Livraison en
drapeau France France

CHÂTEAU MUSAR

17.6/20
Noté par 7 clients

Dirigé par la famille Hochar, le Château Musar fait partie des domaines emblématiques du vignoble libanais. Ayant comme philosophie le respect de l’environnement, cette exploitation viticole a été la première au Liban à obtenir la certification biologique. Aujourd’hui, le Château Musar est réputé pour ses vins rouges et vins blancs de qualité, des expressions uniques... Lire la suite

En savoir plus

CHÂTEAU MUSAR, UNE ICÔNE DU VIN

D’origine française, la famille Hochar est arrivée sur les terres libanaises au cours du XIIe siècle. S’inspirant de la tradition viticole libanaise de 6 000 ans ainsi que de ses séjours à Bordeaux, Gaston Hochar, alors âgé de 20 ans, fonde le domaine du Château Musar en 1939. Il installe la cave de l’exploitation dans le château familial datant du XVIIIe siècle à Ghazir.

Jusqu’à ce jour, ce domaine entretient une relation particulière avec Bordeaux grâce à ses vins de noblesse qui ont séduit les officiers supérieurs de l’armée après le mandat français des années 1920. Par ailleurs, Gaston Hochar était un grand ami du Major Ronald Barton du Château Langoa-Barton.

En 1959, le fondateur du domaine cède sa place à son fils ainé Serge Hochar qui passe ensuite 18 années à améliorer les techniques de vinification du vin rouge du château. En 1984, il est élu « Homme de l’Année » par le magazine Decanter. Il décroche ce titre grâce à son dévouement à toujours produire des vins de qualité alors que la guerre civile sévit au Liban, de 1975 à 1990. En dépit des retards et des perturbations engendrés par les affrontements, les récoltes continuent à la fin des bombardements.

Même s’il peut durer des jours, le transport des raisins vers la cave s’effectue alors en évitant les points de contrôle de la milice. Par ailleurs, la vinification ne pouvait être réalisée que lorsque la route côtière était dégagée, permettant à Serge d’atteindre la cave du Château Musar.

Suite à la disparition de Serge, le Château Musard est aujourd’hui dirigé par Ronald Hochar, fils cadet du fondateur du domaine. Il est épaulé par son fils Ralph ainsi que par Gaston et Marc, les fils de son frère.

DES VINS LIBANAIS PRODUITS DANS LA VALLÉE DE BEKAA

Si la guerre constitue une part de l’histoire du Château Musar, ce domaine s’est aussi fortement inspiré de son héritage viticole libanais. En effet, depuis plus de 6 000 ans, les vignes poussent dans la vallée de Bekaa, au Liban. Contribuant aujourd’hui à près de 90 % de la production totale de vins du pays, cette région constitue un plateau en haute altitude, environ 1 000 mètres au-dessus de la mer. La vallée de Bekaa profite d’un ensoleillement remarquable de 300 jours par an avec des étés chauds et des hivers enneigés, des brises fraîches des montagnes, ainsi qu’une température avoisinant les 25°C. Les montagnes alentour protègent le plateau des vents tout en apportant l’eau nécessaire à l’irrigation des vignes.

Les vignes de cépages rouges du Château Musar poussent à l’extrémité sud de la vallée de Bekaa. Elles enfouissent leurs pieds dans des sols graveleux, calcaires et caillouteux, permettant la production de raisins de haute qualité. Cette variété de sols confère un caractère distinctif et une belle complexité aux vins du domaine.

Concernant les vignes de cépages blancs, elles sont cultivées dans des vignobles implantés à des altitudes plus élevées, garantissant leur fraîcheur. Poussant sur les pentes de montagnes, les pieds de vigne sont plantés à environ 1 500 mètres d’altitude.

En ce qui concerne l’encépagement, les vins rouges du Château Musar sont élaborés à partir des cépages Cabernet Sauvignon, Carignan, Cinsault, Grenache et Syrah. Quant aux blancs, le domaine utilise les cépages autochtones Merwah et Obaideh. D’autres cépages comme le Chardonnay, le Vermentino ou encore le Viognier poussent aussi dans les parcelles du domaine.

DES VINS BIOS DEPUIS LA NUIT DES TEMPS

Au domaine du Château Musar, les parcelles d’environ 220 hectares sont conduites avec un minimum d’intervention humaine. Depuis toujours, la famille Hochar travaille dans le respect de l’environnement. En 2006, cette exploitation viticole devient le premier producteur de vins libanais à recevoir la certification biologique. Véritable précurseur de la viticulture biologique, le Château Musar répond aux exigences du bio depuis bien avant que ce terme ne soit inventé !

Au moment des vendanges, la récolte manuelle des raisins s’effectue tôt le matin afin de conserver leur fraîcheur. Les grappes sont ensuite transportées dans des camions en passant dans les montagnes jusqu’au chai de Ghazir.

En vinification, la fermentation est réalisée grâce aux levures indigènes. Par ailleurs, le Château Musar utilise un minimum de soufre. En outre, aucun collage ni filtrage n’est effectué pour l’élaboration des vins rouges du domaine.

Quantité
Voir le panier