Bien ajouté dans le panier !

Quantité
Créé en 1993 par  Henri-Laurent Arnould (forum oenologie), il est le pionnier des concours de cépages. Le déroulement: Les jurés, sont tous professionnels. Tous doivent suivre 2 jours de formation obligatoire et payante afin de postulé à ce concours. Chaque vin est dégusté par cinq jurés. Ils travaillent chacun à des tables séparées et rendent leurs résultats sans mise en commun des appréciations. Les vins sont notés sur 6 critères (limpidité, intensité et qualité du nez et de la bouche, harmonie...). Pour chaque critère, le juré attribue ou non des points de pénalités. Par exemple, une intensité jugée "excellente" ne donne aucune pénalité au vin, tandis que si elle est "très bonne", le vin à un point de pénalité (quatre si elle est "insuffisante"). Et, pour obliger le juré à trancher, la note moyenne, 3 sur 5, a été supprimée. Sélectivité: - 923 vins sont présentés en moyenne - 32% des vins sont médaillés dont 1 grande médaille d'or et 65 médailles d'or. - le tout avec 300 jurés - Et 17 vins maximum dégustés par juré Que paie le vigneron pour participer ? - 180€ de frais d'inscription par vin présenté. - environ 110e pour l'achat de 1000 macarons. Afin de vous guidez une peu plus, Vinatis vous donne son avis: Une médaille payée au prix fort... Le choix d'un seul cépage est le point fort de la dégustation. Cela limite les investigations des dégustateurs, qui suivent tous une formation pour être juré. Les conditions de dégustation sont bonnes: les jurés sont seuls à table et goûtent 17 vins au maximum. Les notes de chaque juré sont prises en compte, sans pondération du président. Le nombre de vins présentés est faible et un nombre maximum de médailles est définit. C'est un concours très sérieux mais cher pour les vignerons. Laissez nos sommeliers vous faire découvrir notre sélection de vins médaillés au concours chardonnay du Monde...