marché du vin à l’international, Penfolds cherche encore, malgré les récompenses, à se perfectionner.

I'd like to think that the wines with which I have been associated with are descended from one ancestor vineyard, creating a dynasty of wines. Theses may differ in character year by year, but all bear an unmistakable resemblance and relationship to each other

J'aime à penser que les vins auxquels j'ai été associé descendent d'un vignoble ancestral, créant ainsi une dynastie de vins. Ceux-ci peuvent différer dans leur caractère d'une année à l'autre, mais ils ont tous une ressemblance et une relation indubitables les uns avec les autres. , MAX SCHUBERT, premier maître de chai Penfolds

Quantité
Voir le panier