Bien ajouté dans le panier !
Quantité

SMITH HAUT LAFITTE

Après avoir fait carrière en tant que skieurs, la famille Cathiard a racheté en 1990 le domaine Smith Haut Lafitte, véritable joyau dont le nom est l’un des plus emblématiques des vins de Bordeaux depuis déjà plusieurs siècles. Animés par l’envie d’élaborer l’un des meilleurs vins du monde et conscients de la richesse de leur terroir de Pessac-Léognan, les propriétaires allient méthode ancestrales (valorisation des vendanges manuelles, fabrication du compost, labour à cheval, suppression totale des herbicides) et nouvelles technologies. Sur ces mêmes terres, leur fille Mathilde et son mari Bertrand ont créé le premier spa Vinothérapie® et la marque de cosmétique Caudalie®.

Guide des Meilleurs Vins de France 2016 : Domaine noté ★★ Guide des Meilleurs Vins de France 2015 : Domaine noté ★★ Guide Bettane et Desseauve 2016 : ★★★★
18.0/20
Noté par 39 clients
Découvrez notre visite au Domaine SMITH HAUT LAFITTE
10 articles
|
 Mosaïque  Détail
30,90 €
1
Disponible
14,50 €
1
Disponible
0,75 L
125,00 €
1
Disponible
0,75 L
119,00 €
1
Disponible
60,00 €
1
Disponible
0,75 L
34,90 €
1
Disponible
289,90 €
1
Disponible
livraison offerte
Livraison 24h offerte
10 articles
|
 Mosaïque  Détail
à la découverte du domaine SMITH HAUT LAFITTE
Salle de dégustation du Château Smith Haut Lafitte

Un château entre authenticité et modernité

Découvrez le château Smith Haut-Lafitte, à la fois l'un des plus anciens domaines de Bordeaux et un des plus avant-gardistes.

Pour la petite histoire

L'origine du domaine remonte au 14ème siècle avec la maison de Verrier Du Boscq qui planta des vignes sur un plateau graveleux nommé Lafitte dès 1365. En 1720, elle fut achetée par l'Écossais Georges Smith qui ajouta son nom au lieu-dit, et qui construisit le manoir de la propriété.

L'entreprise Louis Eschenauer a acheté le domaine en 1958, après avoir déjà distribué le vin depuis le début du 20ème siècle. En 1990, Daniel Cathiard achète Smith Haut Lafitte et s'engage dans un programme d'investissement, dont la construction d'une nouvelle cave.

Concernant la production

La production du premier cru Château Smith Haut Lafitte représente annuellement un volume de 10 000 caisses de vin rouge et 2 500 caisses de blanc sec. Le second vin, Les Hauts de Smith, d'une production de 5 500 caisses, existe en rouge, blanc et rosé. Le rosé est produit en AOC Bordeaux. Il existe un second vin alternatif appelé Le Petit Haut Lafitte produit exclusivement comme vin rouge avec un mélange plus élevé de Cabernet - ce second vin gagne de plus en plus de popularité.

Le vignoble s'étend sur 67 hectares, dont 56 hectares sont plantés de cépages dont 55 % de cabernet sauvignon, 35 % de merlot et 10 % de cabernet franc. Les 11 hectares restants sont cultivés avec des variétés blanches à 90% de Sauvignon blanc, 5% de Sémillon et 5% de Sauvignon gris.

Encépagement : Blanc : 90% sauvignon blanc, 5% de sauvignon gris, 5% de sémillon
Âge moyen des vignes : 30 ans
Maturité : Dans les 5 à 15 ans suivant le millésime

L'AOC Pessac-Léognan, un terroir privilégié

Bien que dans cette région la qualité exceptionnelle des vins rouges complexes, tanniques et racés, et des vins blancs secs et amples, s’exprime déjà depuis des siècles, l’appellation Pessac-Léognan n’est signée qu’en 1987. Cette reconnaissance se veut relativement tardive pour ce terroir qui offre des atouts incontestables :

  • Géologiquement : Le relief vallonné recouvert de graves “Gunziennes” favorise le drainage naturel des sols et participe au mûrissement et à l’épanouissement des raisins par un effet-miroir du soleil.
  • Climatiquement : A l’Est, la Garonne atténue les gelées et à l’Ouest la forêt coupe les vents et retient l’humidité.
  • Humainement : Forte conscience des viticulteurs du large potentiel de leur terroir et dynamisme certain pour sa valorisation.
Château Smith Haut-Lafitte

Un Grand Cru Classé de Graves 
entre authenticité et modernité 

Le domaine doit son nom à l’un de ses anciens propriétaires, George Smith, qui au XVIIIème siècle participait à l’exportation du vin, déjà renommé, vers son pays d’origine.

Aussi, quand Daniel Cathiard et son épouse rachètent le domaine en 1990, ils se voient propriétaires d’un véritable joyau, dont le nom fait figure emblématique des vins de Bordeaux depuis déjà plusieurs siècles. Animés par l’envie d’élaborer un des meilleurs vins du monde, et conscients de la richesse de leur terroir, les propriétaires n’hésitent pas à revenir à des méthodes ancestrales par la valorisation des vendanges manuelles, la fabrication de leur propre compost, le labour à cheval, la suppression totale des herbicides, la mise en place d’une tonnellerie, etc.

Mais la famille Cathiard se tourne aussi du côté des nouvelles technologies et fait partie des rares familles vigneronne à utiliser le procédé “œnoview”, un satellite conçu pour observer et surveiller la maturation des raisins et optimiser les récoltes. Grâce à la technologie du traitement d'image, le satellite analyse le vignoble avec une résolution de 2 m² par pixel. Le stade de développement de la couverture végétale de la vigne est analysé dans tous les secteurs d'une même parcelle pour définir la maturité œnologique des raisins au rang de vigne près.

Ces zonages homogènes cartographiés par infrarouge permettent d'identifier les ceps à vendanger, car même en les goûtant, on se rend compte que le stade de maturation des raisins n'est jamais le même d'un pied à l'autre. C'est donc la qualité optimum qui est atteinte avec cette nouvelle technologie satellite. Des informations précises et précieuses pour mieux estimer le potentiel des parcelles.

Autres bijoux d'innovation : la technologie Winery qui fait vibrer les grappes pour libérer les grains sans fragmenter les rafles ; ou encore le système de tri optique de précision Vistalys qui depuis 2008, trie les raisins après les avoir photographiés selon des paramètres précis. Une minutie digne des plus grands vins !

Vignoble Smith Haut-Lafitte

La nature, une exigence devenue Leitmotiv

Depuis 25 ans, Florence et Daniel Cathiard inscrivent les préoccupations environnementales au cœur de leur travail.

Cette démarche, appelé “Bio-Précision” a d'ailleurs été saluée lors de la COP21. Il s'agit d'associer aux techniques innovantes de viticulture et de vinification, le plus grand respect du vivant.

Pour garantir l'équilibre de l'écosystème du vignoble, le respect du sol et de la vigne, le domaine emploie des méthodes culturales relevant de la biodynamie : une lutte organique qui banni tout intrant chimique, la fabrication de compost organique est fait à partir des sarments issus de la taille de la vigne, des marcs de raisin et du fumier de vaches et cheval. La biodiversité est encouragée par la plantation de haies, l'enherbement naturel des sols ou encore l'implantation de ruches pour permettre la diversité de la faune. Des pratiques qui se conjuguent aux méthodes ancestrales : vendanges manuelles, chaussage, le décavaillonnage ou encore le labour à cheval.

Favoriser la biodiversité, passe aussi par le maintien de la diversité génétique des vignes et donc de la complexité des vins. Le domaine dispose ainsi de sa propre pépinière sur l'île de La Lande, un écosystème clos et protégé entouré par la Garonne. C'est là où sont sélectionnées les vignes-mères de porte-greffes.

Mais l'engagement ne s'arrête pas là : Energie solaire, toiture végétale de chai de jeunes vignes, recyclage des eaux, volonté de mettre en avant les bienfaits de la vigne pour le corps... Mathilde, leur fille, et son mari Bertrand, ne sont pas en reste en termes d’innovation et valorisent depuis plus de 10 ans l’extraordinaire pouvoir antioxydant de polyphénols de vignes et de raisins, en créant sur les terres du domaine la fameuse marque de cosmétique Caudalie®, puis, en face du château, le premier spa Vinothérapie®

Le projet est d'envergure. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, parmi toutes les exploitations viticoles de la planète, le château Smith Haut-Lafitte était le seul domaine à être représenté à la COP 21.

Une viticulture durable et un souci de transparence qui ne laissent pas indiffiérents les amateurs de grands crus.

Vinothérapie Caudalie Smith Haut-Lafitte