Livraison en
drapeau France France

Blanton's

Créée au début du XIXème siècle, la distillerie Buffalo Trace qui possède la marque Blanton's a été rachetée en 1992 par le groupe Sazerac. Il s’agit d’un superbe laboratoire en matière de maturation : preuve en est avec la marque Blanton's qui commercialise un straight bourbon , le premier a être mis en bouteille fût par fût - single barrel - tirant ainsi l'expression... Lire la suite

En savoir plus

Colonel Blanton

LE COLONEL BLANTON


La marque de bourbon Blanton’s doit son nom à celui du colonel Albert Bacon Blanton. Ce personnage est indissociable de la distillerie Buffalo Trace, un établissement vieux de plus de 200 ans installé sur les bords de la rivière du Kentucky. Rejoignant l’entreprise en 1897 en tant qu’employé de bureau, à l’âge de 16 ans, Albert B. Blanton en devient le responsable en 1921. Il en assure la direction jusqu’en 1955.

Pendant cette période, la distillerie fait face à divers évènements qui auraient pu causer sa fermeture, à commencer par la prohibition. Toutefois, bien que la vente d’alcool ait été interdite, le gouvernement octroie un permis spécial autorisant la continuité de leur production à certaines distilleries, dont Buffalo Trace. Après l’abrogation de la prohibition, d’autres obstacles se dressent sur le chemin du colonel Blanton et de la distillerie (inondation en 1937 et la Seconde Guerre mondiale). Cependant, la production de bourbon continue au sein de l’établissement, et ce, grâce à la détermination de Blanton.

Après la prohibition, le colonel Blanton, comme les autres dirigeants des distilleries restantes, anticipe une hausse de la demande de spiritueux et augmente sa production. Cependant, il est confronté à un autre problème : le manque d’espace pour stocker les fûts. Il fait ainsi construire rapidement le Warehouse H, un entrepôt doté d’une structure en bois et recouvert d’un revêtement métallique en étain. Plus tard, Albert B. Blanton découvre que les whiskies qui y sont entreposés jouissent d’une maturation accélérée à cause de la chaleur intense qui y règne en été. Les variations de température, l’humidité, ainsi que la position de chaque bouteille dans le chai confèrent au whisky un profil aromatique unique. Le colonel Blanton conserve alors sa réserve personnelle dans ce chai où il se rend régulièrement pour se servir un dram (verre à whisky traditionnel en Écosse) à même le fût. Elmer T. Lee s’inspire plus tard du travail d’Albert B. Blanton pour créer la marque éponyme.

La naissance de Blanton’s

Après avoir servi lors de la Seconde Guerre mondiale, Elmer T. Lee fait ses premiers pas au sein de la distillerie de Buffalo Trace vers la fin des années 40. Il occupe alors le poste d’ingénieur de maintenance. Il acquiert de l’expérience et des compétences au fil du temps, devenant plus tard maître distillateur à la distillerie Buffalo Trace. Peu avant de partir à la retraite, Elmer T. Lee souhaite élaborer un bourbon d’exception. Après la période de la prohibition, il fait preuve d’innovation en créant de nouveaux produits dans le but de susciter l’attention de nouveaux clients. Il se souvient alors que le colonel Blanton avait l’habitude d’exploiter les fûts du chai H lorsqu’il recevait des dignitaires et d’autres invités importants à la distillerie.

Abandonnant le système de rotation des fûts, Elmer s’inspire de cette vieille tradition pour lancer en 1984 le premier bourbon embouteillé fût par fût, un nectar d’exception ! Le Blanton’s single Barrel voit ainsi le jour. Ce concept est plus tard adopté par d’autres distilleries de renom du Kentucky. Dans ses différentes expressions, le Blanton’s bourbon dévoile une palette aromatique gourmande et précise marquée par des notes de céréales, de fruits confits, d’épices, de fleurs et d’agrumes.

whisky Blanton's , verre de whisky Blanton's, bouteille de whisky Blanton's

WHISKY BOURBON, UNE TRADITION DU KENTUCKY


Le Single Barrel Bourbon de Blanton’s est produit dans l’état du Kentucky, surnommé « Bluegrass state » en raison de ses immenses pâturages et de sa terre fertile. Cet état américain est considéré comme la capitale mondiale du bourbon. En effet, bien qu’aucune loi ne le désigne comme unique lieu de fabrication de ce spiritueux, plus de 90 % de la production mondiale en est issue. Ce whiskey est produit dans le comté de Bourbon, nommé ainsi en hommage au roi Louis XVI, de la Maison de Bourbon. En effet, ce monarque s’est allié aux colons américains qui se sont rebellés contre les Anglais dans leur lutte pour l’indépendance.

Il faut savoir que les pionniers, d’origine irlandaise, écossaise et allemande, qui se sont installés dans l’Ouest de l’Amérique, ont apporté leur savoir-faire en matière de distillation, mais aussi leurs alambics. Ils ont rapidement découvert que cette contrée était une terre particulièrement propice pour élaborer du bon whisky. Cela est notamment dû aux dépôts de roche calcaire qui s’y trouvent filtrant l’eau utilisée pour la distillation. Par ailleurs, ces colons avaient découvert que le sol et le climat de cette région étaient parfaits pour la culture du maïs. Ils n’avaient ainsi pas hésité à l’utiliser pour la fabrication d’alcools. En outre, les importantes variations de température impactent sur la qualité des whiskies qui y sont produits. En effet, elles favorisent le transfert des arômes du bois des fûts de chêne carbonisés utilisés pour le vieillissement du bourbon. Au final, ce whiskey présente une belle couleur ambrée et dévoile des notes caractéristiques de chêne.

Un bouchon unique

Les Blanton’s Single Barrel Bourbon sont reconnaissables à première vue à leur bouteille élégante surmontée d’un bouchon unique. Ce dernier représente un cheval de course avec son jockey. Notez qu’à partir de 1999, une collection de huit bouchons différents est produite. Chacun est à l’effigie d’un cheval et d’un jockey dans différentes foulées et poses correspondant aux étapes d’une course hippique, de la première à la dernière. Chaque bouchon est estampillé d’une lettre épelant Blanton’s.

Il faut savoir qu’en plus d’être un producteur de whisky, l’état du Kentucky est également un grand état hippique. D’ailleurs, l’une des courses de chevaux les plus célèbres au monde s’y déroule : le Kentucky Derby. Ce bouchon au design original permet ainsi à la marque Blanton’s de rendre hommage à cette tradition hippique du Kentucky, parallèlement à celle du bourbon.

collection bouchons hippique Blanton’s Single Barrel

QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE BOURBON ET WHISKY ?

Le whisky est une grande famille de spiritueux qui comprend notamment le bourbon, le scotch et le Tennessee whisky. Cet alcool est fabriqué à partir de graminées comme l’orge, maltée ou pas, le seigle, le blé ou le maïs. Après la fermentation, ces ingrédients sont distillés. L’utilisation de matières premières variées permet de produire différents types de whiskies : tourbé ou non tourbé, pur malt, blended malt et bien d’autres encore. En plus des céréales, de l’eau et de la levure figurent aussi parmi les ingrédients. Le whisky doit titrer à 40 % d’alcool et être affiné dans des fûts. Ces derniers peuvent avoir été précédemment utilisés pour vieillir d’autres spiritueux comme le xérès, le rhum ou le porto. Le whisky peut être produit dans n’importe quel pays. Cependant, les principaux producteurs sont l’Écosse, l’Irlande, le Japon, les États-Unis et le Canada.

En ce qui concerne le bourbon, comme susmentionné, il s’agit d’une variété de whisky. Cette boisson se différencie des autres whiskies sur deux points essentiels : le processus de production et l’origine. Pour qu’un whisky bénéficie du nom de Bourbon, il doit être produit à partir d’un mélange de grains avec 51 % de maïs minimum. Ce dernier confère une saveur sucrée typique au bourbon. Le seigle ou le blé constitue généralement le reste des céréales. La distillation du moût doit être inférieure à 80 %. Après filtrage, le bourbon doit être dilué avec de l’eau pour réduire la teneur en alcool qui doit se situer entre 40 et 50 %. Pour son vieillissement, le whisky bourbon doit uniquement être placé dans des fûts neufs de chêne carbonisés. Par ailleurs, ce nectar ne doit contenir aucun additif ni colorant. En ce qui concerne l’origine, le bourbon doit obligatoirement être fabriqué aux États-Unis. La production mondiale provient majoritairement du Kentucky, bien que ce ne soit pas obligatoire.

Quantité
Voir le panier