Bien ajouté dans le panier !
Quantité

DOMAINE HENRI REBOURSEAU

Le Domaine Henri Rebourseau fait partie des figures emblématiques de la Côtes de Nuits. Fondé en 1782 par Jacques Rebourseau, cette propriété viticole a plus tard acquis plusieurs parcelles, notamment dans les Grands Crus . Ce domaine familial est aujourd’hui représenté par Jean de Surrel et ses fils Bénigne et Louis. Leur objectif est de préserver et de veiller sur un... Lire la suite

En savoir plus

UN BEAU PATRIMOINE DE GRANDS CRUS DE BOURGOGNE

Regroupées autour d’une magnifique bâtisse datant du XVIIIe siècle, les vignes du Domaine Henri Rebourseau se trouvent au cœur de la Côte de Nuits. De cépage Pinot Noir, elles poussent sur un vignoble d’environ 13,5 hectares constitué des plus anciennes parcelles localisées entre les villages de Gevrey-Chambertin et de Vougeot. Aujourd’hui, le domaine est présent sur dix appellations de Bourgogne se répartissant comme suit : cinq AOC Grand Cru sur environ 5,3 hectares, deux AOC Premier Cru sur environ 1,1 hectare, une appellation Village et deux appellations Climats sur environ 7,1 hectares.

  • Chambertin Grand Cru : La parcelle du domaine est installée à mi- coteau et constituée en bas d’un sol marno-calcaire avec de l’argile. Grâce à la proximité avec la combe Grisard, elle profite d’une excellente ventilation. Les vignes poussant sur cette parcelle jouissent par ailleurs d’une exposition au levant optimale, d’un drainage naturel et d’une altitude parfaite.
  • Chambertin Clos de Bèze Grand Cru : Cette parcelle en pente prononcée est particulièrement exposée au levant. Sous un climat solaire, le sol est marneux dans la partie haute. En bas, le sol est brun calcaire. Située à mi- coteau à l’extrême sud de l’appellation, cette parcelle subit une bonne ventilation grâce au souffle du nord.
  • Mazy Chambertin Grand Cru : Cette parcelle s’étend du bas de la route des Grands Crus jusqu’au Chambertin Ruchottes. Les vignes poussent sur un sol calcaire à entroques.
  • Charmes Chambertin Grand Cru : Les parcelles sont installées dans la partie la plus haute des Charmes Chambertin. Elles sont installées sur des affleurements calcaires sous des sols rendziniformes peu épais.
  • Clos de Vougeot Grand Cru : La parcelle du domaine se trouve à mi-chemin entre les Baudes Saint Martin du grand Maupertui, les Quartiers des Marais Bas et les Baudes Hautes. Dans la partie haute, en pente douce, les vignes poussent sur un sol peu profond constitué de graviers sur la dalle de calcaire bajocien. La partie du milieu est constituée de sol brun et peu profond, calcaires et cailloutis.
  • Gevrey Chambertin Fonteny Premier Cru : Cette parcelle est constituée en bas d’un coteau au sol généreux donnant une belle vigueur à la vigne.
  • Gevrey Chambertin La Perrière Premier Cru : Cette parcelle est composée de sols calcaires et marneux. Les vignes poussent sous un climat océanique à influence semi-continentale.
  • Gevrey Chambertin La Brunelle : Cette parcelle est rattachée en unité parfaite à la maison. Elle est constituée de terres brunes au-dessous des cailloutis calcaires.
  • Gevrey Chambertin Aux Corvées : Cette parcelle est installée juste devant le domaine et est séparée de La Brunelle par une route. La terre y est profonde d’environ un à deux mètres et les éboulis de pierres sont disparates.
  • Gevrey Chambertin Sylvie : La parcelle du domaine se trouve à l’extrême sud du climat. Ses rangs sont exposés au sud garantissant une maturité vigoureuse. Les vignes sont protégées du vent du nord par un petit verger.

UN TRAVAIL EN BIODYNAMIE DEPUIS 1980

En 1980, Pierre Rebourseau confie la gestion de la propriété viticole à son petit-fils Jean de Surrel. À son arrivée, ce dernier apporte un vent de renouveau en adoptant une viticulture raisonnée, avant de passer à une culture entièrement biologique. Par ailleurs, il a recours à des techniques de biodynamie pour prendre soin des parcelles de vignes.

L’équipe du Domaine Rebourseau prend minutieusement soin des parcelles afin que chaque cep exprime parfaitement les caractéristiques du sol et du climat.

Depuis 2006, le domaine n’utilise aucun produit de synthèse. En outre, les pratiques culturales intègrent des méthodes comme les préparations 500 et 501, mais aussi la génodique, pratique qui consiste à soigner les plantes par la musique. La génération actuelle de la famille Surrel utilise aussi moins de souffre par rapport aux préconisations de la législation.

Dans les chais, l’équipe s’applique avec beaucoup de délicatesse dans le traitement du Pinot Noir pour une expression optimale. Ainsi, le domaine n’effectue aucun soutirage. Généralement, les fruits sont laissés intacts avant l’encuvage.

UNE LONGUE PÉRIODE DE VIEILLISSEMENT

L’élégance des vins de cette exploitation viticole se construit progressivement. La réflexion de Gaston Bachelard selon laquelle « Le plus étonnant des arts du vin est l’art de vieillir » représente parfaitement la tradition de la famille Surrel. En effet, au Domaine Henri Rebourseau, les vins se distinguent par l’attention particulière apportée à leur période de vieillissement. Dans les caves centenaires de la propriété, l’art de l’élevage permet d’embellir et de révéler tout le potentiel des cuvées.

Dans cet environnement unique, les vins passent de 10 à 15 ans pour atteindre leur période de maturité en fonction des millésimes. Cette maturation lente permet une expression optimale du terroir. Constituant une véritable expression des grands climats de Bourgogne, les crus du Domaine Henri Rebourseau bénéficient d’un potentiel de garde de 10 à 20 ans, voire beaucoup plus selon les millésimes.