PERRIER-JOUËT

PERRIER-JOUËT
C'est en 1811, à Epernay que Pierre-Nicolas Perrier, fabricant de bouchons de son état, épouse Adèle Jouët. De leur union va scelle la naissance de la maison de négoce Perrier-Jouët. Perrier-Jouët élabore en 1854 le premier champagne brut de l'histoire (sous l'implusion de son fils Charles) , mais elle est également la première maison à mentionner le cru et l'année de vendange sur l'étiquette. Grace à sa notoriété, Perrier-Jouët devient fournisseur attitré de la Reine Victoria mais aussi de la Cour de Napoléon III et des familles royales de Suède et de Belgique . A l'instar des maîtres artisans qui se transmettent leurs secrets de fabrication, sept chefs de cave se sont succédés et ont privilégiés la qualité à la quantité pour parvenir à préserver les trésors de la Maison, comme la cuvée 1825 qui est la plus ancienne millésime connu en Champagne.  

  • 9 articles
  • |