Bien ajouté dans le panier !

Quantité
Prestigieux crus à la robe couleur rubis, les vins de Côte-Rôtie sont issus du plus ancien vignoble de la vallée du Rhône qui serait le site originel de la culture de la vigne en Gaule. L'appellation, doit son nom à l'exposition des côteaux, brûlés par le soleil lors de la saison estivale. Mêlant délicatesse et élégance, ces vins gagnent une ampleur spectaculaire avec l'âge et leur exceptionnelle finesse aromatique en font des vins très recherchés.      C’est où ?   A quelques kilomètres du sud de Vienne, la vigne s'accorche aux pentes très abruptes de la Côte Brune (composée de micaschistes) et de la Côte Blonde (constituée de gneiss), orientées sud-sud-est sur la rive droite du Rhône. AOC la plus nordique du Rhône Septentrional, cette appellation qui ne produit que des vins rouges, se répartit sur les communes d'Ampuis, Saint-Cyr-sur-Rhône et Tupins-Sémons.     Ce sont quels cépages ? Syrah et Viognier (jusqu'à 20%).  Les producteurs incontournables de Côte-Rôtie Maison E. Guigal, Domaine Chapoutier, Domaine Billon, Domaine Clusel-Roch, Domaine Cuilleron, Domaine Daubree, Domaine Delas, Domaine Drevon, Domaine Duclaux, Domaine Pierre Gaillard, Domaine Pichat, Domaine Garon, Domaine Gerin, Domaine Jamet, Domaine François & Fils, Domaine Lafoy-Gasse, Domaine du Monteillet, Domaine Ogier, Domaine Rostaing, Domaine Vernay, Vignobles Gérard Villano, Domaine François Villard, Vignobles Levet.On déguste ? Œil : Les vins rouges de Côte-Rôtie présentent une robe assez soutenue qui évolue de la nuance grenat, dans la phase de la jeunesse, à une nuance plus orangée après un certain vieillissement. Nez : Le nez des vins rouges est très élégant et riche. Dans les vins élaborés avec un peu de viognier, on retrouve des caractères aromatiques particuliers marqués par des notes florales apparentées à la violette. Au vieillissement, l'évolution se fait vers des notes originales : arômes empyreumatiques et surtout nuances de fruits cuits ou confits comme la griotte ou la cerise à l'eau-de-vie. Bouche : Compte tenu de la situation de la syrah dans l'AOC Côte-Rôtie, la bouche est un peu plus fine que celle des autres vins originaires de l'entité septentrionale. Lorsque les vins ont atteint leur plénitude après quelques années d'élevage et de vieillissement, la trame devient soyeuse. La finesse des tanins peut être amplifiée par la présence de moelleux et de rondeur, notamment dans les années de bonne maturité. Cette sensation de gras est renforcée lorsqu'un certain poucentage de viognier (moins de 20%) a été assemblé à la syrah au cours de la vinification. Comme pour les grands vins de syrah, l'élevage se fait dans le bois afin que les caractères olfactifs et gustatifs s'affinent. Température de service : 16-18°C Potentiel de garde : 5 à 15 ans selon les terroirs et les millésimes.  On l’ouvre avec quoi ? Terrine, petit gibier (faisan, canard), navarin d'agneau, pigeon aux épices, dinde aux marrons, fromages (munster, livarot).DECOUVREZ ICI TOUS NOS VINS DE CÔTE-RÔTIE !   (Source : Dictionnaire des Vins de France – Les Livrets du Vin)