Bien ajouté dans le panier !
Quantité

Tous les Vins Rosés signés M. CHAPOUTIER

Découvrez l'univers rosé Chapoutier : De la cuvée Marius, à celles de la gamme Mathilde Chapoutier Sélection, dans ces jolis flacons se retrouve l'âme de la famille profondément animée par les valeurs de partage et de convivialité.
Vins du Rhône, du Languedoc-Roussillon : ces vins rosés se déclinent en appellations Côtes du Rhône, Côtes de Provence, Pays d'Oc IGP...

3 articles
|
 Mosaïque  Détail
0,75 L
9,80 €
Plus que 695 btlle(s)
1
Disponible
livraison offerte
Livraison 24h offerte
0,75 L
11,90 €
1
Disponible
3 articles
|
 Mosaïque  Détail

ROSA ROSA ROSAM ROSAE & ROSE DES VENTS


Rhône, Provence, Roussillon, les vins rosés M.CHAPOUTIER se déclinent en plusieurs régions. Des vins de convivialité. Pour Michel Chapoutier, le vin doit rester un moment de plaisir et de partage. Des valeurs qui lui sont chères. Plaisir de la découverte pour les novices, plaisirs convoités pour les connaisseurs, mais plaisir du goût avant tout !

Il faut se méfier du snobisme dangereux dans le monde du vin. On vend du plaisir, pas de la connaissance.
MICHEL CHAPOUTIER

Un Côtes du Rhône rosé haut en couleur

Suivons d'abord les méandres du Rhône. La majorité des Côtes du Rhône est vinifiée en rouge, ce qui rend les blancs, et à degré moindre les rosés, d'autant plus intéressants à découvrir. Élaborés majoritairement à partir de Grenache, les vins rosés progressent pourtant énormément et M. CHAPOUTIER contribue à faire connaître ses cuvées encore confidentielles. Une couleur dont il hisse haut l'étendard puisqu'il choisit l'appellation phare de la vallée du Rhône : Elle existe déjà vinifiée en rouge et en blanc, la cuvée Belleruche Rosé est une formidable entrée de gamme en Côtes du Rhône. Sans prétention, facile à boire, du plaisir et c'est tout ! Le rapport qualité/prix est irréprochable.

Côtes du Rhône Belleruche rosé

Rose des Vents Mathilde Chapoutier

Mathilde, passion Provence, passion rosé

L'itinéraire chromatique se poursuit en Provence en dégustant les vins Mathilde Chapoutier Sélection. La fille de Michel et Corinne Chapoutier a créé sa gamme comme une réflexion de son chemin de vie où le vin rosé prend une place prépondérante. Un chemin fait d'explorations sans limite, où elle ne perd pas de vue l'ambition de révéler l'authenticité des terroirs. La rose des vents qu'elle dessine elle-même pour ses étiquettes en est le symbole. Cet élément représente sa quête en dehors de sa Vallée du Rhône natale, et notamment dans le Midi.

Descendue bien au Sud de sa région, dans le Gard, Mathilde Chapoutier vinifie une cuvée rosée gourmande, fraîche et étoffée. Grenache Noir et Cinsault y sont intenses et sentent le soleil, les agrumes, le poivre et l'olive noire. Un Duché d'Uzès IGP rosé étincelant à découvrir sous les parasols.
Tel père, telle fille, Mathilde part à la conquête de nouveaux terroirs. Attirée par le Sud, la cuisine méditerranéenne, les paysages, le soleil, le Mistral et bien sûr les vins issus des vignobles méridionaux, elle porte aussi son dévolu sur des terroirs de Provence et du Languedoc-Roussillon. Au fil de ces explorations, la gamme Mathilde Chapoutier Sélection naît de ses rencontres. Ce n'est pas par hasard qu'elle choisit de vinifier en AOC Côtes de Provence, car l'appellation est surtout connue pour son rosé sec et fruité. Des rosés simples mais généreux ! Comme son père, elle place d'ailleurs la convivialité au cœur de sa démarche. Le vin est fait de plaisir, de partage. La typicité du terroir est au rendez-vous dans ces flacons où la couleur rose chatoyante se décline de reflets bleutés en reflets violines, toujours dans une robe cristalline. Une invitation au voyage !

Languedoc Roussillon, la force d'âme de Marius dans celle du terroir

Marius, n'est autre que la génération précédente, l'arrière-grand-père de Michel. Un sacré personnage, celui qui a placé le nom Chapoutier tout en haut de l'affiche de la Vallée du Rhône au début du XXe siècle et l'a rendu fameux jusqu'en Amérique. Un destin hors norme marqué par la réussite. Revenons en 1808, date de création de la Maison Calvet et Compagnie, située rue de l'Hermitage à Tain. En 1855, les locaux sont cédés à Octave Calvet et Frédéric Vogelgesang, dont l’association perdure jusqu’en 1878. Octave se retire, la Maison devient Vogelgesang et Compagnie. Elle est rachetée en 1883 par Rodolphe Delépine, qui s’associe à Marius Chapoutier en 1897 pour créer la société Delépine et Chapoutier. La vin s'écoule, la vie aussi. Quatre ans plus tard, Marius épouse Jeanne, la fille de son associé. Ce n’est qu’en 1955 que l’entreprise prendra définitivement le nom M. CHAPOUTIER.

Un bon vin, c'est un vin que l'on a envie de regoûter.
MARIUS CHAPOUTIER

En hommage, Michel Chapoutier a voulu créer une gamme de vin qui porte son message. C'est dans le Languedoc-Roussillon qu'il choisit d'exprimer le caractère du personnage dans celui du terroir. La chaleur de ces terres du Sud de la France où il puisent leurs racines. La convivialité, celle d’un homme qui aimait partager. La maîtrise, celle des cépages du Sud dont Michel Chapoutier a voulu déceler les secrets avec le savoir-faire dont il a hérité. Version rosé en appellation Pays d'Oc IGP, la cuvée Marius est une fois de plus dans la famille, un message de pur plaisir, en somme. Une cuvée à faire pâlir d'envie l'été venu.

Marius pratiquait la chasse, appréciait la bonne table. C'était un bon vivant, un gourmand, un croqueur de vie, tout ce que j'aime.
MICHEL CHAPOUTIER

Rosé Marius Chapoutier

Chateau des Ferrages vignes

CHATEAU DES FERRAGES


Déniché par Mathilde Chapoutier, le château des Ferrages se situe à Pourcieux, à mi-chemin entre Aix-en-Provence et Saint-Maximin au pied de la Montagne Saint-Victoire.
Sur ce terroir des plus qualitatifs de l'appellation Côtes de Provence Sainte Victoire, il y a un micro-climat continental qui rappelle légèrement sa Vallée du Rhône natale. Protégé au Sud des influences maritimes par les Monts Auréliens et le massif de la Sainte-Baume, il couvre les coteaux de la haute vallée de l'Arc. La barre rocheuse de la Saint-Victoire atténue quelque peu la vivacité du Mistral qui souffle quand même très fort. L'action asséchante du Mistral protège les vignes des maladies et fait du vignoble de Côtes de Provence l'un des plus naturels de France. Une aubaine pour la culture en biodynamie !

Le domaine Château des Ferrages compte aussi parmi ces belles découvertes que nous avons faites avec notre équipe. Derrière chaque coup de cœur pour un nouveau vignoble, il y a aussi un aspect challenge. Dénicher un domaine, voir comment il pourra s’intégrer à notre ligne directrice, à nos valeurs, tout en préservant son identité. Un travail passionnant.
MATHILDE CHAPOUTIER

Syrah, Cinsault, Rolle, Grenache Noir, Cabernet Sauvignon, Clairette : Mathilde travaille l'appellation Côtes de Provence avec une passion pour le vin rosé.
Le Grand Ferrage et Sainte Victoire Grand Ferrage expriment la fraîcheur du terroir. Une courte macération et une fermentation à basse température, préserve le vin l'oxydation pour garder le potentiel aromatique et cette fraîcheur si caractéristique. Un travail de fond qui met en valeur la singularité du terroir.

Si le vin rosé était une évidence sur ce domaine, des parcelles en coteaux ont rapidement été pressenties pour produire du vin rouge. D’autres pour produire du vin blanc. Deux Sélections Parcellaires ont vu le jour, sur ces terres désormais cultivées en biodynamie.

LA BIODYNAMIE, UNE ÉVIDENCE DÈS LES DÉBUTS


Michel Chapoutier ne produit pas de vin biologique parce que le bio a le vent en poupe. Il n'a pas attendu la tendance écolo pour convertir l'ensemble de ses vignes en biodynamie. Pour lui, la biodynamie s'imposée par conviction. Cette philosophie est cœur de son projet dès ses débuts, par amour de la terre et le respect des hommes qui la travaille. Quand il reprend le domaine dans les années 80, de nombreuses maisons avaient des styles de vin où le "goût maison" prenait le dessus sur celui du terroir.

Alors mon rêve et mon ambition étaient de créer des vins qui étaient la photo du terroir, des vins où l'humain devenait timide et le sol, redevenant vivant s'exprimait mieux. Il fallait donc passer dans la logique vivante de agriculture biodynamique.
MICHEL CHAPOUTIER

Dès 1991, il convertit le domaine à la biodynamie. Il fallait oser, faire un choix décisif au risque d'être incompris. Certains trouvaient le pari risqué à l'époque. C'est en soi une révolution d'être allé à contre-courant d'un monde viticole parfois un peu trop ancré dans ses carcans. Mais Michel Chapoutier est habité par une ambition pure, celle de révéler le terroir dans sa vérité. Que la richesse de ses goûts s'exprime pleinement. Il a clairement engagé un tournant décisif pour l'ensemble du domaine. Une philosophie qu'il adoptera naturellement par la suite pour ses vignobles hors de sa vallée du Rhône natale, comme Mathilde Chapoutier, pour qui la biodynamie est aussi d'emblée devenue une évidence.

labourage des vignes à l'aide d'un cheval