Bien ajouté dans le panier !

Quantité
Partez pour la province d'Ancône découvrir les secrets et les particularités de l'appellation italienne Lacrima di Morro d'Alba ! C’est où ? Au sein de ma région des Marches, les raisins servant à la production des vins de Lacrima di Morro d’Alba ne sont cultivés que dans la commune de Morro d’Alba dans la province d’Ancône et sur les terres de quelques communes avoisinantes.Un peu d’histoire ? Accédant au statut de DOC (Denominazione di Origine Controllata) en 1985, cette appellation est cependant connue depuis l’antiquité. La première mention historique des vins de Morro d’Alba remonte à 1167 lorsque Frédéric Barberousse assiégea Ancône, pillant les trésors et vivres des habitants, dont leur fameux vin.   C’est quel raisin ? Le nom fascinant de ce vin vient du cépage éponyme : le Lacrima (en français, les larmes), cépage autochtone ne poussant que dans cette zone. Au Lacrima peut aussi être ajouté du Montepulciano et du Verdicchio, séparément ou conjointement, mais à condition de ne pas dépasser 15% de l’ensemble.  On déguste ? Œil : Robe rubis parfois intense aux reflets violacés Nez : Très original avec des notes de violette, de rose, de géranium et de pivoine ainsi que de fruits rouges, des notes épicées et une finale légèrement citronnée. Bouche : Sec et savoureux, de corps imposant mais souple, il propose à nouveau des parfums fruités évoluant en notes florales après sa première année. Alcool : 12.5-13° Temps de garde : 4 à 6 ans   On l’ouvre avec quoi ? Les vins de l’appellation Lacrima di Morro d’Alba seront parfaits avec un plateau de charcuterie ou en accompagnement de viandes grillées. Mais ils permettent aussi d’apprécier l’étendue de la gastronomie italienne : panzerotti (gros raviolis), crespelle (chaussons fourrés), vincisgrassi (spécialité de pâtes), fromages typiques (dont le fromage di fossa, affiné dans une fosse emplie de paille), etc.