Bien ajouté dans le panier !

Quantité
En 1833 Joseph-Hector de brane, surnommé le "Napoléon des vignes", vend son cru de Mouton pour acquérir un vaste domaine en région margalaise. Il avait décelé l'exceptionnel potentiel de ce terroir déjà mis en valeur par les Hosten au XVII ème siècle et les Gorces au XVIII ème siècle. En 1838 il lui donne son nom, Gorce devient ainsi "Brane-Cantenac", avant d'être promu second cru lors du classement de 1855. La maison Brane-Cantenac est revendu à la famille Roy en 1866, puis à une association de viticulteurs et de négociants en 1920. Léonce Récapet et son gendre François Lurton reprirent alors la totalité des parts, ainsi que celles de Château Margaux en 1925. Le cru resta dans la famille lurton au fil des générations qui s'emploient à acquérir autant de Château qu'il y a d'enfants: Durfort - Viviens, Desmirail, Climens, Bouscaut... En 1922, c'est ensuite Henri, oenologue, qui hérite du Château. Sa formation Scientifique lui permet d'innover avec l'introduction de procédés techniques à la pointe de la recherche, ce qui ne change rien à sa philosophie qui reste le respect du raisin et la mise en valeur du terroir. Il optimise Chaque parcelle afin d'obtenir la meilleure maturité possible. Le terroir historique de Brane-Cantenac occupe 45 des 75 hectares en production. Henri Lurton remit à l'honneur le travail des sols avec des labourages qui permettent d'éliminer les racines superficielles ce qui permet à la vigne  de se plonger au coeur de terroir. A Brane, les vendanges sont manuelles, en suivant la maturité des parcelles. Suite à deux tris successifs, les raisins sont éraflés puis retriés sur une table vibrante afin d'éliminer tous les éléments végétaux, ils sont alors foulés et versés dans des cuve en bois pour les meilleures parcelles, en inox ou en béton pour les autres. La force de ce Margaux réside dans sa longueur aromatique imprégnante.Sa proportion importante de cabernet-sauvignon est le signe de ce cru. Un équilibre parfait entre fraîcheur et maturité, souplesse et élégance. Il se distingue par ses notes fumées et boisées prouvant que les raisins ont du potentiel et une vibration minérale qui révèlent toute la richesse de ce terroir.