Livraison en
drapeau France France
Quantité
Voir mon panier

R de Ruinart Brut, quintessence de l’équilibre

Incarnant la cuvée Brut par excellence, la cuvée R de Ruinart est la première expression du goût Ruinart. Quintessence de l’équilibre, ce champagne existe sous une forme millésimée. Symbole du style inimitable de la Maison Ruinart, cette cuvée illustre parfaitement les grandes années de la Maison. Le R de Ruinart millésimé provoque un véritable enchantement sensoriel lors de la dégustation avec sa robe limpide aux reflets or et verts, son nez aux senteurs printanières et sa texture veloutée rehaussée de bulles raffinées.

Dom Ruinart, une précision et un éclat aromatique remarquables

Couronnant les meilleures vendanges, les cuvées Dom Ruinart, Blanc de Blancs et Rosé, sont exclusivement élaborées à partir des raisins nobles : le Chardonnay, cépage emblématique de la Maison, et de Pinot Noir Grands Crus. Fruits d’un véritable travail d’orfèvre mené par le chef de cave Frédéric Panaïotis, ces champagnes profitent d’au moins huit années de vieillissement, dans des conditions optimales, dans les crayères historiques de la Maison Ruinart. Ces dernières sont inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les caves où reposent ces cuvées millésimées offrent une obscurité ambiante, une absence totale de vibrations et un taux d’humidité parfait. Réalisées suivant un processus d’élaboration d’une extrême précision, les cuvées les plus rares sont remuées à la main. Ce geste ancestral est effectué une fois par jour, d’un coup sec et régulier d’un quart, d’un sixième ou d’un huitième de tour. Cette précision assure l’amplification des arômes des cuvées Dom Ruinart lorsque les bulles éclatent au moment de la dégustation.

Champagne Dom Ruinart Rosé 2009, un rosé délicatement aromatique

Qualifiée de « solaire », l’année 2009 a offert un été idéal aux raisins, en dépit d’une pluviométrie amoindrie comparée aux années précédentes. Après une période de pluie, de grêle et de vent pendant la floraison, les vignes profitent d’un été sec. Ces conditions garantissent une maturation optimale des grains jusqu’aux vendanges qui se déroulent en mi-septembre. L’ensoleillement moyen conjugué à des températures fraîches favorise l’éclat aromatique des fruits, tout en préservant leur acidité. Le Dom Ruinart Rosé 2009 est composé de 85 % de Chardonnays Grands Crus, issus principalement de la Montagne de Reims (vignoble de Sillery) et de la Côte des Blancs (vignobles d’Avize, Cramant, Mesnil-sur-Oger et Chouilly). Les Chardonnays sont assemblés à 15 % de Pinots Noirs, vinifiés en rouge, provenant du Grand Cru d’Aÿ.

Notes de dégustation

Le Dom Ruinart Rosé 2009 arbore une robe corail profond soulignée de reflets délicatement cuivrés. Séduisant, le nez surprend avec sa palette aromatique marquée par des arômes épicés (muscade, cannelle et gingembre) se mêlant à des notes fraîches d’agrumes comme le kumquat et l’orange sanguine. Plus floral, le second nez est marqué par des fragrances de pivoine et de violette, suivies de notes iodées et fraîches de coquilles d’huîtres. En bouche, ce champagne se révèle soyeux et enrobant à l’attaque avec des notes de fruits rouges acidulés comme la groseille et la grenade. Ce millésime se montre ensuite fluide et salin en milieu de bouche. Ferme et intense, la finale est soulignée par une fine effervescence accompagnée d’une délicate amertume. Comme le précise le chef de cave de la Maison Ruinart, Frédéric Panaïotis, le Dom Ruinart Rosé 2009 est un millésime charnu et croquant à la fois.

Accords mets et vin

Ce champagne de prestige accompagne parfaitement des viandes blanches ou des poissons gras agrémentés d’épices chaudes, de légumes comme la carotte ou les courges, et d’agrumes.

Champagne Dom Ruinart Blanc de Blancs 2010, célébration de la main de l’homme

Après un hiver particulièrement froid, l’année 2010 est marquée par un début d’été sec et un mois d’août pluvieux avec des vendanges débutant le 15 août. Les Chardonnays de ce millésime surprennent dès la dégustation des vins de base grâce à leur richesse et leur équilibre. Ces caractéristiques sont mises en valeur par le savoir-faire de l’équipe œnologique de Ruinart lors de l’assemblage. Pour donner plus de profondeur à cette cuvée, le chef de cave Frédéric Panaïotis et son équipe ont choisi de réintroduire le tirage liège. Le remplacement des capsules métalliques par ce matériau noble permet de conserver la fraîcheur aromatique du champagne tout au long de son vieillissement. Ce choix implique aussi le retour d’un geste centenaire, à savoir le dégorgement manuel. Dom Ruinart Blanc de Blancs 2010 est exclusivement produit à partir de Grands Crus de Chardonnays provenant à 90 % de la Côte des Blancs (Avize, Cramant, Mesnil-sur-Oger et Chouilly) et à 10 % de la Montagne de Reims (Sillery).

Notes de dégustation


Le millésime 2010 présente une robe jaune doré ponctuée de légers reflets verts et soulignée de bulles fines et persistantes. Le premier nez se révèle poudré, floral et minéral. Ces arômes sont suivis de notes toastées et épicées comme le macis de la noix de muscade, l’amande et la noisette torréfiées. Une pointe de café se ressent également. Riche et expressif, ce grand champagne offre tapisse le palais d’arômes de feuilles de figuier se mêlant à des saveurs de thé noir et d’épices fraîches. La dégustation se poursuit sur une finale fraîche rehaussée d’une élégante amertume.

Accords mets et vin


Le Dom Ruinart Blanc de Blancs 2010 s’accorde à merveille à des mets rôtis aux notes épicées comme un filet de cochon noir. Cette cuvée accompagne aussi parfaitement des poissons ou des fruits de mer aux notes fumées ou toastées comme le homard bleu fumé.

Champagne R de Ruinart 2015, parfaite expression millésimée du goût Ruinart

Le millésime 2015 est marqué par une sécheresse importante et un fort ensoleillement lors du cycle végétatif. Le début du mois d’août est donc particulièrement sec et chaud. Ces conditions sont contrebalancées par des températures plus fraîches et un climat très humide lors de la seconde partie du mois. Grâce au retour du temps sec lors de la première semaine de septembre, les raisins profitent d’une bonne maturation. Réalisées à partir du 8 septembre, les vendanges sous un climat frais et sec. Le retour des pluies lors de la deuxième quinzaine du mois oblige les équipes de la Maison Ruinart à faire un peu de tri.

La cuvée R de Ruinart 2015 est née de l’assemblage de 44 % de Chardonnay, de 44 % de Pinot Noir et de 12 % de Pinot Meunier. Les raisins proviennent exclusivement de Grands Crus et de Premiers Crus de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims.

Notes de dégustation

Le R de Ruinart millésime 2015 présente une belle robe dorée pâle aux reflets verts. Le nez s’ouvre sur un bouquet aromatique évoquant l’univers du verger. Ce champagne exhale des notes de poires croquantes et de feuilles de figuier. À l’aération, ce champagne développe des notes de cardamome, de fenouil, de bâton de réglisse, de thé vert et de tilleul séché. Frais à l’attaque, ce vin se révèle ensuite ample, vif et onctueux avec des notes de fruits blancs. Dynamique et structuré, le R de Ruinart 2015 offre une finale vive et élégante soulignée par des notes salines et une légère amertume.

Accords mets et vin

Le R de Ruinart 2015 accompagne idéalement un carpaccio de Saint-Jacques agrémenté de radis Daikon. Ce champagne se marie aussi avec une volaille de Bresse arrosée d’un jus infusé au tilleur et accompagné de navets rôtis.

Champagne R de Ruinart 2016, un champagne à l’équilibre harmonieux

2016 est une année marquée par un climat très contrasté. Les gelées importantes et pluies intenses de la saison printanière favorisent la propagation du mildiou, occasionnant des pertes. Le printemps est suivi d’un été très sec, ralentissant la croissance des grappes. Le soleil intense et la forte chaleur ont brûlé et desséché partiellement les baies. R de Ruinart 2016 est composé de 48 % de Chardonnays, de 32 % de Pinots Noirs et de 20 % de Pinots Meuniers. Les raisins proviennent majoritairement des Grands Crus et Premiers Crus de la Côte de Blancs et de la Montagne de Reims.

Notes de dégustation


Les conditions climatiques extrêmes de ce millésime ont donné un vin à l’équilibre harmonieux. Le champagne brut R de Ruinart 2016 révèle une robe dorée aux légers reflets jaune orangé. Au nez, les premiers arômes sont ceux de fruits jaunes charnus et de fruits exotiques comme le fruit de la passion. Le second nez développe ensuite des notes biscuitées, des arômes de céréales et de fruits secs, suivis d’une touche minérale et saline. En bouche, ce champagne enrobe le palais avec un équilibre parfait entre rondeur et fraîcheur. Le vin se prolonge sur une finale zestée et persistante.

Accords mets et vin


Le R de Ruinart 2016 se marie à la perfection avec un carpaccio de Saint-Jacques à l’huile de bergamote et badiane, une tarte feuilletée aux Saint-Jacques ou un filet de caille aux girolles.

Comment se boit une cuvée millésimée Ruinart ?

Pour les champagnes Ruinart Millésimé, R de Ruinart ou Dom Ruinart, la température de service idéale varie de 10°C à 12°C. Légèrement plus haute que pour le service des cuvées non millésimées, cette température permet de révéler au mieux la complexité de leurs arômes. Idéalement, servez le champagne dans un verre tulipe, car l’ouverture assez large permettra d’exprimer pleinement la complexité aromatique de la cuvée et aux bulles d’évoluer. À défaut d’un verre tulipe, optez pour un verre à vin blanc.

Comment conserver un champagne millésimé Ruinart ?

Les conditions de stockage impactent considérablement l’évolution du champagne et sa qualité dans le temps. Pourvues d’un fort potentiel d’épanouissement, les cuvées millésimées Ruinart peuvent être dégustées pendant 10 à 20 ans, voire plus selon les millésimes. Cependant, il est impératif de les conserver dans des conditions optimales. Avant ouverture, les bouteilles de champagne millésimé Ruinart se gardent en position couchée, à l’abri des courants d’air et au frais. Conservez les flacons au-dessus de 70 % d’humidité pour ne pas endommager le bouchon. Évitez d’exposer les bouteilles à la lumière pour ne pas altérer la qualité du champagne. Après la dégustation, il est possible de conserver le champagne jusqu’à 48 heures après l’ouverture, à condition de placer la bouteille au réfrigérateur et d’utiliser un bouchon hermétique.

Quel est le prix d’une bouteille de champagne millésimé Ruinart ?

Plus ancienne Maison de Champagne, Ruinart constitue l’une des marques de champagne les plus prestigieuses et les plus appréciées. Le prix des champagnes millésimés de la Maison varie selon différents critères, notamment la cuvée (R de Ruinart ou Dom Ruinart) et le millésime. Sur Vinatis, découvrez des cuvées millésimées Ruinart allant d’un peu moins de 90 € à plus de 250 €.