Livraison en
drapeau France France
Quantité
Voir mon panier

CHATEAU DU COURLAT

Dirigé d’une main de maître par Jean-Baptiste Bourotte, le Château du Courlat fait partie des domaines les plus réputés de l’appellation Lussac Saint-Émilion . Grâce à une expérience acquise au fil des années sur les terroirs de Pomerol , la famille Bourotte accorde une attention particulière et des soins spécifiques aux méthodes de vinification du domaine. Aujourd’hui,... Lire la suite

En savoir plus

no-result
Aucun produit disponible dans cette sélection.

Oups, nos stocks sont vides pour l’instant...
Repassez voir plus tard !

POUR LA PETITE HISTOIRE

L’histoire du château du Courlat débute au Moyen Âge alors que le domaine est le fief des seigneurs Barons de Montagne. Les premières vignes sont plantées sur les coteaux de Lussac caractérisés par des sols limono-argileux. En 1906, Jean-Baptiste Audy crée sa société de négoce à Libourne et investit dans différents vignobles, dont celui du Courlat. Dans le cadre de successions familiales, le Château du Courlat fait ensuite l’objet d’une revente au cours des années 50. Heureusement, Pierre Bourotte, petit-fils de Jean-Baptiste Audy, parvient à récupérer le domaine. Conservant ses anciennes écuries, sa longue allée de cyprès, son parc et son étang, le Château du Courlat compte aujourd’hui 17 hectares de vignes. La propriété est actuellement dirigée par Jean- Baptiste Bourotte, fils de Pierre Bourotte. Diplômé de HEC, Jean-Baptiste Bourotte a longtemps travaillé dans l’univers de la joaillerie avant de rejoindre l’équipe pour assurer le développement de la maison de négoce, mais aussi des vignobles familiaux, dont le Château du Courlat. Une vocation toute trouvée, mais avant tout une passion.

LE CHÂTEAU DU COURLAT, UN DOMAINE EN VITICULTURE RAISONNÉE

Luttant contre l’utilisation de produits phytosanitaires, la famille Bourotte préconise la culture raisonnée pour les vignes du Château du Courlat. Le domaine respecte par ailleurs une politique environnementale globale pour la culture de ses vignes. Le travail du sol inclut des entretiens et un désherbage mécanique traditionnels. Les techniques de vendange varient en fonction de la cuvée : à la main en cagettes suivie par un tri sur grappes, puis un tri par bain densimétrique, ou mécanique avec un process de tri embarqué suivi d’un tri sur table vibrante. Au Château du Courlat, la famille Bourotte mise sur les techniques de vinification des grands vins de garde. La vinification est parcellaire avec des remontages manuels. La durée de cuvaison est d’environ un mois. Les cuvées sont élevées en barriques de chêne français à grains fins et en cuves inox. En fonction de la dégustation, un ou deux soutirages sont réalisés par an.

DES VINS DE BORDEAUX EN APPELLATION LUSSAC SAINT ÉMILION

Satellite de l’appellation Saint-Émilion, l’AOC Lussac Saint-Émilion fait partie intégrante de la région libournaise. Le Château du Courlat, fleuron de l’appellation, y produit deux vins, à savoir :

  • Le Château du Courlat « Cuvée Jean Baptiste »
  • Le Château du Courlat classique.

Classé parmi les meilleurs de l’appellation, le premier, élaboré en l’honneur de Jean-Baptiste Audy, le grand-père de Pierre Bourotte, est produit sur une superficie de 4 hectares. Les parcelles sont exclusivement plantées de vieilles vignes de Merlot. Les vignes destinées à la production du second vin sont plantées sur une superficie de 13 hectares. L’encépagement est composé de Merlot (80 %), Cabernet Franc (15 %) et de Cabernet Sauvignon (5 %).