Bien ajouté dans le panier !

Quantité

Toutes les Questions...

... QUI VOUS CHIFFONNENT ET QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS OSÉ DEMANDER

Pas de panique, les réponses à vos questions les plus élémentaires sont ici!

Comment fait-on du vin rouge ?

Deux raisons principales :

  • Le cépage, car certains raisins ont une peau avec un pouvoir colorant plus important que d'autres comme par exemple le syrah ou le cabernet-sauvignon qui produisent des vins foncés, tandis que le granache ou le pinot noir donnent des vins peu colorés.
  • Le mode de vinification, qui peut aussi influencer l'intensité de la coloration d'un vin : plus l'extraction est forte, plus un vin aura une couleur intense.

C'est après cette phase de macération que le jus extrait pourra être fermenté.

Notre sélection de vins rouges

Le rosé : vin blanc mélangé au vin rouge ?

Certainement pas !

Comme le rouge, le vin rosé se fait à partir de raisins noirs. Le différence, c'est que les raisins macèrent moins longtemps que pour produire du vin rouge : Le jus ne reste que peu de temps en contact avec les peaux. Pour vous donner une indication, un jus de macération destiné à devenir du vin rouge est généralement en contact avec la peau du raisin pendant 2 à 3 semaines. Pour un rosé, 12 heures peuvent être suffisantes, ainsi les peaux n'ont pas beaucoup le temps de colorer le vin. La cuve de macération est ensuite "saignée" pour retirer le moût rosé.

Notre sélection de vins rosés

Comment repérer un vin bouchonné ?

On dit d'un vin qu'il est bouchonné lorsque le goût de celui-ci a été altéré lors de sa conservation. Au moment de l'ouverture, vous pouvez sentir le bouchon qui était en contact avec le vin. Si les odeurs de liège humide, de bois pourri, de moisi ou de renfermé vous parviennent et que vous ne sentez pas le vin... Alors vous avez les premiers indices. Au contact de l'air, l'odeur s'amplifie, mais si vous avez un doute, goûtez le vin et vous en aurez le cœur net. Ce sont les vignerons qui prennent leurs précautions afin d'éviter la mauvaise surprise car ce défaut du vin est provoqué par une molécule qui peut apparaître dans les barriques, les chais ou encore le liège utilisé pour les bouchons. Ces derniers, même si ils sont minoritairement en cause, ont donné leur nom à ce défaut.

AOC ? AOP ? IGP ? Comment s’y retrouver ?

Vin AOC : Appellation d'Origine Contrôlée. C'est un label officiel français créé en 1935 qui garantit la qualité et l'origine d'un produit. Il permet de reconnaître la spécificité d'un produit lorsque toutes les étapes de fabrication, de production et de transformation sont concentrées dans la même zone géographique et selon un savoir-faire reconnu. Notre séléction :

Vin AOP : Appellation d'Origine Protégée. Créé en 1992, c'est le même label de qualité que l'AOC, mais il permet la protection des produits par la Communauté Européenne. Toute notre sélection

Vin IGP : L’indication Géographique Protégée est lui aussi un label de la Communauté Européenne créé en 1992 qui a été étendu aux vins en 2009. Il permet de défendre l'origine et la qualité d'un produit en identifiant les dénominations géographiques. Contrairement au label AOC ou AOP, il ne s'applique que lorsqu'au moins une des étapes d'élaboration du produit a eu lieu dans une zone géographique définie. Mais en aucun cas il n'entache l'exigence de qualité du produit. Notre sélection :

Pourquoi différentes formes de bouteilles ?

Ces différentes silhouettes en verre ont chacune des particularités qui participent à l'identité visuelle d'une région ou d'une appellation. Leurs formes sont l'expression d'un savoir-faire régional, d'une tradition ou peuvent parfois relever de contraintes techniques.
Les modèles les plus courants sont :

  • la bouteille bordelaise au fût allongé, un épaulement carré pouvant retenir d'éventuels dépôts.
  • la bouteille bourguignonne, au fût plus large et moins allongé, aux épaules douces et tombantes.
  • La flûte allemande, à la forme élancée, utilisée en Alsace et qui contient les vins issus du riesling ou du gewurzstraminer, quelle que soit leur provenance.
  • Rhodanienne, elle a la particularité de retrouver l'emprunte "Côtes du Rhône" gravée sur la bouteille, seulement quand le vin est mis en bouteille sur l'aire de production.
  • La champenoise, plus massive, épaules tambantes, qui renferme le champagne comme son nom l'indique.
  • D'autres modèles plus petits et régionaux comme le clavelin (62 cl) ont su se maintenir dans le Jura notamment pour le Vin Jaune ou encore La Provençale dont la base est plus étroite pour les vins de propriétaires ou plus droite pour les négociants qui la désignent par "côte de Provence".

D’où vient le culot creux des bouteilles ?

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi il y avait ce renfoncement au fond des bouteilles? Sachez désormais que dans le jargon du vin, on le désigne par "piqûre". Réaliser un fond de bouteille parfaitement plat n'était pas chose simple pour les premiers souffleurs de verre. Pour stabiliser les bouteilles, une technique a vu le jour au IVème siècle et s'est ensuite généralisée : Un fond concave, plus lourd et garantissant donc l'équilibre de la bouteille. À ce jour, seule la Cuvée Cristal de Roederer a un fond plat. Ce champagne commandé à l'époque par le Tsar russe Alexandre II déroge à la règle. Ce dernier craignait que la cavité ne cache un explosif et exigea un fond à surface absolument plane. Quel culot!

Découvrir le Cristal de Roeder

Qu’est-ce qu’un vin de France ?

Depuis août 2009, les Vins dits "de table" ont disparu au profit des Vins de France. Cette nouvelle catégorie Sans Indication Géographique (SIG) regroupe des vins plus "libres" : Libre au producteur d'assembler des cépages d'origine différente, des millésimes différents (seule exigence : 85% des raisins doivent avoir été récoltés au cours de l'année en cours). Si les Vins de table étaient souvent associés à des produits populaires de qualité médiocre, la dénomination Vins de France est elle, devenue un gage de qualité et d'expressivité.

Retrouvez toute notre sélection

Vrai ou Faux ? La petite cuillère conserve les bulles d’une bouteille de champagne déjà ouverte ?

En effet, un champagne perd ses bulles dans les heures qui suivent son ouverture… Mais alors pourquoi ne pas utiliser une fourchette dans le goulot plutôt qu'une cuillère?

Désolé mais ce n'est qu'une croyance… De nombreux tests des plus sérieux ont infirmé cette idée reçue : Rien dans la structure d'une cuillère ne peut empêcher un gaz de s'échapper d'une bouteille… Que la cuillère soit en argent ou non.
Pour conserver les précieuses bulles, rien de tel qu'un "bouchon de conservation spécifique"! Grâce à son utilisation sur la bouteille que vous placez au réfrigérateur, vous pouvez déguster votre champagne jusqu'à 2 jours... Encore faut-il qu'il vous en reste!

Et si par mégarde vous oubliez et que votre champagne n'a plus une bulle le lendemain… Surtout gardez-le! Il sera apprécié à merveille dans vos plats. Il existe plein de recettes!
Et voilà! Vous avez de quoi épater vos amis avec cet article!

Notre sélection de champagne

Le vin blanc fait-il mal à la tête ?

La réponse est non, à moins que vous ne soyez intolérants aux sulfites.
Que sont les sulfites?

Les sulfites sont des antioxydants et antiseptiques. On les utilise pour stabiliser le vin. Ils empêchent le vin de repartir en fermentation une fois mis en bouteille, cette oxydation pourrait être causée par des levures ou des bactéries. Rouges, blancs ou rosés, les sulfites sont présents dans tous les vins. Seule la dose change. Un vin blanc en contient plus car il contient plus de sucre, qu'il soit sec ou moeulleux. Il risque donc de repartir plus vite en fermentation et on lui ajoute alors plus de sulfites pour contrer ce phénomène. C'est aussi le cas pour les rosés.
Les vins à bulles en contiennent également mais à moindre dose : la conservation est favorisée par le gaz carbonique présent dans la bouteille. En bref, ce sont les vins moins sensibles, donc les moins dosés en sulfites qui affichent un taux de degré d'alcool plus élevé.

Notre sélection vins blancs

« Blanc sur rouge, rien ne bouge, rouge sur blanc tout fout le camp » ?

Cette expression signifie que le blanc doit toujours être bu avant le rouge. Mais sachez qu'il n'existe pas de règle absolue et que la digestion n'y joue auncun rôle.
Alors d'où vient ce dicton? Il y a deux versions :

  • La première trouverait ses origines dans la marine : Parmi les codes de couleurs, si le pavillon blanc est au-dessus du rouge, c'est que les marins restent à bord, donc rien ne bouge. Mais à l'inverse, si c'est le rouge qui est au-dessus, alors c'est quartier libre, ils lèvent le camp.
  • La seconde désigne l'ordre de dégustation des vins. Les tannins du vin rouge auraient tendance à dissimuler le goût d'un éventuel vin blanc qui lui succèderait. Hep là! Que personne ne bouge!... Il n'y a rien d'établi : On boira bien un blanc moelleux après un rouge léger sans faire fuire les connaisseurs.

A quoi sert le carafage ?

Pour un vin vieux, le carafage permet de décanter le vin : Les dépôts qui sont tombés au fond de la bouteille restent dans la bouteille.
Le carafage se fait alors au dernier moment avant la dégustation afin que le vin ne s'oxyde pas trop au contact de l'air.

Pour un vin jeune, verser le liquide au contact de l'air permettra alors de révéler tous ses arômes.
Inutile donc de carafer les vins peu tanniques comme les Beaujolais ou le Bourgognes. Un service en bouteille une heure après l'ouverture sera suffisant.
Dernier point : Le carafage est aussi déconseillé pour les vins à leur apogeé, vieux et fragiles. Il suffira de les ouvrir 2 heures avant dégustation.

Notre sélection de carafes et accessoires

Après l’ouverture d’une bouteille, combien de temps je peux la conserver ?

Tour dépend du type de vin : chacun est soumis à l'oxydation et la conservation varie pour les rouges, blancs, effervescents, doux…

Un champagne ouvert se conservera 2 jours maximum au frais et à l'abri de la lumière.
Un vin rouge, rosé et blanc sec peut encore se boire 2 à 3 jours plus tard maximum.
Enfin, un vin moelleux pourra se déguster jusqu'à 1 mois après ouverture. Comme le taux de sucre résiduel est plus important, en effet il diminue l'oxydation.

Mais est-il possible de prolonger la durée de vie d’une bouteille ?
Tout d'abord, la première chose à faire est de reboucher la bouteille. En utilisant une petite pompe à vide, vous préserverez le vin de l'oxydation et prolongerez la prochaine dégustation incluse dans un délai de 24 heures.
Autre chose à savoir : Maintenez votre bouteille au réfrigérateur car le froid inhibe le développement des bactéries.
Cela est valable aussi pour le rouge mais alors pensez à sortir votre bouteille au moins 1 heure avant de la consommer pour qu'elle soit à bonne température.

Notre sélection d’accessoires

Pourquoi les bouteilles de vin font-elles 75cl ?

Des idées fantaisistes circulent sur la contenance standard des bouteilles de vin, à savoir 75 centilitres : elle dépendrait originairement du volume d'air pouvant être inhalé par le souffleur de verre, de la consommation moyenne au cours d'un repas, de la facilité de transport ou encore des commodités de conservation... Un peu olé olé non?

En réalité, la raison est historique en réponse à un souci pratique.

  • Au XIXème siècle, les Anglais grands importateurs de vins français n'avaient pas le même système métrique : À l'époque, le vin se transportait en barriques et on parlait en "gallon impérial" comme unité de mesure. (1 gallon = 4,54609 litres, un casse-tête pour les négociants!)
  • Pour faciliter les converstions lors de l'achat, il a bien fallu concevoir un contenu qui donne un compte rond de bouteilles! Les commerçants anglais installés dans le Bordelais l'ont alors mis au point : Soit pour une barrique, 300 bouteilles de 75 cl. Cette contenance est maintenant instaurée comme norme européenne.
  • D'ailleurs si vous vous demandez pourquoi le vin est souvent vendu par lot de 6 ou 12 bouteilles, c'est parce qu'un gallon vaut 6 bouteilles. Astucieux non?

Le vin blanc peut-il être fait avec du raisin noir ?

Bien sûr! À condition de ne pas laisser les peaux des grains avec le jus… Ainsi le vin restera blanc. On peut d'ailleurs imaginer créer de nombreux vins blancs à partir de raisins noirs. Effectivement, à l'exception de certains cépages, toutes les variétés de raisin ont une chair blanche et donc un jus blanc. En revanche, impossible de produire du vin rouge à partir de raisins blancs!

Notre sélection vins blancs

Vin bio ? Qu’est-ce que ça signifie ?

Le bio est en vogue, mais qu'est ce qui distingue le vin bio des autres? Une confusion est souvent faite entre un vin issu de viticulture biologique et un vin naturel (sans sulfites ajoutés). Le vin bio au label AB est produit à partir de raisins issus de l'agriculture biologique. Toutefois, un vin bio à proprement parler n'existe pas, c'est juste juste la méthode viticulture qui l'est. Le logo AB est réservé à la certification de la production d'un raisin bio. Les viticulteurs respectent un cahier des charges bien strictes : Pas d'utilisation de produits de traitement de synthèse chimique pour les engrais, insecticides, fongicides ou désherbants. Cela n'exclu pas des vendanges mécaniques ou l'ajout de levure industrielle lors de la vinification. Pourtant, de nos jours, certains viticulteurs priviligient les vendanges avec un cheval de trait... On vous l'avait dit : Chassez le naturel, il revient au galop!

Notre sélection