Livraison en
drapeau France France

Naguelann Whisky

Dans les Côtes-d’Armor, à Languenan, la distillerie Naguelann a vu le jour en 2014. Créée avant tout pour affiner des whiskies bretons, Naguelann Whisky porte aujourd’hui une double casquette, celle de distillateur et d’embouteilleur indépendant. Misant sur une fabrication artisanale, cette maison de whisky appuie sa méthode d’élaboration sur trois points fondamentaux :... Lire la suite

En savoir plus

UNE DISTILLERIE PIONNIÈRE DU WHISKY BRETON

Sous l’impulsion de Lénaïck Lemaître, ancien barman dans des palaces et des bars de luxe, la distillerie Naguelann Whisky a été créée en 2014. Cette maison, surfant sur une dimension artisanale, est localisée dans les Côtes-d’Armor, près de Dinan. L’aventure commence par l’assemblage, l’élevage et l’affinage d’eaux-de-vie achetées auprès d’autres distilleries bretonnes. L’établissement établit notamment un partenariat avec la distillerie Warenghem et celle des Menhirs pour étoffer sa gamme. Quelques années plus tard, Lénaïck Lemaître acquiert ses propres alambics pour apporter davantage de la singularité aux cuvées de la maison, mais aussi pour distiller son propre whisky : un spirit still de 500 L et un wash still de 1 000 L. Véritable pionnier, Naguelann est le premier et à ce jour l’unique assembleur de Bretagne.

UNE INDICATION GÉOGRAPHIQUE IG WHISKY DE BRETAGNE

Naguelann fait partie des producteurs ayant rejoint l’IG « Whisky de Bretagne » ou « Whisky Breton ». En 2015, la Bretagne est l’une des deux régions à s’être dotée d’une IG, publiant un cahier des charges exigeant. Les producteurs doivent le respecter pour présenter leurs produits comme « Whisky Breton » ou « Whisky de Bretagne ». Garantissant la qualité et le savoir-faire du distillateur, ce cahier des charges précise notamment les règles en matière de brassage (avec de l’eau puisée sur le territoire breton), de fermentation, de distillation ou encore de vieillissement. Selon Lénaïck Lemaître, l’Indication Géographique constitue un cadre facile à respecter, permettant aux distilleries de se hisser vers le haut. Cette mention géographique permet de mettre en valeur l’authenticité des whiskies, mais aussi de garantir la provenance et la qualité des matières premières. L’IG « Whisky de Bretagne » ou « Whisky Breton » permet de valoriser les richesses du terroir armoricain.

UNE LARGE GAMME DE WHISKIES SINGLE MALT

La distillerie Naguelann privilégie une méthode artisanale pour l’assemblage et la distillation de ses whiskies. Cette maison bretonne se base sur trois points fondamentaux, notamment l’eau ou « Dour ». La distillerie utilise une eau jaillissant au lieu-dit Sassay, dans le quartier de Nazareth, à Plancoët. En 1928, cette eau a été reconnue comme « eau minérale naturelle » et a été vendue sous l’appellation « Eau de table de Nazareth » aux curistes venant à Dinard. Le bois ou « Koad » constitue un autre élément essentiel dans la fabrication des whiskies Naguelann. Cette distillerie se démarque notamment par l’utilisation d’anciens fûts de cidre de la cidrerie du grand-père de Lenaïck Lemaître pour affiner les spiritueux. Elle utilise également différents types de fûts pour le vieillissement ou pour l’affinage des whiskies. Enfin, le dernier point « Gedal », faisant référence au temps, à la patience et à la bienveillance, est de mise à chaque étape de fabrication. Pour les affinages, contrairement à d’autres maisons de whisky, Naguelann choisit d’affiner ses cuvées pendant au moins un an et demi. Cela permet d’apporter la « signature Naguelann », devenue gage de qualité pour les amateurs. Pour la distillation, Lénaïck Lemaître préconise une double distillation à feu nu. La première passe s’effectue dans le « wash still » pendant 20 à 24 heures. La seconde passe est réalisée dans le « spirit still » pendant 18 à 20 heures. Lénaïck isole soigneusement le cœur de chauffe pour apporter les mêmes arômes, concentrés et fruités, avec une présence de tourbe, s’accentuant progressivement dans les fûts, aux whiskies. Pour le vieillissement des nectars, un ou plusieurs fûts sont utilisés.

La distillerie Naguelann dispose d’une offre diversifiée de spiritueux : whiskies tourbés, whiskies de malt légers ou encore whiskies à base de blé noir. La gamme Naguelann inclut :

  • Naguelann Grand’Pa : première cuvée élaborée par Naguelann, Grand’Pa est un assemblage de malts âgés en moyenne de 3 à 6 ans. Le vieillissement se termine en fût de cidre dans les chais de Naguelann pendant un an. L’assemblage est ensuite élevé pendant six mois supplémentaires en fûts de 50 litres ex 200 L de bourbon, en chêne texan.
  • Naguelann Ruz : ce single malt est vieilli intégralement en fût de Grand Cru Saint Émilion, principalement du Château Malineau. Ce whisky permet de « laver » préalablement les barriques destinées à élaborer le « Mesk ».
  • Naguelann Ed Unan : signifiant « le blé seulement » en breton, Ed Unan est un brut de fût sans réduction. Ce whisky doit sa puissance au blé noir et de l’élevage en petits fûts de 40 à 50 litres ex sherry, bourbon ou neufs.
  • Naguelann Mesk : se traduisant par « mixture » en breton, la notion de Mesk signifie que la cuvée est élaborée à partir de blé noir à 30 % et de malt à 70 %. Pour élaborer le Mesk, différents fûts sont utilisés : Sauvignon, Saint Émilion Grand Cru, Saint Nicolas de Bourgueil et quarter casks (ex-fûts 200 L de bourbon, façonnés en 50 L).
  • Naguelann Mesk Kelt : ce Mesk associe différents ingrédients, à savoir orge crue, orge tourbée 35 ppm, orge maltée et blé noir. L’assemblage se fait progressivement avant une dernière homogénéisation dans des petites barriques de 60 litres. Cette méthode permet de préserver la gourmandise, spécifique à la série Mesk.
  • Naguelann Mesk Tantad : le Mesk Tantad associe orge maltée, orge tourbée 35 ppm et blé noir. Les distillats sont élevés en barriques fraîches de Saint Émilion Grand Cru.
  • Naguelann Dieil Tantad : cette première série de Dieil est passée dans trois barriques différentes, en tenant compte de leur usure et de leur précédent contenu. Pour l’élaboration de ce whisky, la distillerie utilise de l’orge maltée, tourbée à environ 35 ppm.
  • Naguelann Dieil Pevar ch’oad : cette seconde série de Dieil nommée « Pevar ch’oad », signifiant quatre fois en breton, a été élevée dans quatre types de fûts : neuf, ancien fût de vin rouge, usé et chauffe spécifique pour la finition. Cela permet de créer un whisky à la fois boisé et gourmand.

UN FINISH TRÈS POUSSÉ


Pour apporter du caractère et une touche singulière à chaque whisky, Lénaïck Lemaïtre accorde une importance particulière au finish. La distillerie dispose de plus de 100 barriques en chêne, ayant contenu différents types de nectars. Cette maison de whisky procède notamment au vieillissement en fûts de vins français, en fûts de cidre, en fûts de bourbon ou encore en fûts de sherry. Ces barriques présentent aussi différentes tailles et sont d’âges variés. Tous ces paramètres influent sur le goût du whisky Naguelann.

Quantité
Voir le panier