Livraison en
drapeau France France

VIN NATURE

Vin sans sulfites ajoutés

Retrouvez notre sélection de vins natures. Si la méthode de viticulture du vin naturel est largement inspirée par la biodynamie, la démarche biologique va au-delà, notamment lors de la vinification. Tout est mis en œuvre à la vigne comme à la cave pour obtenir un vin le plus naturel possible même si cela n'est pas mentionné sur la bouteille. La démarche du vigneron étant d'intervenir le moins possible sur son vin lors de la vinification, il n'y a donc volontairement pas de sulfites ajoutés dans la cuve (bien que les sulfites soient naturellement présents dans le vin). Les vins naturels sont donc des vins sans sulfites ajoutés.

La définition d'un vin nature

Un vin nature est un type de vin produit sans produits chimiques et ni intrants œnologiques tels que les désherbants, l’engrais ou les pesticides et issu de raisins biologiques vendangés à la main. Un vin nature, également appelé "vin naturel" ou "vin sans sulfites ajoutés" va au-delà du bio et de la biodynamie. La viticulture et la vinification sont menées en renonçant à l'utilisation de produits chimiques. Les vins naturels sont donc souvent issus de la biodynamie et vinifiés le plus naturellement possible.

Ils répondent à une démarche de moindre intervention lors de la vinification sans ajout d'intrants, notamment le souffre déjà présent naturellement dans le vin. Le vin nature est un terme utilisé pour décrire un style de vinification qui vise la minimalisation des interventions humaines et l'utilisation de méthodes de production respectueuses de l'environnement.

Les sulfites, qu'est-ce que c'est ?

Les sulfites sont du dioxyde de soufre : il apparait naturellement dans le vin lors de la fermentation et sert de conservateur. Les viticulteurs utilisent le dioxyde de soufre à différentes étapes de la réalisation du vin afin de le stabiliser et d'en protéger les arômes en l'empêchant de tourner au vinaigre et en évitant toute altération par l'oxygène.

Comment est fait le vin nature ?

La viticulture des vins naturels est une méthode respectueuse de l’environnement mettant en valeur le terroir et l'expression authentique du raisin. Elle respecte le sol, les vignes et la nature. Les vignerons suivent un cahier des charges bien précis et elle s’engage à une vendange qualitative et non quantitative.

Les étapes clés de la production du vin nature

Les vignerons qui produisent du vin nature utilisent généralement des pratiques biologiques ou biodynamiques. Cela implique l'absence d'utilisation de pesticides chimiques, d'herbicides et d'engrais synthétiques.

  • Vendanges manuelles : Les raisins sont récoltés à la main pour éviter d'endommager les grappes et pour trier soigneusement les raisins, éliminant ceux qui sont trop mûrs, insuffisamment mûrs ou endommagés.
  • Égrappage : Les grappes sont souvent égrappées, c'est-à-dire que les raisins sont séparés des rafles avant la fermentation. Cela permet de contrôler le niveau de tannins et d'éviter l'apport de saveurs indésirables.
  • Fermentation naturelle : Contrairement aux vins conventionnels qui utilisent souvent des levures commerciales, les vins naturels sont fermentés à l'aide des levures indigènes présentes sur les peaux des raisins. Ces levures naturelles déclenchent la fermentation du moût de raisin en transformant les sucres en alcool. Cela peut donner des profils de saveurs uniques et refléter le terroir spécifique.
  • Pas d'additifs chimiques : Les vins naturels sont produits sans l'utilisation d'additifs chimiques tels que les enzymes, les levures sélectionnées, les correcteurs d'acidité ou les agents de clarification. L'objectif est de laisser les raisins et les levures naturelles s'exprimer sans interventions artificielles.
  • Pas de filtration ou de clarification : Les vins naturels sont généralement peu ou pas filtrés et ne subissent pas de processus de clarification rigoureux. Cela permet de conserver les particules solides et les levures en suspension, ce qui peut donner au vin une apparence légèrement trouble.
  • Limitation des sulfites : Les sulfites, qui sont des agents conservateurs, sont utilisés en quantités très limitées, voire pas du tout, dans les vins naturels. Cela distingue les vins naturels des vins conventionnels qui peuvent contenir des quantités plus élevées de sulfites.
  • Maturation et mise en bouteille : Après la fermentation, le vin est souvent élevé en cuves en acier inoxydable, en fûts de bois ou en amphores pour une période de maturation. Une fois considéré prêt, le vin est mis en bouteille avec un minimum d'interventions supplémentaires.

Comment savoir si un vin est nature ?

Il n’existe pas officiellement de label “vin nature” : le terme de vin nature n’est pas réglementé, il n’y a ni cahier des charges officiel, ni certification. Les vignerons qui revendiquent des vins naturels travaillent généralement la vinification sans intrants, mais s’autorisent parfois l’ajout de sulfites, en faibles quantités. Un vin nature n’est donc pas nécessairement un vin sans sulfites ajoutés ! Pour être sûr d’acheter un vin sans sulfites ajoutés, mieux vaut se fier aux mentions présentes sur les étiquettes des bouteilles de vins. On peut identifier les vins naturels grâce à leur logo noir et blanc « Vin Méthode Nature ». Il en existe deux : l’un avec la mention « sans sulfites ajoutés », l’autre précisant « < 30 mg/l de sulfites ajoutés ».

vin methode nature

Même s' il n’existe pas de réglementation officielle, en France deux grandes associations AVN et S.A.I.N.S, s'efforcent de promouvoir une culture entièrement biologique ou biodynamique en ajoutant d'autres réglementations, telles que l'interdiction des levures, qui font partie intégrante de la production de vin, ou par une renonciation contraignante à tout sulfite ou autre additif.

AVN


AVN

L’Association des Vins Naturels (AVN) défend que : « un vin naturel est conçu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique ou biodynamique, vendangés à la main, vinifiés à l’aide de techniques artisanales, sans aucun intrant, à l’exception possible, mais pas encouragée, de très faibles doses de sulfites ajoutées ».

S.A.I.N.S


S.A.I.N.S

L’association Sans Aucun Intrant ni Sulfite Ajouté (S.A.I.N.S) est plus restrictif car si AVN souhaite ajouter le moins d’intrants possible, notamment les sulfites au moment de la vinification, S.A.I.N.S. les interdit complètement.

Quelle est la différence entre un vin bio et un vin nature ?


Un vin biologique répond à un cahier des charges réglementé et contrôlé, alors qu’aucun cadre n’est donné au vin nature. N’importe quel vigneron peut revendiquer d’élaborer des cuvées nature. Toutefois, même si le terme « vin nature » n’est absolument pas réglementé, il intègre généralement une vinification sans intrants, avec une utilisation des sulfites ajoutés en plus faibles quantités que pour un vin bio. En résumé, l’appellation "Vin Bio" vient simplement du fait que les raisins sont cultivés dans le cadre d'une agriculture biologique, sans produits chimiques. Pour le vin nature, il s’agit plus précisément de limiter les interventions dans le processus de vinification du vin.

Quelle est la différence entre vin en biodynamie et nature ?


La biodynamie repose sur une philosophie dans laquelle le vigneron préserve l’équilibre entre la vigne, la terre et le sol. Le terme "vin nature" n’est pas officialisé et recouvre dans la pratique diverses réalités, tant sur le travail de la vigne que dans le travail de vinification et d’élevage.

Pourquoi choisir un vin naturel ?


  • Pour le goût

    Les vins naturels ont souvent un goût unique et authentique qui reflète le terroir et le climat de la région où ils ont été produits.

  • Pour la santé

    Certains consommateurs préfèrent les vins naturels car ils sont élaborés sans l’utilisation de pesticides, d’herbicides ou d’engrais chimiques. Ils contiennent également souvent moins de sulfites, qui peuvent causer des maux de tête chez certaines personnes.

  • Pour l'écologie

    Les vins naturel sont vinifiés avec des raisins biologiques ou biodynamiques, ce qui signifie que les vignobles sont cultivés de manière durable et respectueuse de l’environnement.

  • Pour l'éthique

    Les vignerons nature sont souvent de petits producteurs qui ont une approche artisanale et respectueuse de leur métier. En soutenant les vins naturels, les consommateurs peuvent contribuer à soutenir les producteurs locaux et à promouvoir des pratiques vinification respectueuses de l’environnement.

Comment déguster un vin nature ?


Les vins naturels sont avant tout des vins conviviaux, digestes, frais et purs. Ce sont également des vins vivants, en constante évolution. qui peuvent être éventuellement carafés pour enlever le léger gaz naturel parfois présent à l’ouverture. En effet, il se peut qu’un vin naturel pétille légèrement à l’ouverture, on dit qu’il est "perlant". Et ce n'est pas un défaut ! Un vin nature peut être bu comme tel en fonction des goûts de chacun. Il est donc souvent possible d’ouvrir votre bouteille 2 heures minimum avant la dégustation et de verser le vin dans une carafe pour permettre de l’oxygéner et de réveiller l'ensemble des arômes. Il développera ainsi une complexité aromatique et gustative unique et idéale à la dégustation. Comme pour tous les vins, la température de service est importante. Le vin naturel est souvent servi à une température plus fraîche que les vins conventionnels, car il a tendance à avoir une acidité plus élevée. Chaque bouteille est différente et vous surprendra, bonne dégustation !

À lire aussi sur le blog

Quantité
Voir le panier