Bien ajouté dans le panier !
Quantité

LAFITE ROTHSCHILD (Château)

Le Château Lafite Rothschild est un Premier Grand cru selon la Classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Il partage cette rare distinction avec le Château Margaux, le Château Latour, le Château Mouton Rothschild et le Château Haut-Brion. Le grand vin de Château Lafite Rothschild n’est plus à présenter. Dès 1815, Abraham Lawton le classait déjà au sommet : "Je l’ai classé comme possédant le plus d’élégance et de délicatesse et la sève la plus fine des trois [premiers crus]", classement confirmé en 1855. Quant à le caractériser, au-delà des millésimes, reprenons le mot d’un amateur éclairé "...quoiqu’il arrive, tous les vins du Château Lafite sentent l’amande et la violette !".

Guide des Meilleurs Vins de France 2015 : Domaine noté ★★★ Guide des Meilleurs Vins de France 2016 : Domaine noté ★★★ Guide Bettane et Desseauve 2016 : ★★★★★
6 articles
|
 Mosaïque  Détail
0,75 L
959,00 €
1
Disponible
0,75 L
950,00 €
1
Disponible
0,75 L
895,00 €
1
Disponible
0,75 L
1 190,00 €
1
Disponible
0,75 L
995,00 €
1
Disponible
0,75 L
820,00 €
Plus que 1 btlle(s)
1
Disponible
6 articles
|
 Mosaïque  Détail

Pour la petite histoire

Sans doute le vin le plus célèbre du bordelais - non sans raison, il fut classé le "premier des premiers" crus lors du classement de 1855, Château Lafite constitue un des trois sommets incontestés de Pauillac, avec Latour et Mouton-Rothschild. Situé en majorité autour du château, le domaine a la particularité de comprendre "par dérogation" une parcelle située sur la commune de Saint-Estèphe. Mais tout est permis à celui que les bordelais eux-mêmes considèrent souvent que c’est le vin le plus élégant qu’ils sachent élaborer. Exigeant comme tous les grands bordeaux, Château Lafite possède une personnalité véritablement aristocratique, qui s’affirme sur plusieurs décennies avant d’attendre sa pleine maturité. Il développe alors son bouquet très particulier de cèdre, d’amande et de violette, avec des notes minérales (certains parlent "d’odeur de crayon noir"), soutenu par des tannins d’une suprême élégance qui confèrent à l’ensemble un équilibre et une suavité exceptionnels.

Quelques chiffres

Selon Parker, ce vin « s’impose comme l’un des tout meilleurs du Bordelais, mariant merveilleusement une finesse inégalée avec une puissance extraordinaire ».
Sous la direction d’Éric de Rothschild depuis 1975, les vendanges sont plutôt tardives.
Le vin est élevé en fûts de chêne neufs entre 16 et 20 mois.

Région :
- Pauillac (cru du Médoc)
Encépagement :
- 70% de cabernet sauvignon, 25% de merlot, 3% de cabernet franc et 2% de petit verdot.
Age moyen des vignes :
- 45 ans.
Maturité :
- Dans les 10 à 50 ans suivant le millésime.