Bien ajouté dans le panier !
Quantité
  LES ROSES D’AILLEURS : parce qu’il n’y a pas que la Provence… Certes, la région Provence se veut ambassadrice des vins rosés, mais elle n’en détient pas pour autant le monopole ! De nombreuses régions telles que le Sud-Ouest, le Rhône, le Languedoc ou la Corse excellent aussi en la matière ! Autorisez-vous une petite infidélité envers les rosés de Provence, et laissez-vous tenter par des rosés souvent issus de grandes maisons que sont ces rosés d’ailleurs…     Rosés du Languedoc Œil : Robe rose pâle brillant Nez : Notes florales très intense (acacia) et de fruits rouges (cerise burlat) Bouche : Bouche ronde, tout en ampleur, souplesse et douceur On l’ouvre avec quoi ? Charcuterie, tomates farcies, calamars, artichauts à la barigoule, cuisine nord-africaine,… Un domaine en particulier ? Dom Brial, le Cellier des Demoiselles, Gérard Bertrand, Domaine de l'Hortus, Château Puech-Haut,...    Rosés du Rhône : honneur au Tavel ! Œil : jeune, le Tavel revêt une robe rose clair, lumineuse et pure. Après un an, cette parure se nuance de reflets or pâle, puis elle poursuit son évolution vers le cuivre et l’ambre. Nez : le Tavel propose une palette de fleurs, de petits fruits rouges, de fruits à noyau, soulignés parfois d’une note d’amande fraîche. Après une année de garde, apparaissent des arômes de fruits mûrs, d’amande grillée et d’épices. Au-delà, le nez est dominé par des odeurs de madère et de réglisse. Bouche : Dans un ensemble chaleureux, mes arômes de fruits à noyau d’amande, d’épices et de pain grillé font écho à la gamme perçue à l’olfaction. La rondeur et la plénitude sont liées aux cépages de l’appellation et à la pratique de la macération à froid de la vendange pendant douze à quarante-huit heures. Les sensations en bouche perdurent longuement. On l’ouvre avec quoi ? Apéritif, charcuterie, artichaut, barbecue, soufflé au jambon,… Un domaine en particulier ? Guigal, Pieuré de Montézargues,...  Rosés Corses Œil : Elaborés essentiellement à partir du sciacarellu, du niellucciu et du grenache. Leur robe varie d’un rose soutenu à un rose diaphane. Nez : Francs et frais, aux fragrances d’églantine, de chèvrefeuille et de bruyère, ponctuées de touches poivrées. Bouche : l’impression de fraîcheur offerte par les vins est liée à une attaque acidulée. Le milieu de bouche est rond et souple, la longueur est très honorable. On l’ouvre avec quoi ? Salade, poisson grillé, cuisine orientale,... Un domaine en particulier ? Clos Canarelli   Et ailleurs ? Il y a l’incontournable Tariquet des Côtes de Gascogne, un très bon exemple de rosé bordelais avec le Château Lamothe-Vincent et le mousseux rosé de Jean-Paul Brun venu tout droit du Beaujolais (une rareté !) ET BIEN SUR : tous les champagnes rosés !  DECOUVREZ ICI TOUS NOS ROSE !