Bien ajouté dans le panier !

Quantité
LIVRAISON GARANTIE AVANT NOËL pour toute commande passée en livraison 24h CHRONOPOST avant le 22/12 - 15h, sur les produits spécifiés "disponible en 24h"
Les vins d’Alsace : un carrefour d’influence  Tenter une définition des vins d’Alsace, c’est se risquer à la controverse. Peut-on d’ailleurs, au vu de la situation historique et géographique de la région, parler de vins typiquement français ? Difficile en effet de dire des vins d’Alsace qu’ils sont exclusivement français. L’Allemagne est très proche et partage même quelques cépages avec son voisin. Un peu plus loin, l’Autriche cultive des similitudes avec ces vins blancs secs proches de ceux que l’on trouve en Alsace. Il est sans doute plus judicieux de parler de vins d’Europe centrale.   Un climat sec favorable aux vignes Alsaciennes     Mais une chose est sûre, l’Alsace est une terre de vin. De Strasbourg à Mulhouse, elle le doit à un climat continental des plus favorables. Avec les Vosges comme rempart absolu, l’Alsace est une des régions les plus sèches de l’hexagone. Une situation optimale pour la culture de la vigne. Les vins d’Alsace ont un passé long et riche. On retiendra surtout l’histoire contemporaine et le renouveau de ces vins après la 1ère guerre mondiale. Une période cruciale où les viticulteurs de la région décident de s’organiser entre eux. Une politique de production basée sur la qualité est alors mise en place. Au sortir de la 2ème guerre mondiale, cette politique se précise encore un peu plus et des aires de vignobles sont délimitées. Les règles de production et de vinification deviennent plus strictes encore. Des efforts récompensés en 1962 avec la reconnaissance des AOC Alsace. En 1975, c’est au tour des Alsace Grand Cru. Le Crémant d’Alsace clôt le bal des appellations en 1976. Pour décrocher le précieux sésame, des cépages précis et typiques de la région doivent par exemple être retenus. Les Grands Crus doivent utiliser les cépages Riesling, Gewürztraminer, Muscat et Pinot gris. Et le rendement ne doit pas dépasser les 55 hl/hectare. Les vins d'Alsace et leurs multitudes de cépages blancs     Reconnu pour ses vins blancs et ses mousseux, l’Alsace cultive, sans surprise, des cépages au ¾ blancs. Le plus fameux est le Riesling, qui se caractérise par un bouquet floral et fruité d’une grande délicatesse : citron, pamplemousse, pêche, poire, fleurs blanches, autant d’arômes surprenants et caractéristiques de ce roi des cépages alsaciens. Il crée des vins de garde très appréciés des connaisseurs. Le Riesling est pourtant loin d’être le fils unique de l’Alsace. Il est également entouré du Pinot blanc, du Sylvaner, du muscat, du Pinot gris ou encore du Gewürztraminer, que l’on trouve également en Allemagne. Une variété qui fait le charme de cette région atypique. Et c’est bien là l’essentiel.   Plus d'informations sur les vins d'Alsace : vinsalsace.com   Découvrez nos domaines de vins d'Alsace Domaine Schlumberger Marcel Deiss